Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

François Fillon avait rendu ses costumes. Emmanuel Macron ne rendra pas le pouvoir

De Constance Prazel sur Liberté Politique :

Unknown-11"Depuis quelques jours la justice française a eu une drôle d’idée : s’intéresser d’un peu plus près aux comptes de campagne d’Emmanuel Macron. Mieux vaut tard que jamais, alors que tout au long de la campagne, des signaux d’alerte auraient dû faire réagir la très sérieuse, impartiale et intouchable Commission des Comptes de campagne. N’avait-elle pas épinglé et invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 ?

Surveiller les comptes d’Emmanuel Macron, drôle d’idée, effectivement. Des irrégularités ? Quelles irrégularités ? Avec un angélisme tout à fait stupéfiant, ou plutôt, cet extraordinaire toupet que donne la bonne conscience politiquement correcte, les équipes du président estiment qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Les ristournes et tarifs mirobolants obtenus par En Marche seraient tout simplement le produit d’une exceptionnelle capacité à négocier, nous explique sans vergogne Christophe CastanerLibération donne les chiffres : « à La Bellevilloise, en mai 2017, l’association de campagne d’Emmanuel Macron réservait une soirée pour un coût de 1 200 euros. Deux mois plus tôt, son rival Benoît Hamon déboursait pourtant 4 838,40 euros pour pouvoir louer la salle. » Le théâtre Bobino, quant à lui, était loué avec un rabais de 70 % : de quoi faire pâlir nombre d’organisateurs de manifestations qui peinent à boucler leur budget.

On se demande pourquoi le gouvernement ne met pas ces compétences formidables un peu plus au service des négociations avec la SNCF, par exemple, ou avec nos partenaires économiques, afin d’obtenir quelques contrats permettant, pourquoi pas, de créer quelques emplois. Peut-être qu’en diplomatie, elles feraient aussi des merveilles, et conduiraient en un clin d’œil à se réconcilier Corée du Sud et Corée du Nord ?

Capacité de négocier, ou pas, il n’en reste pas moins que ces faveurs sont illégales et dans un semblant d’Etat de droit, réprimées par la loi. Mais la loi en France s’apparente de plus en plus au fait du prince, et les enquêtes progressent – ou non – selon les besoins politiques des puissants. On attend toujours la réaction du Parquet national financier, qui ne vient pas. C’est plus qu’un « sentiment d’impunité », cela s’appelle tout simplement de l’injustice.

Il y a quelques mois, on pendait François Fillon pour beaucoup moins que cela. Après le déchaînement de la horde médiatique, il avait fini par rendre ses costumes. Mais il y a fort à craindre, malheureusement, qu’Emmanuel Macron, lui, dans ces circonstances, ne rende pas le pouvoir tout de suite !"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. De la Constitution de Degaulle ils ont gardé l’omnipotence sans la vertu qui la rendait supportable.

  2. Bienvenue en République Bananière de France !

  3. Et si on inversait … pas de taxes et impôts
    L état est incapable de vivre …

  4. Et en même temps le directeur de la commission des comptes de campagne voit son salaire augmenté de 57%… Coïncidence bien sûr!

  5. Par pitié, ne vous retournez pas pour ces personnes, ils font tout pour que vous soyez transformés en statut de sel.
    Leur temps est fini, il suffit de patienter.
    Les comptes de campagne sont peu de choses par rapport aux industries détruites, vendues, au secret technologiques vendus, aux savoirs faire perdus comme dans le domaine de l’acier, les turbines, les chantiers navals…

  6. Question :
    En bon comptable je me demande qui a louer la salle après m. Macron du montant de la différence. Sans toutefois y faire de réunion, ou d’avoir été facturé du double pourquoi pas. On peut tout imaginer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services