Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

François Fillon refuse le gouvernement des juges

Après avoir annulé sa venue au Salon de l'agriculture et annoncé une conférence de presse pour midi, les supputations journalistiques allaient bon train : non François Fillon n'a pas renoncé au salon en raison de l'entrée en Carême, non Pénélope Fillon n'est pas en garde à vue… Enfin, vers 1230, le candidat LR a déclaré :

"Mon avocat a été informé que je serai convoqué le 15 mars par les juges d'instruction afin d'être mis en examen.

0Il est sans exemple, dans une affaire de cette importance, qu'une convocation aux fins de mise en examen soit lancée quelques jours à peine après la désignation des juges, sans qu'ils aient pris connaissance du dossier ni procédé à des investigations supplémentaires, sur la simple base d'un rapport de police manifestement à charge, c’est-à-dire pour condamner. Les seuls cas que l'on connaisse sont ceux où les personnes reconnaissaient les faits et demandaient leur mise en examen pour avoir accès au dossier. Mais je ne reconnais pas les faits. Je n'ai pas détourné d'argent public. J’ai confié, comme près du tiers des parlementaires, des travaux à mes proches parce que je savais pouvoir compter sur leur confiance et leurs compétences. Ils m'ont effectivement assisté et je le démontrerai. Cette convocation s'inscrit dans la ligne d'une enquête menée dès le début exclusivement à charge.

Depuis l'origine, et contrairement à ce qui a été dit, je n'ai pas été traité comme un justiciable comme les autres. L'enquête préliminaire a été ouverte en quelques heures. Les procès-verbaux, contrairement à la Loi, ont été immédiatement communiqués à la presse sans qu’à aucun moment le Garde des Sceaux ne s’en émeuve. L’Etat de droit a été systématiquement violé. La presse s'est fait l'écho des convictions des enquêteurs et d'elles seules.

Les arguments de fait que j'ai présentés n'ont pas été entendus, ni relayés. Les arguments de droit, partagés par des grands professeurs de droit et par un ancien secrétaire général du conseil constitutionnel, ont été écartés d'un revers de la main. La présomption d'innocence a complètement et entièrement disparu. Que je ne sois pas un justiciable comme les autres, on le voit au simple choix de cette date du 15 mars, deux jours avant la clôture des parrainages, entièrement calculée pour m'empêcher d'être candidat à la présidentielle, et, au-delà, pour empêcher que la droite et le centre disposent d'un tel candidat. Les avocats ont demandé que la chambre de l'instruction de la cour d'appel statue immédiatement sur les irrégularités nombreuses et graves de la procédure. Cela leur a été refusé. Nombre de mes amis politiques, et de ceux qui m'ont soutenu à la primaire et ses 4 millions de voix, parlent d'un assassinat politique.

C’est un assassinat en effet, mais par ce déchaînement disproportionné, sans précédent connu, par le choix de ce calendrier, ce n'est pas moi seulement qu'on assassine. C'est l'élection présidentielle. C'est le vote des électeurs de la droite et du centre qui est fauché. C'est la voix des millions de Français qui désirent une vraie alternance qui est muselée. C'est le projet du redressement national que je porte qui est expulsé du débat. C'est la liberté du suffrage et c'est la démocratie politique elle-même qui sont violemment percutées.

Je veux qu'il ne subsiste aucun doute à cet égard : je me rendrai à la convocation des juges. Je suis respectueux de nos institutions, je ne désespère pas de la justice, même si ce que nous venons d’en voir n’est pas de nature à nous rassurer. Je leur dirai ma vérité, qui est la vérité. Mais aujourd’hui, c’est à vous mes compatriotes que je m’adresse d’abord. Au-delà de la procédure judiciaire, c'est au peuple français et à lui seul que j'en appelle désormais. À ceux qui me suivent comme à ceux qui me combattent. C'est au peuple français que je m'en remets, parce que seul le suffrage, et non une procédure menée à charge, peut décider qui sera le prochain président de la république française.

