Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Frédéric Pichon : “Florian Philippot a vidé le parti de ses militants les plus fidèles”

Extrait de l'interview donné par maître Frédéric Pichon, vice-président du SIEL et ancien membre du FN, à Riposte Laïque :

Avocat-pichonComment le Siel, dont vous êtes le vice-président, analyse-t-il le résultat de ces élections présidentielles, sachant que vous souteniez Marine Le Pen ?

Le SIEL a soutenu Marine le Pen jusqu’au bout. Cependant nous ne pouvons cacher notre déception du score du deuxième tour. Le débat raté y est certainement pour beaucoup puisque j’ai  constaté autour de moi beaucoup d’indécis de droite qui comptaient voter Marine et qui finalement sont allés à la pêche. L’élément fédérateur de l’immense majorité des sympathisants c’est la défense de l’identité et le refus de l’immigration et de l’islamisation, pas la sortie de l’euro. Nous n’avons cessé de le répéter en vain. Malheureusement Marine s’est embourbée dans un débat confus sur l’économie alors qu’elle aurait pu faire la différence sur l’identité.

Vous avez écrit un article très sévère, sur Boulevard Voltaire, appelant à en finir avec la ligne Philippot. Pourquoi le vice-président du FN est-il à ce point votre bête noire ?

Cela rejoint ce que je viens de dire. Qu’ils viennent de la droite ou de la gauche, qu’ils soient libéraux ou étatistes, l’immense majorité des électeurs du FN votent avant tout pour des motifs identitaires.

Pour Philippot qui est souverainiste chevènementiste, le clivage est entre les partisans et opposants  à l’euro et à l’union européenne. Il pense pouvoir fédérer les 55% de Français qui ont voté non en 2005. Seulement un vote de rejet contre un projet de traité ne se traduit pas automatiquement en vote d’adhésion pour un parti politique.  Donc même si cette question est importante, elle ne doit pas constituer le point phare du programme.

De plus, si nous ne sommes pas sectaires et nous souhaitons l’union de tous les patriotes  qu’ils viennent de gauche comme de droite, la ligne de Philippot est minoritaire parmi les militants du Front et même les électeurs. Marion avait obtenu plus de 80% au congrès en 2014.

Un sondage avait été fait en janvier dernier par Le Figaro et il en ressortait que 52% des électeurs du FN se sentaient en effet plus proches de Marion Maréchal que du vice-président du parti (29%).

9782259253093Or Philippot n’a eu de cesse, en se livrant un chantage permanent à la démission auprès de Marine Le Pen, de s’assurer une position hégémonique au sein de l’appareil en éliminant par des procédures d’exclusion et de mise à l’écart systématique  tous les militants identifiés comme proches de Marion ou encore trop identitaires ou trop catholiques. A l’inverse, les proches de Philippot malgré des comportements parfois injurieux à l’encontre d’autres cadres du FN ont toujours bénéficié d’une incroyable mansuétude, Philippot prenant systématiquement leur défense, voire menaçant la présidente de démission.

Cela en s’appuyant sur des méthodes de flicage systématiques de la part de ses proches qu’il a fait embaucher notamment dans le pôle communication : identification des comptes hostiles à sa ligne, dénonciations et finalement mise à l’écart. Sans compter de faux comptes facebook ou twitter pour tacler en interne Marion Maréchal. Cela serait long à développer mais je peux prouver tout ce que j’avance. Il a donc littéralement vidé le parti de ses militants les plus fidèles en les poussant vers  la sortie. Le départ de Marion qui est toujours restée loyale à sa tante, bien qu’ayant ses convictions propres, n’y est pas totalement étranger.

La dernière entreprise en date étant la création de son parti « Les Patriotes » au sein du parti et ce alors que l’article 6 des statuts interdit la double appartenance. Il s’agit là d’un énième chantage à Marine Le Pen. Soit elle accepte, et il obtient gain de cause avant même que le congrès n’ait eu lieu – l’appellation les patriotes a été déposée à l’INPI par un de ses intimes, Joffrey Bollée, ce qui veut dire que si le FN adopte ce nouveau nom, il sera juridiquement prisonnier par le clan Philippot, un de ses proches  étant propriétaire de l’appellation.

Soit elle refuse et il menace de quitter le Front pour fonder son propre parti soit il rejoint le cas échéant Dupont-Aignan. La dernière étape du projet Philippot c’est l’éviction de Marine Le Pen. D’ailleurs ses militants ne s’en cachent pas sur les réseaux sociaux.

Vous avez même été plus loin, dans cet article, évoquant les limites apparues de Marine Le Pen, lors de ce fameux débat. Vous paraissez donc contester le fait qu’elle puisse continuer à être le phare des patriotes ?

