François Bayrou contre l'euthanasie

BFrançois Bayrou déclare dans l'hebdomadaire Le Généraliste à paraître demain :

"Je propose un bouclier santé pour toutes celles et tous ceux qui n'ont plus les minimas sociaux, mais qui disposent de revenus très faibles les conduisant à différer la visite chez le médecin, jusqu'à sacrifier leur santé parce qu'ils ne peuvent pas se payer une mutuelle".

Pour faire face aux déserts médicaux, M. Bayrou compte redéfinir le Numerus Clausus (quota d'étudiants en médecine) "avec des places supplémentaires assorties d'un engagement de service de quelques années dans une région déficitaire".

Le candidat se prononce contre une évolution de la législation sur la fin de vie mais pour une meilleure information des patients et de leur famille. La loi Leonetti en vigueur, relative aux droits des malades et à la fin de vie

"constitue un équilibre qu'il faut préserver car elle évite deux écueils que je ne souhaite pas: d'un côté l'acharnement thérapeutique et de l'autre l'euthanasie qui porte un risque non négligeable de comportements contraire à nos valeurs".

5 réflexions au sujet de « François Bayrou contre l'euthanasie »

  1. PG

    @ Pitch
    Demeurons mesurés : l’euthanasie concerne tous les Français et F. BAYROU est contre. L’union homosexuelle nettement moins, et de plus F. BAYROU ne s’est pas prononcé pour l’adoption homosexuelle.
    Mais cela ne retire rien à ses ambiguïtés sur le sujet.

  2. Jean Theis

    Bayrou se contente de vouloir “redéfinir” le numerus clausus. Pourquoi ne veut-il pas la liberté pleine et entière de choix des étudiants ? De quoi se mêle le gouvernement ? Bayrou veut encore une nouvelle loi en modifiant une autre, et gardant ainsi occupés à créer encore plus de paperasse les ronds-de-cuir de la caste ?
    Il n’y en a décidément pas un pour relever le niveau des autres. Toujours plus d’Etat, toujours plus d’impôts, toujours plus de statuts paralysant les gens.

Laisser un commentaire