Je ne céderai pas. Je ne me rendrai pas. Je ne me retirerai pas. J'irai jusqu'au bout parce qu’au-delà de ma personne, c’est la démocratie qui est défiée. Je vous demande de me suivre. Ce n'est pas de moi qu'il s'agit, de mes droits, ou de la présomption d'innocence. C'est de vous, dont la volonté souveraine ne peut être annulée, annihilée, détruite. Je serai au rendez-vous que la démocratie, et elle seule, nous donne, pour choisir notre avenir collectif. J'y serai avec une détermination redoublée. Je ne permettrai pas que le seul choix qui nous soit collectivement donné soit celui de la folle aventure de l'extrême droite ou de la continuation du hollandisme. Je n'accepte pas que tout s'organise pour nous amener, un pas après l'autre, dans la voie du renoncement, du déclin, de l'oubli de ce qui fait notre grandeur nationale.

La France est plus grande que nous. Elle est plus grande que mes erreurs. Elle est plus grande que les partis pris d'une large part de la presse. Elle est plus grande que les emballements de l'opinion elle-même. Et c'est parce que je suis totalement décidé à servir cette France là que je m'opposerai, de toutes mes forces, à ce que le hasard ou le calcul décident de son sort et de l'avenir des Français au moment d'une consultation décisive. Je vous le dis avec gravité, ne vous laissez pas abuser. Ne laissez personne vous priver de votre choix. Parce que votre voix seule doit décider de notre avenir commun, et parce que ma volonté de servir est plus grande que les accusations qui sont portées contre moi, je vous demande de résister. Je le fais. Ma famille le fait malgré tous les tourments. Ma famille politique le fera, et au-delà d’elle, tous ceux qui croient qu’à la fin, seul le peuple peut décider. Oui, je serai candidat à la présidence de la république, et nous tirerons de ces épreuves, avec tout ce qu'elles comportent de juste et d'injuste, le surcroît de force qu'il nous faut pour l'emporter et redresser notre pays."

Partager cet article

45 commentaires

  1. François Hollande a dit que la justice était indépendante, à l’image du syndicat de la magistrature et de son mur des cons…

  2. Sapristi, la gauche avariée a sacrément à se reprocher pour ainsi tenter de court-circuiter les élections : je descends Fillon, donc Macron l’emportera contre MLP et nous, nous continuerons tranquilos notre petit bal des vampires, se disent-ils probablement! Ah oui ? et si c’était MLP qui foutait une trempe carabinée à votre Macron à deux balles, vous y avez pensé les gars?

  3. Fillon prendrait-il exemple sur Marine Le Pen ? Amusant non ?

  4. J’ai été choqué par cette phrase : “le seul choix qui nous soit collectivement donné soit celui de la folle aventure de l’extrême droite, ou . . . ”
    Si lui est harcelé par la “justice” il oublie que le FN est diabolisé par la presse subventionnée, l’enseignement, et par les médias d’état (France 2,France 3, Arte, etc.)
    Le Front National est, en fait,son allié pour la défense des libertés démocratiques, face un PS et une gauche dont personne ne veut plus.

  5. Helas pour lui ses plus proches compagnons d’arme constituent ce qui ressemble à une association de malfaiteurs: Juppe, Sarkozy…

  6. Allez , une grande manif comme fin mai 1968 !!!

  7. Juste affligeant!
    Je trouve infiniment maladroit qu’un candidat “de droite” commence par vilipender la justice au motif qu’elle se montrerait quelque peu tendancieuse à son égard!
    Jusqu’ici, c’était plutôt des gens de gauche qui reprenaient ce discours…
    En fait, Fillon – qui a perdu toutes ses chances de figurer au second tour – se raccroche aux branches de l’arbre qui figurait sur l’emblème de l’UMP…
    Un arbre quelque peu desséché, on le voit à ses fruits… Il n’y a plus personne!
    Alors merci à François Fillon qui, en privant la droite molle d’un candidat de qualité, ouvre ainsi un boulevard inespéré dès le premier tour à Macron!

  8. Ben oui Monsieur Fillon mais vous avez été premier Ministre et vous savez bien bien que les automobilistes ne sont pas même convoqués par la justice, ne peuvent pas se défendre sans avoir payé et sont accusés simplement à charge aussi et nous sommes des millions comme ça, et vous avez couvert tout ça.
    Eh bien dansez maintenant !

