François Hollande tient à l'exigence de traçabilité

Mais uniquement pour la viande animale. Pas pour les petits d'hommes qui seront privés de leur père ou de leur mère.

Comme le disait un lecteur : la traçabilité, ce n'est pas que pour les vaches.

11 réflexions au sujet de « François Hollande tient à l'exigence de traçabilité »

  1. C.B.

    Chic alors, on va enfin savoir comment a été abattue la bête dont on envisage de manger la viande?
    On a quand-même attendu deux ans avant de transposer Bruxelles sur ce point. En effet, tout le monde sait -ou ne sait pas- que le Parlement européen a adopté le (13/6/10) un nouveau texte rendant obligatoire entre autres « l’étiquetage des viandes provenant d’animaux abattus sans étourdissement » (source http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/2542-vers-un-etiquetage-du-mode-dabattage-sur-les-viandes.html).
    Ah non, ce n’est pas de cela qu’il s’agit? Mille excuses, je ne suis pas dans la bonne salle de cinéma?

  2. Angelique

    Et oui, les petits d’hommes seront privés d’un père et d’une mère !!!! Exactement la traçabilité n’est pas que pour les vaches !!!!
    Monsieur Hollande !!!!!!
    Nous vivons dans un monde qui marche sur la tête!
    Papa, Maman, l’enfant ou les enfants… quelle
    merveille.

  3. BRamets

    Le seul qui laisse des traces d’années en années, c’est bien le politicard. Ce sont des ornières dans lesquelles ils nous enfoncent. Et Dieu sait que la pluie a été quotidienne cet hiver, la vraie comme celle des impôts nouveaux

  4. bébert

    enfin, il faudrait aussi la traçabilité des hommes politiques, d’où ils viennent, qui ils sont vraiment, à quels cercles ou sociétés secrètes ils appartiennent, comment il se fait qu’ils surgissent parfois de nulle part et soient élus tout à coup grâce au concours des médias,ou d’autres cercles d’influenc, que ce soit en France ou à l’étranger
    la même chose vaudrait aussi pour les acteurs, les “artistes” , les directeurs de services etc

Laisser un commentaire