Errare humanum est. Perseverare diabolicum. Ce n’est pas faute d’avoir alerté Marine que la plus grande marge de manœuvre était à droite et que c’était autour de thématiques identitaires qu’elle progresserait. Sarkozy l’avait compris en 2012 et avait fait 48%. Il avait également torpillé Le Pen en 2007 lorsque ce dernier s’était aventuré, sous l’influence de Soral, dans un discours incompréhensible pour ses sympathisants sur la dalle d’Argenteuil. Karim Ouchikh et Robert Ménard et avec eux Marion Maréchal  avaient encore attiré son attention à ce sujet au séminaire d’Etiolles en 2016 avant d’être éconduits. Les militants patriotes ne peuvent éternellement crier dans le désert auprès d’une direction autiste. Je crois que l’implosion souhaitable des républicains et celle plausible du Front national au moment du congrès sont inéluctables. Il faut donc préparer le coup d’après (…) 

Quelle est la stratégie du Siel pour les élections législatives ? Vous serez présents dans combien de circonscriptions ?

Nous devrions être présents dans environ 70 circonscriptions. Notre stratégie est précisément d’occuper le terrain en avançant sous nos couleurs et nos idées. La défense de la civilisation et de l’identité nationale face au Grand Remplacement et à l’islamisation, la défense de la famille et du socle anthropologique chrétien face au nihilisme culturel et sociétal, la défense des libertés et de la subsidiarité contre l’ultralibéralisme marchand et le socialisme étatique (…)"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec l’analyse de F. Pichon.
    Mais Marine avait, il me semble, initié le mouvement dès son élection à la présidence du FN, face à B. Gollnisch dont les soutiens (et lui-même) ont été rapidement plus ou moins écartés (et plutôt plus que moins)!

  2. Il faut revenir au fondamental:
    Culture de Mort = la Gauche.
    Culture de Vie: protection de la vie depuis la conception jusqu’à la mort naturelle = c’est à droite.
    Donc les LR et Les socialos et leurs amis: c’est la gauche;
    Il faut regrouper la “culture de vie” avec un seul candidat par circonscription pour avoir une chance d’avoir des députés;
    Et ainsi refaire une vraie droite contre une vraie gauche (LR, Socialos, cocos,etc)

  3. Il est un peu fragile ce Frédéric Pichon qui ne sait pas de quel côté tomber. Ventre mou et maillon faible. Un peu de virilité bon sang!

  4. “L’élément fédérateur de l’immense majorité des sympathisants c’est la défense de l’identité et le refus de l’immigration et de l’islamisation, pas la sortie de l’euro.”
    Mais voilà, qui oblige les états à accepter cette immigration ? L’Union Européenne. Si on sait encore raisonner, on en déduit qu’il faut sortir de cette U.E. pour arrêter cette immigration. Florian Philippot l’avait compris. C’était bien le seul. D’où le seul vote possible n’était pas le FN mais l’UPR. Comme les Français ne veulent pas de son frexit, attendons-nous à ce qui se passe ailleurs, comme par exemple en Italie ce 15 mai : des milliers de migrants africains en révolte sont descendus dans la rue à Modène…
    https://www.youtube.com/watch?v=TVMU5F98GLg
    Frédéric Pichon aurait du pousser les gens à voter pour le frexit. Il ne l’a pas fait. N’est-il pas quelque peu responsable de ce qui va nous arriver ?

  5. Autrement dit, il faudrait que la France fasse ce que font la Hongrie et la Pologne?
    “la défense de libertés” est-elle vraiment possible si on reste dans l’UE?
    Peut-on sortir de l’UE sans sortir de l’euro?
    Il n’y avait que deux raisons pour voter FN, l’abrogation de la loi Taubira, et la sortie de l’UE. Car le FN était le seul parti à promettre les deux.
    La sortie de l’UE se fera tôt ou tard de toute façon.

  6. En 2017, le simple citoyen ne se contente plus de simples slogans lancés par-ci par-là à la volée par les têtes des partis politiques.
    Il veut comprendre, pourquoi se battre, l’UE, l’OTAN, etc…
    Asselineau est le seul à proposer des vidéos claires explicatives sur internet.
    Qu’attend le FN pour faire de même ?

  7. Philippot n’est qu’une belle torpille, adroitement lancée, et qui a “traité” son objectif comme il convenait…

  8. EN cela il a mené à bien sa mission d ‘infiltration …..
    Il devrait être grassement récompensé par ses commanditaires. Mais sur le fond le responsable de ses orientations là … c’est bien du ressort de la présidente. Non ?

  9. Cela fait longtemps que Philipot pollue le FN.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!