  9. Il y a encore des magistrats indépendants… Mais là, Fillon est véritablement l’homme à abattre ! Avec DSK c’était facile, vu le tempérament du personnage ; mais avec Fillon, il a fallu chercher cette histoire d’assistants parlementaires…
    Il y a au moins 350 parlementaires de tous bords dans le même cas !

  10. Dans une interview au Figaro il y a plus d’un an Sarkozy avait prévenu : vous n’avez aucune idée de la puissance des institutions pour les gens au pouvoir.
    Par ces méthodes abjectes autant que burlesques Fillon est honteusement trainé dans la boue y compris dans son propre camp néanmoins c’est vrai que son erreur n’est pas d’avoir salarié ses proches mais de ne pas avoir vu le coup venir.
    Le PS aurait fait 10 fois pire à Sakozy en hésitant pas à le mettre en GAV en pleine campagne…mais il est plus solide parce que plus roublard.
    J’aimerais quand même qu’un expert se penche sur les 40% de Fillon à la primaire, n’est ce pas un coup monté par des opposants à la droite qui cherchaient un “bon client”, au moins pour 10% du total ?

  11. C’est mieux élève Fillon, un peu trop grandiloquent mais volontaire, poursuivez vos efforts !

  12. Fillon paie aujourd’hui ce que Mme Taubira à consciencieusement mis en place au ministère de la justice, notamment le parquet financier où elle a placé ses petits copains. N’oublions pas que le collaborateur de Sarkozy voulait, en 2007, la prendre dans son gouvernement ! Comme quoi il y a une justice quoi qu’il en dise !

  13. En France, les juges sont des rouges. Ils sont à la botte de la Gauche.
    C’est un secret de polichinelle
    Emmanuel Macron fait disparaître 3 million d’euros de son patrimoine : les juges ne saisissent pas de la chose.
    Mais Fillon fait la même chose que 150 députés et sénateurs concernant l’emploi de sa femme : ils lui tombent dessus maintenant qu’ils se présentent.
    Quant à Marine, ils vont lui faire la peau après avoir demandé à la commission Européenne de lui lever son immunité parlementaire
    Comme ca les FRANCAS NE POURRONT PAS VOTER Pour TANNER LE CUL DE LA GAUCHE ET DES LGBT !
    C’est ce que faisaient les fascistes pour prendre le pouvoir : ils muselaient l’opposition
    Français : UNISSEZ VOUS TOUS ! RESISTANCE !
    MARINE : soutiens moralement et publiquement FILLON en admettant qu’un coup d’Etat institutionnel est effectivement en cours !

  14. Je n’aurais pas voté pour FF et ne le ferai jamais car il a fait trop de mal à la France lorsqu’il était PM. Mais je suis révolté par le traitement que la non-justice de notre pays lui fait subir. C’est un comportement indigne de la justice tout court, et c’est évidemment un coup monté. Pourquoi diable n’a-t-il pas réagi fermement dès la première attaque, il a tout faux sur ce coup, même s’il commence enfin à parler comme MLP.
    Puisque vraisemblablement il ne sera pas au 2ème tour, il pourrait se rattraper en se rapprochant de MLP, dans l’intérêt de la France et des Français. Ce serait pour lui une bonne manière de rendre à Macron et consorts la monnaie de leur pièce. C’est un rapprochement à jouer tout en finesse: en est-il capable?

  15. Bravo la com’ médiatique !! Tout ça pour ça ! honteux

  16. trahoir :
    “c’est vrai que son erreur n’est pas d’avoir salarié ses proches ”
    Ben sûr que SI, son erreur est là !!!
    Fillon est coupable de salarier des proches qui n’ont aucune compétence particulière, pire : donnant des salaires énormes c’est à dire NOTRE argent… et pour quel travail ? aucun pour Pénélope, ou quasi rien, puisqu’aucune personne, apparemment, ne l’a vu travailler… donc aucune preuve de son travail. On passe l’éponge pour quelques milliers d’euros mas PAS pour 1 million d’euros qui est NOTRE argent, ne l’oubliez pas…!! Alors qu’on ne nous dise pas que Fillon n’est pas coupable. Il ne fait pas pire que les autres, peut-être même moins, mais il quand même coupable.

