Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

France Soir a été liquidé

Le Tribunal de commerce de Paris a prononcé lundi la liquidation de France Soir, le quotidien historique qui avait cessé son édition papier en décembre dernier mais avait tenté depuis un passage au tout numérique. Une seule offre était en lice pour la reprise du titre, moyennant le maintien de six emplois sur 49, une proposition jugée «scandaleuse» et rejetée à l’unanimité la semaine dernière par les salariés et les élus de France Soir. Cette liquidation doit déboucher sur une vente «à la découpe» des derniers actifs de France Soir. Le secrétaire du comité d’entreprise Stéphane Paturey se lamente :

«Cette fin est lamentable, la liquidation a été prononcée en dix secondes, sans aucune explication, France Soir meurt dans l’indifférence». «C’est un désastre pour le pluralisme de la presse». 

Un désastre pour le pluralisme de la presse ? Quelle voix originale portait France Soir ?

Partager cet article

8 commentaires

  1. 6 sur 49 est scandaleux donc ils ont eu… 0 sur 49 sans espoir de redémarrer.
    C’est beau le syndicalisme !
    Pour une fois, ceci dit, le ménage se fait de lui-même : on ne pleurera pas la mort d’un n-ième média anti-français.

  2. Le milliardaire russe qui avait racheté le journal avait une voix plus agréables que Dassault et consorts. Moins politiquement correcte…

  3. Dire qu’il tirait à un million d’exemplaires il y a 50 ans !

  4. France soir est mort comme est certainement en train de mourir la France.
    J’aimerais bien me tromper.

  5. Etant proche du dossier, je puis assurer que ce que ne dit pas ce syndicaliste, c’est que plusieurs repreneurs potentiels, dotés de gros moyens et qui avaient pour projet de reprendre l’essentiel des 49 journalistes et techniciens du titre se sont heurtés à un comité syndical prétentieux et imbécile : la plupart de ces repreneurs voulaient faire un journal web marqué à droite et qq journalistes parlant au nom de leurs confrères ont effrayé et repoussé toutes les solutions, au nom de leur indépendance et du refus qu’un repreneur puisse avoir une ligne éditoriale directrice de droite. Le tribunal de commerce n’a finalement reçu qu’une proposition, car ceux qui auraient pu reprendre et développer ont renoncé.
    Résultat : un autre projet sans la plupart des journalistes de cette équipe est en préparation pour la fin de l’année. Pugatchev fils avait vu juste, quand il avait abandonné le journal, après que les mêmes ait refusé un journal papier de droite populaire : les journalistes français sont pour la plupart médiocres et de gauche. Et ne comprennent pas l’évolution des techniques de l’information : ce sont des conducteurs de diligence voulant interdire le chemin de fer.

  6. Quand on porte le mot France dans son titre il est logique de disparaitre en 2012 …

  7. “France Soir”. Tout est dans le titre….

  8. Les syndicats, quelle plaie !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique