Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

François-Xavier Bellamy choisit Geoffroy Didier, pro-PMA et pro-euthanasie, pour diriger sa campagne

François-Xavier Bellamy choisit Geoffroy Didier, pro-PMA et pro-euthanasie, pour diriger sa campagne

Le député européen sortant et candidat en septième position, Geoffroy Didier, a été choisi comme directeur de la campagne pour le scrutin du 26 mai. Un poste qu’il avait déjà occupé auprès de Laurent Wauquiez pour l’élection à la présidence du parti. Il sera secondé par un coordinateur de campagne, Arnaud Poulain, directeur de cabinet d’Othman Nasrou, président du groupe LR à la région Île-de-France.

Rappelons que Geoffroy Didier s’est récemment prononcé pour l’extension de la PMA et pour aller plus loin sur l’euthanasie.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Hier soir, dimanche 24 , l’article du figaro en lien présentait Geoffroy DIDIER comme quelqu’un s’étant impliqué dans les manifs de 2013 contre le mariage pour tous …
    Ce matin cela a disparu de l’article … Fake new ?

  2. Le parti LR est un parti fourre-tout et attrape-tout : chez lui, vous pouvez être contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre… ou inversement ! Au final, ce qui compte c’est d’avoir le plus d’élus en ratissant large. Après, et comme chez son rival jumeau LREM, les élus devront se plier à la “ligne” fixée par les initiés dans les ateliers de loges et l’appliquer sans sourciller : c’est ce qu’on appelle la “démocrassie”…

  3. Ce Monsieur Didier a les dents longues : déjà avant les élections de 2017, il nous avait inondé de pubs, en vue, mais oui, de sa candidature à la présidentielle. L’UMP, dans sa sagesse, avait préféré remettre en selle Sarkozy bis : ce n’était pas mieux !
    Le poste confié à cet intrigant, est une raison de plus pour éviter la liste L.R, et, bien sûr, LrEm, son jumeau.

  4. Bellamy, qui est parait-il un brillant philosophe de pensée classique, n’est pas fait pour la politique : il n’est entouré et ne s’entoure que de requins ambitieux et progressistes, et se fera dévorer rapidement en étant obligé d’abdiquer rapidement toutes ses convictions conservatrices.
    Son choix (mais est-ce vraiment le cas?) de Geoffroy Didier est une catastrophe : il s’agit d’un personnage opportuniste avec une ambition personnelle démesurée.
    Une fois de plus, ce qui se dit à tort la droite qui en fait n’existe pas, va s’engouffrer dans la pensée libérale libertaire en votant des lois transgressives et mondialistes.

Publier une réponse