  17. Et oui ,toute personne ayant une once d’honnêteté intellectuelle se rend compte de la perfidie des attaques et vilénies utilisées contre Fillon …il faut néanmoins reconnaitre que cela n’est pas nouveau dans notre exemplaire démocratie ….que l’on soit ou non d’accord avec le FN , depuis des années toute la classe politique est complice des mêmes procédés utilisés contre ce parti avec violence et virulence mais non condamnées car propices au maintien
    de leurs intérêts !
    Pauvre pays !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  18. “Ce sont les despotes maladroits qui se servent des baïonnettes, tout l’art de la tyrannie est de faire la même chose avec des juges”: signé Camille Desmoulins, Kamarade de Robespierre et guillotiné également.
    EH bien, la Révolution en est arrivée à cette phase qui pourrait bien être la dernière…..

  19. Au-delà de mon absence de toute empathie pour le personnage j’estime que la décision de François FILLON mérite une pleine approbation.
    L’élection présidentielle est un rendez-vous entre une personne et le peuple.
    La candidature est un acte personnel.
    Ensuite le peuple arbitre.
    Tout cela se situe au-dessus des gesticulations politico-judiciaires.
    La Justice est constitutionnellement une autorité et non un pouvoir. Elle ne saurait entraver le suffrage universel. L’institution s’est mise en partie au service du pouvoir PS. Elle perd toute autorité et crédibilité. Son explosion est proche.
    Bruno LE MAIRE ne perd-il pas la tête en se drapant en père la vertu ?
    Quant à Emmanuel MACRON sa première réaction est celle d’un faux jeton. Il n’aura pas ma voix.

  20. Et l’immunité parlementaire dont bénéficie François Fillon, en tant que député ?
    A mon avis, elle n’a pas été levée.
    Donc le feuilleton judiciaire ne fait que commencer.

  21. si les gens de droite dure ou molle peu importe, pouvait dans un premier temps penser à combattre l’ennemi commun c.à.d. la gauche , au lieu de s’invectiver et faire plaisir à Hollande et son fils naturel Macron , on aurait tout le temps, APRÈS, de discuter des différents avantages de l’un ou de l’autre .
    Personnellement je suis en partie d’accord avec Fillon et en partie avec Lepen , car c’est intellectuellement impossible d’être en adéquation parfaite même son meilleur ami sauf comme au temps des communistes , où le programme du chef était parole “de Dieu”!

  22. Je note simplement qu’à 3 semaines du premier débat, il n’y a pas de Plan B. Donc, il était obligé de continuer en espérant l’explosion de la bulle Macron (assez probable dans la dernière ligne droite)
    Lemaire anticipe une défaite de Fillon, et espère profiter de la recomposition à droite qui suivra en vue de 2022, beurk !!
    Reste que l’ambiance familiale chez les Fillon doit être irrespirable.
    Et que Marine va finir par y croire… Dommage que son programme soit si étatiste
    Bon courage.

  23. A LAMA 12: Oui, Macron a bien la tête de l’emploi…
    Bravo Hermine pour votre commentaire.
    FILLON a bien fait de tenir contre vents et marées, les relents des officines orchestrées par les réseaux ‘fric & magouilles’ de macron (voir le détail plus haut dans le SB)!
    et pourquoi pas comme le dit PAPON, finir tous dans rue comme en 68! ras le bol des manipulations qui viennent de tout en haut du pouvoir, avec des sbires pourris, aux manettes depuis le début de l’affaire : un conseiller catho de gauche rompu à toutes les combines, un petit chargé de la communication de son maitre, un certain Mr dont le nom ressemble à celui du 1er ministre, et Bercy qui fournit la matière première … toute la droite sait qui tire les ficelles et qui en est le chef d’orchestre, misérable politicard cloitré en son palais! mais qui va enfin se décider à ouvrir la fosse à purin ???? allez, un peu de courage, messieurs de la droite dite ‘républicaine’!!!! il est certain que si tout sort, ça ne fera pas forcément les affaires de Fillon, mais de Marine, il y a de grandes chances!!!!!!

