Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

François Hollande aux côtés de Xavier Bertrand pour inaugurer le “Monument des fraternisations”

N'imaginez pas qu'un monument ait été construit aussi vite à la gloire de l'UMPS.

Non, il s'agit d'un monument pour célébrer des actes de fraternisation entre soldats français et soldats allemands pendant la Première guerre mondiale. Faits anecdotiques à l'époque et mis en avant aujourd'hui au nom d'un pacifisme déplacé à l'heure où les menaces pesant sur la France n'ont jamais été aussi grandes… Mais inauguration ô combien symptomatique de notre époque où la notion de combattre ou, pire encore, de se sacrifier pour sa Patrie semble tellement éludée. Mais c'est déjà mieux que de célébrer les déserteurs de la Grande guerre…

Xavier-bertrand-et-francois-hollande-reunis-pour-l-inauguration-11499709vgevj_1713En attendant, de belles photos de l'UMPS en action ont été diffusées :

«Ce geste présidentiel intervient sur fond d'initiatives, à droite comme à gauche, d'approches trans-partisanes en vue de 2017 face aux scores très importants du FN. Chez les Républicains, Jean-Pierre Raffarin a proposé cette semaine au gouvernement un «pacte républicain pour le chômage». Une initiative saluée par le Manuel Valls. L'ex-premier ministre avait été le seul avec NKM, évincée depuis de la direction des Républicains-, à ne pas approuver la stratégie de son parti : «ni PS, ni FN».

Ces initiatives semblent susciter l'agacement dans certains rangs de la droite. «Faire des grandes photos de fraternité Hollande-Bertrand n'est pas la bonne réponse» aux problèmes des Français, a cinglé Bruno Le MaireSi les soldats français et allemands en 1915, en pleine boucherie de la Première guerre mondiale, ont su fraterniser, je pense que le président de la République et le futur président de région ont le droit de se saluer devant un monument», a rétorqué Gérald Darmanin, député-maire de Tourcoing et proche de M. Bertrand, pour qui «le président de la République est partout chez lui en France».

Partager cet article

30 commentaires

  1. En mémoire de la gauche qui fraternisa avec l’occupant pendant les heures sombres ?

  2. Moi, je retiendrai une phrase : « fraterniser *en pleine boucherie*…».
    C’est donc qu’on est en pleine boucherie… alors qui sont les bouchers ?
    Question subsidiaire : halal ou pas le boucher ?

  3. les franmacs font le cirque et plastronnent sur les décombres du pays qu ils détruisent
    quoi de neuf a par ces rodomontades pitoyables ?

  4. La UNE du parisien
    * Le plan pour dynamiter la droite
    Présidentielle 2017 : comment Hollande veut couler Sarkozy
    LE FAIT DU JOUR. Le chef de l’Etat, qui songe très fort à sa réélection, a concocté un plan diabolique avec Manuel Valls pour torpiller l’opposition.
    Très discret sur les régionales, François Hollande est plus bavard au téléphone. « Il n’y a plus de droite ! » a-t-il lancé à l’un de ses proches, au soir des élections. Fin politique, pour ne pas dire machiavélique, l’hôte de l’Elysée voit bien qu’il détient une occasion en or de dynamiter le parti deNicolas Sarkozy, retombé depuis lundi dans les affres des règlements de comptes.
    Ulcérés par la ligne droitière de l’ancien président, et plus encore par sa tentative de caporalisation, certains Républicains sont tentés de faire sécession. Les « sarkolâtres » eux-mêmes ont des états d’âme, comme Christian Estrosi. Jamais, peut-être, la droite n’avait été si près de l’implosion ! Pourquoi Hollande se priverait-il de mettre du sel sur ses plaies ?
    Nouveau DRH d’une droite qui prend l’eau ?C’est Manuel Valls qui est à la manœuvre. Le Premier ministre drague ostensiblement les élus de la droite et du centre, François Bayrou compris. Son appel à voter Bertrand et Estrosi n’était pas innocent. « Au premier tour, Hollande et Valls ont vu qu’ils avaient une opportunité historique de tuer la droite, de la casser en deux. Le but, c’est de bordéliser au maximum », décrypte une source dans l’exécutif. Certains murmurent même qu’ils pourraient distribuer quelques hochets à l’opposition.
    François Hollande, nouveau DRH d’une droite qui prend l’eau ? Ces jours-ci, les scènes de fraternisation entre les deux camps se multiplient. Ce matin, le chef de l’Etat sera dans le Nord… avec Xavier Bertrand. Le Premier ministre, lui, laisse filtrer qu’il ne serait pas hostile à des ministres venant du camp adverse. Et tope avec Jean-Pierre Raffarin, qui veut lutter à ses côtés contre le chômage.
    Le clivage gauche-droite aurait-il volé en éclats, après l’onde de choc du score record du FN au premier tour des régionales ? Ou ne serait-ce pas plutôt une bonne vieille stratégie mitterrandienne pour affaiblir l’ennemi à seize mois de la présidentielle ? S’il joue les rassembleurs, Hollande ne perd pas de vue son objectif : 2017. Tous les sondages le donnent balayé au premier tour. Il a donc tout intérêt à affaiblir — sans le tuer — son rival favori. Affronter Marine Le Pen est, à ce stade, sa seule chance de réélection. « Il veut que Sarko arrive à la présidentielle en petite forme », peste un cadre LR. Un responsable du PS, dépité, soupire : « C’est ça, la réponse à la colère des Français ? »
    http://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-2017-comment-hollande-veut-couler-sarkozy-17-12-2015-5380521.php

  5. Ils se retrouvent entre “frères…” en somme…

  6. “le président de la République est partout chez lui en France”. Sûrement pas chez moi ! Dans les banlieues et les “quartiers”, oui ; mais pas dans la VRAIE France qu’il déteste.

