Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Football : la mentalité de la “racaille” au grand jour

De Caroline Parmentier dans Présent :

"Si au moins le grand « footoir » des bleus pouvait servir à cela : à ce que des petite garçons qui aiment taper dans un ballon arrêtent d’idéaliser des joueurs qui sont des voyous, des mecs de cités à la mentalité de rappeurs et à qui le pognon est monté à la tête trop vite. […]

Il y aurait beaucoup à dire sur cette mentalité qui est celle qui a permis à l’équipe de France de se qualifier contre l’Irlande sur une main, « pas vu pas pris », de Thierry Henri. Là aussi c’est une mentalité de voyous de cité. C’est exactement ce qu’ils sont. A l’époque de Zizou et de son coup de boule, on pouvait répondre à ces mœurs de racaille : mais au moins il joue bien au foot, mieux que les autres. Maintenant, en plus, ils jouent incroyablement mal, même pas fichus de mettre un seul but. Ça fait beaucoup.

Il fallait les voir lors de ce week-end où l’équipe de France a tombé ses derniers masques : les déclarations de Ribéry (le français converti à l’islam qui donnait des leçons de morale islamique à tout le monde avant que Zahïa ne se mette à table) comme sorties d’un mauvais épisode de Loft Story : même niveau, même vocabulaire, même comédie. Puis la grève des Bleus sur le terrain d’entraînement pour protester contre l’éviction d’Anelka.

[…] Ils nous ont tous bassinés avec les équipes de France bleu, blanc beur et maintenant musulmano-africaine, Bachelot y croyait et Sarkozy en rêvait (pas de chance pour lui, c’est un total fiasco) et voilà le résultat. Rappelons quand même au passage, que la prestigieuse équipe de France doit se partager la modeste somme de 5 millions d’euros même si elle est sortie dès le premier tour plus les primes éventuelles (sans parler des sponsors qui nous infligent des grosses affiches d’Anelka partout). C’est le prix de l’excellence. Demain on apprendra que les Bleus ont saccagé et taggué l’hôtel de luxe où ils résident et caillassé les responsables de la FIFA et les journalistes. Et cela n’étonnera qu’eux."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. “les déclarations de Ribéry (le français converti à l’islam qui donnait des leçons de morale islamique à tout le monde avant que Zahïa ne se mette à table)”
    Je sais que Ribéry s’est converti à l’Islam, mais je n’ai jamais entendu parler de ces leçons de morale islamique… Quelles sont les sources?
    Quand à la grève des joueurs lors de l’entrainement, il semblerait que Gourcuff, Lloris et Toulalan et quelques autres subissent la loi du groupe mené par Ribéry, Evra et Anelka il y a peu…
    “”l’unanimité” revendiquée par les 21 joueurs dans le communiqué lu par Domenech était un peu démentie par le comportement de certains. Ils ont vu Gourcuff, Lloris, Toulalan et quelques autres, traîner un peu les pieds, la tête basse, comme s’ils subissaient la loi du petit groupe de fanatiques qui naufrage l’équipe de France et avec elle, un siècle d’Histoire.”
    http://blogteam.sport24.com/bruno_roger-petit/2010/06/equipe-de-france-au-secours-la-betise-est-au-pouvoir.html

  2. Black, blanc, beur; ça ne marche plus ?

  3. Ah, que c’est beau le métissage de la France…

  4. Pendant qu’Anelka est sur les feux de la rampe avec ses morceaux d’anthologie poétique dans les vestiaires, des français, blacks, blancs ou beurs eux aussi, sous sous les feux nourris des talibans. Ils intéressent moins les médias. Pour eux, la Marseillaise ne résonne que sur leur linceul. Mauvaise période que celle de la coupe du monde pour aller mourir en Afghanistan…
    Excellent article sur Secret Défense : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/06/mon-maillot-nest-pas-bleu-.html
    Quant à Anelka, s’il rejoignait l’Afghanistan, je crains qu’il ne se trompe de camp…

  5. Ce qui est le plus étonnant ce sont la totale impudeur des journalistes et le silence assourdissant de sos-racisme, qui s’étaient offusqués des déclarations de marine Le Pen il y a un mois (“qui ne se reconnaissait pas dans cette pseudo équippe de france”)et qui criaient au racisme,etc…
    Ce sont les mêmes qui tiennent des discours d’une violence inouïe qui vont bien au-delà de ce qu’avait alors déclaré, à juste titre,marine Le Pen!

  6. C’est une équipe de vaut-riens. Ils ont bien trop d’argent. C’est une honte !
    La seule solution : interdire le financement du foot par les entreprises. Cela leur permettrait certainement de retomber sur terre.

  7. il n’y a pas de beur dans la sélection,hélas sportivement,mais ces joueurs vedettes en fin de carrière ne sont pas les seuls responsables du fiasco ,la politique a contaminé les instances dirigeantes du foot depuis plusieurs années.n’importe quel amateur savait que le choix ideologique de Domenech était une catastrophe annonçée .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services