  24. L’affaire Fillon montre l’acharnement des juges et des médias contre la droite en général. Entre les hésitations de Fillon et la méthode offensive de Marine (qui refuse de se rendre aux convocations et attaque les magistrats), on voit bien la différence entre la droite patriotique courageuse et les libéraux toujours prompts à se coucher devant la gauche.
    Fillon lorsqu’il était premier ministre de Sarko a préféré nommer le socialiste Frédédic Mitterrand à la culture et Kouchner aux affaires étrangères plutot que de s’attaquer aux élites de gauche.
    Il ne suffit pas de citer Gramsci comme le font actuellement les petits jeunes intellos de la manif pour tous, il faut aussi le lire et le comprendre…et avoir le courage de se battre contre l’hégémonie intellectuelle et la pression de la gauche.
    La droite française UMP a démontré sa nullité comme c’est la cas depuis 40 ans…

  25. Je ne voterai pas pour lui au premier tour car je n’aime pas les termes qu’il utilise : « la folle aventure de l’extrême droite » ! Expression éculée et méprisante, contre-productive car cela incitera bien des Français qui entendent « FN » à voter pour ce parti qui n’est pas « d’extrême droite » ! Marion Maréchal Le Pen l’a démontré et expliqué maintes fois aux médias mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Et François Fillon s’y met aussi : Il est comme les autres !
    Mais s’il veut imiter les médias qui ont participé à le mettre dans la situation dans laquelle il se trouve, c’est idiot mais c’est son droit !
    Alors, jouons au jeu de l’arroseur arrosé et affirmons que Fillon est de « Centre gauche » et que rien ne changera en France avec eux puisqu’ils gouvernent depuis des décennies.
    Qui sont les proches collaborateurs de Fillon aujourd’hui ?
    Baroin le FM, laïcard et anti-crèches,
    Valérie Pécresse la retourneuse de veste suivant le sens du vent
    Raffarin le bobo politiquement correct pro Islam de France
    NKM la gauchiste, …
    Toutes choses qui me refroidissent beaucoup.
    Les Français ne permettront pas que le seul choix qui nous soit collectivement donné soit celui de la continuation de l’UMPS ou de l’aventure Macron, figuration d’une secte en marche qui vient de nulle part et ne sait pas où elle va !
    Il n’y a qu’une solution pour sortir de cette situation : C’est l’union des droites et des patriotes ! Ils sont nombreux au FN (premier parti de France) et au LR mais pas seulement…

  26. N’importe quel chef de section sait qu’on ne renforce jamais un élément fixé par l’ennemi.
    A quoi sert à Fillon de s’obstiner ? A vouloir le secourir toute la droite va y passer et que restera t’il de la France dans 5 ans ?
    Il faut que la droite change de candidat, fasse élire un nouveau candidat ce qui sera facile si c’est, par exemple Larcher ou Pécresse ou, tant pis, Juppé qui est quand même mieux que Macron.

  27. 1) “on” s’attaque à Fillon; visiblement, “on” ne s’attendait pas à ce qu’il s’accroche; alors “on” augmente le calibre des munitions
    Ne vous faites pas d’illusion, il y aura un 2) on s’attaque à Marine, avec le même genre de scénario.
    Quand il n’y aura plus de rival, “on” estimera l’élection de Macron acquise.
    “On” n’ose pas une élimination physique absolue, mais le procédé employé rappelle fâcheusement les procédés des fascistes italiens: faire en sorte (peu importe comment) que les adversaires ne soient pas en mesure de tenir leur place dans la compétition.
    Il y a beaucoup trop d’irrégularités dans les procédures utilisées.

  28. Mr Fillon a déclaré que l’avortement était un droit fondamental .
    Qu’il disparaisse !

  29. a Némo: il est certain qu’avec Macron, dont les projets sociétaux sont dictés par la vielle crapule Pierre Bergé, ce sera encore mieux… et quid des idées de Philippot en la matière!
    Némo vote blanc alors?

  30. Plus Fillon est attaqué, plus il me devient sympathique. Je ne pense pas qu’il est innocent comme la blanche colombe mais qui, chez les médias et politiques a pu se croire autorisé à lancer la première pierre sans une très bonne dose de mauvaise foi. De plus son programme est relativement bon.

