Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

FN et avortement (suite)

Dans l’émission hebdomadaire du Front National, Jean-Marie Le Pen revient sur les projets du FN et précise sa pensée sur la loi Veil (vers la 20e mn) :

"Cette question m’est généralement posée pour tenter de nous embarrasser. Mais nous ne sommes pas embarrassés. Nous avons dit que nous étions respectueux de la vie dans toutes ses formes et que nous considérions l’avortement comme désastreux à la fois sur le plan individuel et sur le plan collectif.

Mais nous sommes réalistes. Nous savons bien qu’une législation pénale qui serait appliquée aurait comme résultat la délocalisation des avortements. C’est à dire qu’au lieu d’avorter en France, on irait avorter en Belgique, en Espagne, en Angleterre, en Irlande…  La sagesse consiste dans ce cas là, en démocratie, à consulter le peuple français. Mais nous souhaitons, avant de le consulter, montrer qu’il y a une autre manière d’aborder ces problèmes. En particulier en fournissant aux femmes qui sont dans le désarroi et qui quelquefois sont acculées […] une chance de pouvoir garder leur enfant. […] Nous pensons que 4 ans d’une politique nataliste et familiale très ardue, très courageuse, très ferme aurait pour résultat de faire baisser les avortements […]. Nous nous efforçons, nous, d’être efficace. Et à la fin de cette période, he bien, nous consulterons les Français."

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Merci au Salon beige de délivrer les propos sans les forfanteries, manipulations et commentaires fielleux qu’on trouve si abondemment partout ailleurs dès que cela concerne le chef de file des Patriotes, Jean-Marie Le Pen.
    Mise au point très claire et frappée au coin du bon sens de JMLP.
    Qui, après cela, osera encore dire que Le Pen est “pour l’avortement”? Mensonge fort heureusement balayé, grace en soit rendue, en cette veille de Noël.
    J’en profite pour souhaiter au membres du Salon beige, ainsi qu’aux habituels débatteurs (et y compris nos amis plutôt hostiles!), un très Saint Noël.

  2. “efficace”…voilà un mot qui me plait ! Il ne s’agit pas d’avoir des “idéalistes” qui imaginent que “y a qu’à, faut qu’on”, mais des hommes politiques réalistes, qui cherchent les moyens concrets de lutter contre la culture de mort.
    Etre pédagogues, “ré-éduquer” le peuple français si complètement déboussolé qu’il ne discerne plus le bien du mal, ce qui est conforme à la Loi Naturelle de ce qui ne l’est pas.
    Maintenant on peut toujours rêver d’une “révolution”, d’un “putsch”, critiquer le système démocratique en estimant que comme il n’y a rien de bon à en tirer ce n’est pas la peine de voter… mais pendant ce temps là, que fait-on pour les enfants qui meurent dans le sein de leur mère, que fait-on pour rompre de manière radicale le silence qui pèse sur ce génocide ? Les manifs du type “trente ans, ça suffit” ne sont utiles (j’étais à la première, nous n’étions pas si nombreux, et il y avait des jeunes en chèche qui “choquaient” certains de nos amis…) que dans la mesure où cette “agitation” est reliée au niveau politique et médiatique. Mais pour cela, il faut peser quelque chose sur le plan politique. Et en démocratie, le poids se considère au nombre de voix. Et deux fois quinze ne feront jamais trente en l’occurence. Faisons donc confiance (pas une confiance aveugle…) au parti qui peut le plus peser sur le débat politique, et soyons nombreux à la manif le 21 janvier !

  3. Voilà une réponse claire et convaincante qui ne ressemble en rien une quelconque “trahison”.Toutefois faut-il préciser que toutes les questions qui sont posées sur le sujet au ne sont pas nécessairement destinées à ‘”embarrasser” ses portes paroles . Elles sont impérieusement là pour donner toute sa place au débat primordial sur la vraie place de l’homme dans la cité à l’heure où les philosophies utilitaristes et mortifères déferlent avec une violence inouïe sur le monde de l’avortement à l’euthanasie , en passant par la destruction des embryons.
    Si Monsieur Le Pen y consacre son émission hebdo cela signifie bien qu’il en a parfaitement conscience.La primauté de cet enjeu majeur ne
    réduit en rien sa longanime réistance, au contraire, elle la couronne et le sert puisque les autres candidats, tous
    fils ,exclusivement, de ces philosophies utilitaristes, excepté Villiers, resteront nécessairement secs sur le sujet.

  4. Une mesure applicable à court terme pouvant réduire (légêrement mais c’est toujours bon à prendre) le nombre d’avortement serait de rendre l’accord du père obligatoire. Bien entendu, dans le cas où le père bloquerait l’IVG, il serait tenu de prendre soin de l’enfant et la mère pourrait se voir retirer la garde de l’enfant.

  5. Je reste cependant assez peu convaincu par le referendum qui selon moi fait prendre le risque de voir l’avortement l’emporter

  6. N’est-il pas surprenant d’entendre monsieur Le Pen invoquer les mêmes arguments que ceux des défenseurs de la loi Veil et tenir le language des pro-avortement.Il opère un virage purement électoraliste par rapport à la ligne “historique” du front national sur ce point; il est surprenant, voire desespérant, de lire que des chrétiens ayant une conscience politique ne perçoivent pas le contenu réel de ce message, qui va à l’encontre de la loi naturelle, et qui à ce titre heurte mes convictions. J’ai voté Le Pen précedement, c’est dorénavant incompatible avec ma Foi.

