Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Frédéric Lefebvre va faire la chasse à ceux qui se reposent le dimanche

Le secrétaire d'État au Tourisme, Frédéric Lefebvre, a annoncé hier sur RTL qu'il allait envoyer en début de semaine prochaine une circulaire aux préfets afin de faire le point sur le travail dominical dans les zones touristiques. Le ministre souhaite connaître sur cette question «le comportement des élus, les attentes des commerçants» jugeant par avance «intolérable» la situation actuelle. Il s'en est pris notamment à Nantes et Limoges, deux villes dirigées par le PS, qui détourneraient l'esprit de la loi en interdisant le travail dominical…

Partager cet article

7 commentaires

  1. “Nantes et Limoges, deux villes dirigées par le PS, qui détourneraient l’esprit de la loi en interdisant le travail dominical”
    Les défenseurs du travail dominical sont évidemment eux-mêmes soumis au travail dominical (contraint ou choisi), dont ils comprennent donc tellement bien qu’il développe le commerce: tous ceux qui travaillent ce jour là, et qui sont en passe de devenir de plus en plus nombreux, reçoivent ipso facto deux modes d’emploi:
    -celui de la bilocation (je bosse ici et en même temps je fais mes achats ailleurs)
    -celui de l’augmentation du pouvoir d’achat (comment on fait pour dépenser plus sans gagner plus).
    Communiquez d’urgence ces deux recettes, il y a des amateurs!!!

  2. Pour Frédéric Lefebvre c’est sûr : le travail rend libre…

  3. Demandons aux commerçants et à leurs employés que nous connaissons d’écrire à leur Préfet pour dire leur attente : passer la journée du dimanche en famille sans être contraint d’ouvrir sa boutique.
    Si les chrétiens font ça dans la France entière (mais combien acceptent de se bouger le petit doigt plus que pour laisser des commentaires sur des sites d’information…?), le Secrétaire d’Etat et son Gouvernement vivront la belle leçon “tel est pris qui croyait prendre”.

  4. Les commerçants sont écrasés de taxes, impôts etc….
    Si le fait de travailler le dimanche leur assurait une tranquillité d’esprit avec un compte en banque bien garni et toutes les “factures” de l’état payées rubis sur ongle, croyez moi qu’ils seraient tous dans la rue en train de quémander haut et fort cette “liberté” !!
    arrêtez de penser pour nous !! Cessez de nous donner ce que l’on ne veut pas, et donnez nous ce que l’on demande !!
    et puis vu le pouvoir d’achat des gens, un jour de plus d’ouverture ne les fera pas dépenser plus !! Ce qu’ils peuvent acheter en 6 ours d’ouverture, ils peuvent aussi le faire en 5, pour l’équilibre de tous !!

  5. si l’on s’en tient au seul commerce alimentaire, on pourrait supposer que l’on ne mange que 6 jours sur 7, et que l’ouverture du 7ème jour permettrait de manger ce jour-là

  6. C’est plutôt le comportement de ce sinistre ministre qui est intolérable : il travaille pour les loges en imaginant une société de robots se rendant chaque jour au travail, le doigt sur la couture du pantalon, afin de rapporter beaucoup d’argent aux capitalistes véreux. Ce sera déjà un très grand plaisir, dans peu de mois, de ne plus l’entendre faire la leçon au bas peuple et débiter ses inepties. Vive le dimanche, jour du Seigneur !

  7. Tous les UMP au travail le 22 avril, et aucun aux urnes !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services