  31. comment réagira le peuple de France à ce qui semble devenir un Dallas judiciaire, comment peut-on attaquer ainsi Fillon alors que Lemaire et bien d’autres en font de même!
    et s’il se révoltait et on voyait au deuxième tour Fillon contre Marine?
    deux programmes, deux idées de la France plutôt que les agitations des socialistes et Co qui sont entrain de perdre leur emprise sur le pays!

  32. Fillon et au delà la droite de trahison (souvenons nous du congrès de Versailles !) paient leur forfaiture. Le coup de la “folle aventure de l’extrême droite” est révélateur: cette fausse droite économique préfère se suicider plutôt que de s’allier à la vraie droite des valeurs.
    La gauche de haute trahison, après s’en être servie ad nauséum, se retourne contre la droite de collaboration, mais cette dernière ne peut ou ne veut toujours rien comprendre.
    Bon débarras donc …

  33. Fillon recolte ce qu il a seme,
    en faisant du fn un adversaire systematique, s opposant meme au “ni ni”,
    en appelant a voter socialiste en juin 2012 aux élections législatives, bien sur sauf dans SA circnscririon, on peut verifier, donc tous les pouvoirs a la gauche des JUIN 2012

  34. @ Clovis :
    Je vous rejoins à 100% !
    Mais hélas non, Fillon n’est pas capable de rejoindre Marine ….

  35. Voir Macron qui a détourné du fric de son ministère venir donner des leçons de morale, confiant dans le silence des médias sur le sujet, c’est tout bonnement insupportable !
    Et je parie que les zotorités et les médias ont des réserves pour taper sur Marine Le Pen à l’issue du premier tour.

  36. L’État de droit a été systématiquement violé.(sic)
    Il y a bien longtemps que la France n’est plus un état de droit ! Il sort d’où Fillon ?? Il viens juste de se réveiller ??
    Justement c’est une dictature et nous attendons, comme en 44, la libération !

  37. de toutes les façons, voter ne sert strictement à rien
    voici ce que deux papes ont dit
    Pie VI après la décapitation du Roi Louis XVI
    ” » En effet, après avoir aboli la monarchie, le meilleur des gouvernements, elle avait transporté toute la puissance publique au peuple, qui ne se conduit ni par raison, ni par conseil, ne se forme sur aucun point des idées justes, apprécie peu de chose par la vérité et en évalue un grand nombre d’après l’opinion ; qui est toujours inconstant, facile à être trompé, entraîné à tous les excès, ingrat, arrogant, cruel… La portion la plus féroce de ce peuple, peu satisfaite d’avoir dégradé la majesté de son Roi, et déterminée à lui arracher la vie, voulut qu’il fût jugé par ses propres accusateurs qui s’étaient déclarés hautement ses plus implacables ennemis. Déjà, dès l’ouverture du procès, on avait appelé, tour à tour, parmi les juges quelques députés plus particulièrement connus par leurs mauvaises dispositions, pour mieux s’assurer de faire prévaloir l’avis de la condamnation par la pluralité des opinions.
    » On ne put cependant pas assez augmenter le nombre pour obtenir que le Roi fût immolé en vertu d’une majorité légale. A quoi ne devait-on pas s’attendre et quel jugement exécrable à tous les siècles ne pouvait-on pas pressentir en voyant le concours de tant de juges pervers, et de tant de manœuvres employées pour capter les suffrages.”
    https://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/01/22/reaction-du-pape-pie-vi-a-lexecution-de-louis-xvi/
    Pie IX
    “« Je bénis tous ceux qui coopèrent à la résurrection de la France. Je les bénis dans le but (laissez-moi vous le dire) de les voir s’occuper d’une œuvre bien difficile mais bien nécessaire, celle qui consiste à faire disparaître ou à diminuer une plaie horrible qui afflige la société contemporaine, et qu’on appelle le suffrage universel. Remettre la décision des questions les plus graves aux foules, nécessairement inintelligentes et passionnées, n’est-ce pas se livrer au hasard et courir volontairement à l’abîme ? Oui, le suffrage universel mériterait plutôt le nom de folie universelle ; et quand les sociétés secrètes s’en emparent, comme il arrive trop souvent, celui de mensonge universel. »
    http://www.cassicia.com/FR/Sur-le-suffrage-universel-la-pensee-du-Pape-Pie-IX-No_972.htm
    Qui d’après vous fabriquent l’opinion ?
    les sondages, les médias notamment
    A qui fait référence Pie IX quand il parle de “sociétés secrètes”?
    En france, surtout avec ces “scandales”, on veut en arriver au chaos.
    Dites-vous bien qu’à la place de fillon ou autres, nous ferions la même chose. le pouvoir transforme car trop de tentations. il est difficile de rester humble dans ce milieu politique où règnent les coups tordus.
    prions pour la france qui en a tant besoin. prions pour nos ennemis, ceux qui nous détestent parce que nous sommes fils de Dieu, et reconnaissons Jésus Christ!