  7. Hmmm… Si JMLP était à ce point “réaliste” il éviterait de tenir des propos scabreux et inutiles sur les camps de concentration avant de s’amollir sur des questions essentielles aujourd’hui.
    Athanase.

  8. Si ceux qui se font taxer d’idéalistes sont ceux qui veulent rester dans l’Espérance, alors je suis un idéaliste. Certainement pas un utopiste. Il est amusant de voir JMLP commencer à décliner les faibles arguments des pro-avortements. Démonstration: JMLP déclare que si on interdit l’avortement en france les gens iront à l’étranger. Faible argument. Autorisons l’euthanasie sur notre sol pour le même motif.. Et je crois que l’interdire sur notre sol en ferait réfléchir beaucoup même si cela était possible et facile à l’étranger. La conscience personnelle méditerait cette interdiction au lieu de se reposer sur l’aveuglement du législateur. Passons. JMLP prétend donc être réaliste… Sarkozy est aussi un réaliste, il est plus ou moins pacseux et pro-homoparentalité selon ce que lui inspire les sondages… Lorsque tout est sali par le mensonge il est ESSENTIEL d’aider les gens à garder l’esprit clair quant à ce qu’indique la raison. Le discours de la raison est d’autant plus ECLATANT qu’autour de lui le mensonge foisonne. Alors ne nous laissons pas aller à la tentation.. Nous ne serons pas plus habiles pour autant. Seul le mensonge et l’idéologie peuvent se servir de ce bon viel adage selon lequel “la fin justifie les moyens”. Alors…
    PATIENCE et ESPERANCE!
    Athanase
    PS: c’est faire bien peu confiance en la force de la vérité pour convertir les coeurs, en l’Esprit Saint, pour se laisser aller à soutenir la stratégié et le vil calcul de JMLP. Je ne critique pas tant d’ailleurs JMLP que les catholiques qui soutiennent et approuve ce calcul.

  9. à helene : bon, et vous allez faire quoi maintenant ? Voter pour Villiers ? Attendez donc qu’il s’exprime en proposant des méthodes claires, crédibles, réalistes, réalisables sur cette question…
    Ne pas voter ? Super, voilà une action très utile pour lutter contre le génocide !
    Je crois que l’Eglise ne nous a jamais demandé de manquer totalement de finesse, de pédagogie, d’intelligence, …. Faisons donc un rapide état des lieux : Une population qui ne sait même pas qu’il existe des extra-terrestres assez débiles pour penser qu’on peut être contre l’avortement. Une classe politique unanimement favorable au génocide. Des médias menteurs et idéologisés qui lavent le cerveau de nos “concitoyens”,…. Et vous voudriez vous priver de la chance de sortir ce débat de son silence ? !!!!
    Je crois rêver en voyant cela. Il existe peut-être une opportunité de changer le cours des choses, sur l’avortement comme sur le reste, et il faudrait se drapper dans sa “bonne conscience catho machin” pour refuser les opportunités qui se présentent ! Mais on n’aura pas tout tout de suite ! Il va falloir du temps ! Avancer à petits pas, intelligement, en utilisant plusieurs vecteurs, plusieurs armes, plusieurs méthodes, plusieurs charismes. Et ce n’est pas en se lençant des anathèmes à la figure qu’on sauvera des bébés.
    Nous verrons ce que dira l’Eglise de France quand Le Pen ouvrira le débat sur la vie …
    On peut être catho et pas complètement débile, on a le droit de finasser, non dans le but à atteindre, mais dans le chemin pour y parvenir. La Prudence est une vertu un peu trop souvent oubliée des cathos et des nationnaux. Et après on se demande comment les francs-macs arrivent toujours à leurs fins. Je pense qu’ils sont moins stupides que nous.

  10. A Hélène ,
    la pureté de vos sentiments est louable, évidemment et sur le fond je vous suivrais volontiers, si ce n’était que la comparaison que vous faites avec les partisans de la loi Veil est sensiblement injuste et fausse ainsi nécessairement votre jugement: ceux-ci, à ma connaissance n’ont jamais proposé de référendum sur leur projet mais l’ont tout au contraire imposé à coup d’intox.
    La stratégie de Monsieur Le Pen propose au moins dans un premier temps d’ouvrir un débat aussi vital qu’ interdit à l’heure actuelle, ne serait-il pas peu habile de s’en priver ? de surcroît ses mesures d’encouragement à la famille constituent en elle seule une véritable révolution sociale et politique.
    On ne peut tout de même pas demander à un candidat à la présidence de la République de se substituer à l’Eglise, ce qui reviendrait à nier le fait incontournable pour l’heure de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
    Votre position est donc très respectable, mais elle restera inopérante sur le terrain politique.Le recul de la Vie sur la scène politique est au moins autant dû à l’effacement de la pensée chrétienne, ,ou simplement classique ,qu ‘à la propagande mortifère.Je ne saurais que trop vous conseiller de bien réfléchir à la question et de ne point désespérer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services