  7. les francs maçons pas franc du collier de retour

  8. Quelle honte, c’est pitoyable, je me sens vraiment mal à l’aise pour la France et nos soldats mort au champ d’honneur.
    la fraternisation entre soldats français et allemands a bien eu lieu ici ou là et c’est tout à leur honneur, car nous ne sommes que des hommes broyés par le devoir d’être un soldat au service de notre pays.
    Mais de là à eriger un monument, c’est éradiquer notre histoire nationale, être encore et toujours dans la repentance, donc dans l’oubli de ce que nous sommes…
    F HOLLANDE est maquiavélique, il gagnera la présidentielle, c’est sur
    c’est tout pour aujourd’hui

  9. La fraternisation avec l’ennemi en temps de guerre était interdite. Pour le code de justice militaire de cette époque, il s’agissait d’un crime d’intelligence avec l’ennemi. Leurs auteurs étaient passibles de la peine de mort.

  10. La saloperie au bras de la pourriture.
    Pardonnez moi pour ces termes mais ce sont les seuls qui conviennent.
    Un point c’est tout.
    Je conspue l’UMPS.
    UMP et PS sont des étrons.

  11. Ca fait quelle impression , M’sieur Bertrand , d’être pris en otage???? Pas la peine de compter sur la rançon pour vous libérer , on vous laisse entre petits copains….

  12. Gérard Darmanin, le LR qui veut faire construire en France des mosquées avec l’argent public !!!
    http://www.liberation.fr/france/2015/01/14/gerald-darmanin-il-ne-suffit-pas-de-crier-republique-et-laicite_1179927

  13. le monument de la crétinisation … pas étonnant !

  14. 0girondin
    “La saloperie au bras de la pourriture”
    Chateaubriand en version moins “crue” :
    “le vice appuyé sur le bras du crime”
    Je me rendis chez Sa Majesté : introduit dans une des chambres qui précédaient celle du roi, je ne trouvai personne ; je m’assis dans un coin et j’attendis. Tout à coup une porte s’ouvre : entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Talleyrand marchant soutenu par M. Fouché ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du roi et disparaît. Fouché venait jurer foi et hommage à son seigneur ; le féal régicide, à genoux, mit les mains qui firent tomber la tête de Louis XVI entre les mains du frère du roi martyr ; l’évêque apostat fut caution du serment. »
    — Chateaubriand – Mémoires d’Outre-tombe

  15. On ne peut qu’avoir le cœur serré en pensant à ces pauvres bougres qui n’avaient rien demandé et qui devaient s’entretuer… Vivant dans l’horreur, ils avaient fini par fraterniser, par exemple le temps d’un Noël, avant de devoir se tirer dessus à nouveau quelques heures plus tard. Le patriotisme serait inhumain s’il leur jetait des pierres, il ne serait même plus patriotisme mais bellicisme.
    L’initiative d’un hommage ne me dérange pas, mais son instrumentalisation pour des raisons politiciennes si. Pour les raisons évoquées ci-dessus.

  16. Encore une andouille qui ne connaît pas l’histoire de France, ce maire de Tourcoing.
    C’est le Roi qui est partout chez lui en France, ce qui explique que ses armoiries se retrouvent sur les plaques de cheminée dans tout le Royaume.
    Le Président de la République est élu par une faible majorité de votants, rien de plus, il n’est pas Souverain !

  17. Jehan
    Merci pour cet ajout
    Sincèrement entre M de Talleyrand, M Fouché et ces deux olobrius de Hollande et de Bertrand, il n’est pas possible de les mettre sur le même plan.
    Ces deux politicaillons de la pire espèce ne méritent pas d’être placé au niveau de M Fouché et M de Talleyrand qui ont une autre dimension historique.

  18. Raffarin, accessoirement Roi de la Gratouille, et aussi Roi des C…, a trouvé son digne successeur en X. Bertrand!

  19. Ils pourraient maintenant inaugurer un monument pour célébrer la fraternisation franco-allemande de 1940-1945, symbolisée par l’ancien dirigeant communiste Doriot, le socialiste Déat et le communiste Marchais travailleur volontaire chez Messerschmitt…

  20. Non, “Rivarol | 17 déc 2015 15:19:08”, l’actuel président n’a pas été “élu par une faible majorité de votants” mais par MOINS DE LA MOITIÉ:
    cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2012
    nombre de votants au second tour: 37 016 309
    suffrages en faveur de F. Hollande 18 000 668.
    Pour être “élu par une faible majorité de votants”, il lui aurait fallu au moins 18 508 155 voix.

