Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

François-Xavier Bellamy : “Il y a des vérités factuellement incontestables qu’il suffit d’évoquer pour être expulsé de la conversation civique”

François-Xavier Bellamy : “Il y a des vérités factuellement incontestables qu’il suffit d’évoquer pour être expulsé de la conversation civique”

Réflexion très intéressante sur la vérité  de François-Xavier Bellamy que les dirigeants de LR mais aussi du RN devraient méditer :

Où est passée la vérité ? Sa disparition est au cœur de la crise profonde que traversent nos démocraties. Il est devenu habituel de s’indigner des fake news qui prospèrent sur le Net, ou des outrances que suscitent des surenchères démagogiques… Mais reconnaissons-le : notre société avait renoncé à la vérité bien avant le populisme et les réseaux sociaux, par une forme de relativisme confortable et inconséquent.

Lorsque je demandais à mes élèves une définition de la vérité, la première réponse était toujours : « La vérité dépend de chacun. » Ce qui est rigoureusement impossible : nous avons des opinions différentes, mais elles ne peuvent être toutes vraies en même temps. Sur fond de ce relativisme, notre société a sombré paisiblement dans un immense déni de réalité – et la politique est devenue à elle seule sa propre réalité, comme un spectacle clos sur lui-même, qui se suffit de ses artifices. Les messages ne doivent plus être justes, mais politiquement efficaces. On ne propose plus une mesure parce qu’elle est utile, mais pour se “positionner”. Les fluctuations sondagières imposent des retournements décomplexés, des sincérités successives, des simplismes caricaturaux. Tant pis pour la complexité du réel – à laquelle la structuration du débat public ne laisse de toute façon aucune chance. Dans le rythme des joutes médiatiques, construites pour produire de la polémique, malheur à celui qui croirait encore à la rigueur et à la nuance.

Renoncer au souci de la vérité ne nous a pas rendus plus libres, au contraire. Toutes les opinions se valent, assure-t-on ; mais qui peut prétendre, élu ou simple citoyen, qu’il ose vraiment dire ce qu’il pense ? On ne parle plus, on répète des “éléments de langage”. L’autocensure est permanente. Il y a des vérités factuellement incontestables qu’il suffirait d’évoquer pour être immédiatement expulsé de la conversation civique. Un maire a été poursuivi pour avoir indiqué la proportion de prénoms d’origine musulmane dans les classes de sa ville. Une philosophe est interdite d’université parce qu’elle pense que l’altérité sexuelle joue un rôle dans la filiation. Le problème n’est même pas que ce serait faux ; c’est simplement démodé, inconvenant – si vous l’affirmez d’ailleurs, on ne vous opposera aucune réfutation : l’indignation suffira.

Dans la vie politique, comme en sciences ou en philosophie, c’est seulement parce que nous cherchons une même vérité, que nous en venons à partager nos désaccords pour pouvoir nous en approcher. Seule la certitude que le réel existe, et que nous avons le devoir de nous ajuster à lui, peut nous obliger au respect et à l’écoute de l’opinion d’autrui. Ce n’est que par le souci de la vérité que nous retrouverons le sens de nos libertés, et notre vitalité démocratique.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Curieusement et de façon desolante, celui qui cherche La Vérité est obligé de constater que Notre Société occidentale dans son ensemble est totalement tombé dans le Liberalisme spirituel qui fait dire par le grand nombre que : ” A chacun sa vérité ” en dialogue on entend souvent dire” c’est votre vérité pas la mienne”
    Et a chaque dialogue il faut donc expliquer le triangle de la Vertu morale a atteindre est le parfait equilibre du sommet d’un triangle entre la carence ou l’exces dans l’exercice de cette vertu et non pas le centre equidistant entre la perfection , la carence et l’exces de ladite vertu qui n’est autre que le liberalisme qui est une recherche de plaire a tous et non la rechetche de la Vérité sur cette vertu.
    Je prends souvent pour exemple pour contrdire le liberalisme la longueur d’onde colorimetrique d’une couleur dans une nuance specifique dont justement cette longueur d’onde est unique , cette longueur d’onde etant le caractere existenciel de cette nuance colorimetrque.
    Le liberal est un tiède incapable de choisir entre le bien et le mal
    Il est ce tiede ni chaud ni froid sans passion decrit dans l’apocalypse, personnage que Dieu vomit a cause de sa tiedeur.

  2. Quand JUPITER ose proclamer que “le problème est de considérer qu’un père doit toujours être un mâle et que tous les psychologues en conviennent”, on mesure les profondeurs abyssales dans lesquelles nous entraînent les oligarques qui sont en train d’installer la dictature en France…

  3. Enfin tout de même il y a certaines vérités transcendantes dans notre monde :
    – le racisme est mal
    – les hommes et les femmes sont égaux
    – l’homosexualité et l’hétérosexualité sont équivalentes
    Etc

  4. Le populisme est le fruit du Négationnisme et de l’idéologie Gochiassique, Il est une saine réaction populaire au discours permanent de mensonge tartiné de moraline , aux attaques violentes contre ceux qui disent la vérité Guy Beart l’a très bien chanté.

  5. les “progressistes” ont décidé de qui et de quoi il était possible de discuter !
    il y a ceux qui l’acceptent et ceux qui ont leur conscience

  6. Les libéraux devraient, à l’exemple de notre Chantal, s’imprégner de sains principes thomistes qui remettent vite les principes moraux à l’endroit et c’est bien ce dont notre pauvre société déboussolée a le plus besoin actuellement.
    Notre “grande” Éducation Nationale, qui n’est plus nommée comme autrefois Instruction Publique, néglige les bases de ce que l’on appelait les Humanités où on harmonisait théologie, littérature, philosophie, histoire et morale civique au profit de théories protestantes subversives importées des USA. Le résultat est cette jeunesse décérébrée et sans repaires, ouverte à toutes les folles théories modernistes et progressistes qui prétendent refonder notre civilisation hors des lois naturelles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services