Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

France Culture est devenu une radio catholique puisqu’elle croit au diable

France Culture est devenu une radio catholique puisqu’elle croit au diable

Amusant ce titre de la part d’une radio de l’audiovisuel public : “Faut-il dîner avec le diable ?”. Mais comme cela concerna Marion Maréchal et le RN, il n’y a pas d’atteinte à la laïcité…

Faut-il dîner avec le diable ?La question, faustienne, n’a pas embarrassé une quinzaine d’élus Les Républicains.

Pour eux, Marion Maréchal est plus que “dédiabolisée”, elle est normalisée. C’est donc sans complexe qu’ils se sont assis à sa table dans un restaurant parisien, il y a quelques jours, comme l’a révélé le Figaro.

Lors de ces sulfureuses agapes, pas de méfiance ni de longue cuillère ; pas de distance ni de cordon sanitaire. C’est en toute conscience qu’ils ont assumé de rompre les digues morales qui résistaient jusqu’ici au sein de la droite républicaine (…)

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Si pour France Culture Marion est le diable, alors nous pouvons être rassuré, c’est bien qu’elle en est le contraire absolue…

    Les philosophes de gauches ont toujours utilisé ce vieux subterfuge pour tromper les masses, qui consiste en le simple fait de nommer les choses ou les événements contrairement à leur véritable nature. Ceux du XVIIIème se sont définis comme issus du siècle des “Lumières” !

  2. heureusement que ces tocardssont payés par le contribuable sinon ils partiraient à l’anpe

  3. On va leur en foutre, une digue morale, à ces c… là ! C’est pour protéger nos jeunes et notre pays que nous aimerions mettre en place une digue morale pour empêcher notre malheureux pays de sombrer !

  4. Trop peu et, je le crains, trop tard ! Il aura fallu attendre que le caméléon politique RPR/UMP/LR boive un bouillon électoral pour que, au sein de ce parti de girouettes et d’arrivistes, on s’aperçoive enfin de la légitimité de la droite patriotique, à défaut d’être authentiquement catholique.

    Encore une défaite électorale cinglante pour ce parti du déshonneur (résultat du référendum de 2005 sur le traité de l’Europe, piétiné, bafoué par Chirac, le repris de justice, et Sarkozy qui risque fort de suivre le même chemin (Affaire Bygmalion, histoire de le condamner et de l’empêcher de se présenter éventuellement aux présidentielles de 2022. Ainsi, après avoir éliminé de manière complètement inique François Fillon en 2017, le même clan mafieux politique, judiciaire et médiatique, voudra-t-il sans doute s’assurer de la neutralisation de Sarkozy, au cas où).

    Le personnage qui nous sert de président pourra ainsi dormir sur ses deux oreilles en attendant une réédition de mai 2017 : il rêve déjà d’un autre deuxième tour face à MLP en 2022. Il sait que sa réélection serait assurée alors toute la “fine fleur” de la ripouxblique s’active déjà en coulisse pour lui préparer le terrain.

  5. Ah ! Elle sait y faire, la diablesse !

  6. Bizarrement ils ne se sont jamais posés la question pour le Ps et son alliance avec l extrême gauche pourtant largement plus mortifère et diabolique s il en est, France sous culture…..

  7. Le diable c’est France Culture, la presse mainstream, les journaleux et consorts !
    Pour la plupart ils ne sont pas seulement possédés ils sont aussi des adorateurs.

    Si Marion était le diable alors eux que seraient ils ? Les fonds des enfers ?

  8. Tiens l ennemi prend peur à travers ses instances et son tribunal médiatique . C est bien , c est très bien ! Il faut qu elle continue Marion , qu elle développe son reseau mais qu elle n oublie pas de filtrer les futurs traitres , non plus . En arrière banc ou plus précisément en arrière loge, on doit se faire sur soi , assurément . Ah est bon, ça !

  9. A Pierrot, des lumières bien ténébreuses , qui ne méritent pas de majuscule. Pour s en persuader , il suffit d écouter les conférences de Marion Sigaut , qui s est spécialisée dans cette époque charnière , notamment sur voltaire , un des pivots de cette révolution non voulue par le peuple mais par une poignée d intrigants déjà avides de puissance et d indépendance , qui n hésitaient pas, n hésitent pas et n hésiteront pas de faire le mal et de procéder à un esclavage moderne du reste du monde qui n est pas de leur caste , sous l œil bienveillant des droits de l homme .

  10. @ Pierrot :
    Sans oublier notre Bible : “Malheur à celui qui nomme bien le mal, et mal le bien” (Isaïe, 5 – 20)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services