  21. quand on aura récupéré le pouvoir il faudra ériger un “mur des assassins du 13 novembre 2015 et y publier les noms des pourris politiques véritablement responsables de cette boucherie et qui auraient du démissionner s ils aveint eu une once d honneur
    il faudra faire un mur d’1 km au moins car il y a encore beaucoup de monde a l umps qui n a pas encore commis son petit crime ! mais patience e çà va venir !il y aura de la place pour beaucoup de monde

  22. fraterniser avec l’ennemi , c’est bien, mais qui se souvient encore de la férocité des allemands dans les territoires occupés de 1941à 1918. Posséder des pigeons voyageurs pouvait vous conduire au peloton d’exécution ainsi que la détention d’un fusil de chasse, les habitants étaient cantonnés dans leur village, il fallait un laisser passer pour aller dans le village voisin, même les basses-cours étaient contrôlées, les oeufs comptabilisés, le couvre feu imposé, il fallait saluer chapeau bas les officiers allemands, descendre du trottoir si on les croisait dans la rue….les jardins sondés à l’aide de tiges métalliques pour rechercher les objets cachés à l’occupant….mes grands parents me disaient que l’occupation allemande fut bien plus rude en 1914 qu’en 1940

  23. Pour la loi militaire fraterniser avec l’ennemi est considéré comme un crime d’intelligence avec l’ennemi en temps de guerre et c’est puni de la peine de mort.
    De formation militaire que je suis, je peux malgré tout comprendre que l’on décide d’une trève entre combattants pendant un temps.
    Par contre je trouve abject cette mise en scène de pure communication.
    Allez !!! pour faire le buzz, comme l’on est en guerre n’est ce pas (nos dirigeants l’ont décidé et dit) et bien pour suivre l’exemple commémoré qui semble être “bien”, dès demain, je vais moi aussi fraterniser avec les combattants (dormants) de l’EI en France…
    en plus on ne pourra pas me traiter n’ai de raciste, ni d´islamophobe… et il y aura qui sait un monument d’ici quelques années pour commémorer cela
    j’ai tout à y gagner!

  24. C’est honteux de se servir du passé pour ses fins politiques, Hollande est d’un cynisme inégalé!
    Ne pas tomber dans le piège tendu par Hollande et auquel répondent présents, Raffarin, NKM, Estrosi et Bertrand.
    Pendant ce temps là on ne parle pas des vrais problèmes de la France, des échecs de Hollande.
    Cela suffit! Tout le monde connait les solutions contre le chômage, la baisse de la dépense publique, etc. alors que Hollande et ses sbires les appliquent. On n’en peut plus de toute cette bande d’incapables qui conduisent la France “dans le mur”.
    Il ne devait plus y avoir de hausse d’impôts alors Valls a inventé la hausse des taxes, sur le gaz oil, l’essence, le fuel, le gaz et l’électricité. Ce gouvernement a “les mains percées”, il ne sait pas faire d’économie, c’est un “tonneau des Danaïdes”, il distribue allègrement l’argent du contribuable à ses électeurs. Ras le bol!!!

  25. Bien dit, Rivarol !
    Et à propos de monument, à quand un monument de repentance à Alger sur les massacres et les rapts faits par les barbaresques algériens pendant des siècles ?

  26. Sont-y pas mignonnets ces 2 là ? Hein , presque main dans la main ! Le frère Bertrand qui vient à la rescousse de la république un peu la tête à l envers , qui n y arrive plus….c est touchant ce secours . J en ai la larme à l œil ! Quel sentimentalisme ! Je les imagine avec leur tablier tout propret , leur gant , leur épée flamboyante , le G à l esprit , enfermé dans son triangle , tout cela au nom de l homme ! C est beau, non , cette fraternité , cette liberté et cette égalité , toute voile dehors ! D ailleurs pourquoi se cacheraient-ils , le travail de destruction entre dans sa phase finale. Si , si , c est touchant !

  27. A quand un monument de la fraternisation avec Daech, parce qu”avec ce genre de raisonnement on aurait pu aussi en faire un avec la SS et Adolf ? Avec la Gestapo et les policiers de la rue Lauriston ? Avec la gendarmerie du Vel d’Hiv ? Avec les communistes de l’épuration ?
    Quant la crétinerie est à ce point au sommet de l’état, il ne reste qu’à prier.

  28. @Rivarol et C.B.:
    Depuis des lustres, les Présidents de la République française et leurs majorité de godillots ne sont que la représentation de la plus forte des minorités du moment.
    C’est extrêmement malsain.
    çà ne peut plus durer.

  29. “j suis cocu, j’suis cocu, mais content…”(nouvel hymne des républicains du nord pas de calais)

  30. Je verrai bien un monument de la fraternisation avec Daech devant le Bataclan avec les mêmes peintres pour l’inaugurer sous les applaudissements du peuple français qui ne récolte que le fruit de ses votes imbéciles.
    A quand le prochain attentat avec les mêmes pleurnicheries, les mêmes récupérations, la même déjection pourritico merdiatique ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services