  38. D’accord avec Clovis également.
    Mais je dirais plutôt: ce serait plus simple qu’il s’allie directement à Macron, plutôt d’appeler à voter pour lui au second tour contre “la folle aventure de l’extrême droite”.
    Mr Fillon, vous avez passé 20 ans de votre existence à mariner dans ce système, à hurler avec les loups contre le fn en toute occasion, abondant dans le sens de son injuste traitement médiatique, judiciaire, de sa sous-représentation à l’assemblée, adepte des “cordons sanitaires”, etc, allant jusqu’à refuser de serrer la main à MMLP pour son premier jour dans l’hémicycle.
    Et là le vent ayant tourné, vous essayez de nous tirer des larmes et des soutiens?
    Vous avez exactement la même attitude que le bourgeois bon teint “ouvert” du 16e, commençant à protester uniquement lorsqu’un camp de migrants vient se placer au pied de chez lui. Chez les autres c’est très bien mais “pas pour moi” quand même!

  39. Dès que possible, il faudra juger les juges, sans aucune pitié ni ménagement et implacablement et éliminer les “rouges” et autres pourris. On les connait, on sait tout ce qu’il faut sur eux, il n’y a plus qu’à attendre le bon moment.

  40. Ce qui arrive à Fillon est purement politique.
    Comment ce type qui trempe dans la politique depuis tant d’années a-t-il pu dire qu’il allait s’en remettre aux juges rouges ?
    Maintenant il réagit mais trop tard.
    Mais vous verrez, s’il n’est pas au second tour, il invitera à voter Micron…
    Au moins il paye sa trahison envers la droite, cool.

  41. Tout à fait d’accord avec Trahoir.
    A la lueur de ce qui se passe, le score pharaonique de FILLON à la primaire pose question…

  42. Bon l’affaire FILLON, çà y est, on est à peu près édifié.
    Si, à présent, on passait un peu à l’affaire BAYROU MODEM.
    Pour les personnes intéressées, voici le lien d’une pétition.
    https://www.change.org/p/parquet-national-financier-nous-demandons-au-parquet-national-financier-de-se-saisir-de-l-affaire-bayrou?recruiter=51065124&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

  43. L’irresponsabilité de François FILLON fait froid dans le dos quand ou pense qu’il aurait pu devenir Président de la République française.
    Les irresponsables qui continuent à le suivre et pire à organiser une manifestation de soutien au Trocadéro prennent la responsabilité d’initier le premier acte d’ une guerre civile.

  44. @Neplusubir :
    çà, c’est évident.
    Si FILLON arrive jusqu’à l’élection et comme c’est vraisemblable n’est pas au second tour, pas besoin d’être prophète pour savoir qu’il invitera à voter MACRON.
    La seule chose qui permettrait d’en douter est qu’il a depuis longtemps eu l’occasion de l’annoncer;
    Or, au vu de son habitude de faire presque systématiquement le contraire de ce qu’il a dit, sait on jamais…
    Quoiqu’il en soit, à peu de chose près :
    FILLON = MACRON

  45. Fillon a été premier ministre pendant 5 ans, il a été calamiteux, hors de question de le placer sur le fauteuil de président, il serait une véritable épreuve pour la France qui ne mérite pas ça.

Publier une réponse