Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

FN : après les régionales, cap vers les présidentielles de 2012…

La hausse significative du FN entre les deux tours fait dire au politologue Jean-Yves Camus que :  

"Pour la première fois, le FN ne perd pas de voix entre les deux tours. Il y a une dimension de protestation dans ce vote mais aussi d'adhésion au programme du FN. Le Front National va incontestablement être une épine dans le pied du prochain candidat de la droite conservatrice"

Qui au FN sera cette épine ? Il est fortement probable que ce soit Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch. Voici des extraits de leurs déclarations au soir du deuxième tour :

Marine Marine le Pen : "Ce scrutin régional marque évidemment le paysage pour la prochaine présidentielle. Au delà de moi, le courant national est revenu comme un acteur majeur et il sera un acteur majeur de la prochaine grande échéance nationale qui sera évidemment l'élection présidentielle (…) Nous sommes donc là face à un vote de conviction, un vote d'adhésion." (source

"Beaucoup d'électeurs sarkozystes ont ouvert les yeux sur l'escroquerie dont ils ont été victimes et ont amplifié leur vote du 1er tour" (ici). "La baraque sarkozyste est en train de s'effondrer sur elle-même" (ici).

Gollnisch Bruno Gollnisch : "Nous nous sommes félicités mutuellement [avec Marine Le Pen], je me suis réjoui de son score et elle du mien. À la fin de l'année, je serai candidat [à la présidence du FN], Marine le sera aussi (…), que le meilleur gagne. Avec Marine, nous sommes compétiteurs pour exercer ces responsabilités, mais nous ne sommes pas ennemis." (source)

Et interrogé par 20minutes :

"Le vote Front national est un vote d’adhésion et non un vote de déboussolés (…) il [JMLP] a lui-même fait une belle progression en PACA.Tout comme Marine Le Pen dans le Nord-Pas de Calais. C’est un beau score collectif."

Votre score est-il un avantage pour succéder à Jean-Marie Le Pen en vue de la présidentielle de 2012?

Non, ce score n’est pas une indication. Il n’est pas basé sur les mérites personnels. Car en Rhône-Alpes comme dans le Nord-Pas de Calais, il y a un terreau favorable au FN. Avec Marine Le Pen, la concurrence sera loyale, mais tout cela se décidera lors du congrès national du FN." (source)

Partager cet article

5 commentaires

  1. Seul danger pour le FN : faire comme l’après 2002, penser que l’acquis d’une élection est un acquis définitif, ne pas voir que l’émiettement de la gauche en 2002, comme peut-être l’abstention UMP et PS en 2010, tout peut cela disparaître l’élection suivante, et c’est à nouveau une stagnation électorale possible, voire un recul, face à une stratégie habile et rondement menée d’un leader quelconque de droite et/ou de gauche.
    Nécessité donc d’une veille. Et d’un renouvellement, non pas des principes fondamentaux, qui doivent être au contraire approfondis et strictement définis, mais de la stratégie politique et des mesures proposées pour les rendre crédibles politiquement à de nouvelles tranches de l’électorat.
    Voilà pourquoi la question de la succession éventuelle de JM LP dépasse celle des personnes, même si c’est une personne qui doit être choisie.

  2. Hier dimanche 21, quelques minutes avant 20 heures, sur toutes les chaines de television, les cameras ne montrent que des mines tristes et consternées tant sur les visages des politiques, des journalistes, que des sympathisants filmés aux QG des divers partis (de gauche evidement, y a t il autre chose que la gauche?). 20 Heure, les resultats s’affichent, victoire de la gauche evidement, Frant National en chute libre: 8.5%. Alors pourquoi donc ces mines renfrognées ? Je comprend: annoncer les brillants résultats de Monsieur Le Pen a du etre absolument insuportable et je ne peux que compatir à l’immense douleur de ce microcosme politico-journaleux au vu de ces chiffres.
    Oui messieurs les journaleux, je suis de tout coeur avec vous, c’est plus facile d’annoncer 4% pour le parti de Staline et Trotski. Allez courage journaleux!
    Vous avez réussi sur France Toufo ce matin à éluder completement ces noms maudits de FN et Le Pen, mais savez vous qu’il vous faudra un jour sortir de votre petit cenacle bobotisant pour découvrir qu’il y a autre chose autour de vous, que la France ne se résume pas qu’a ce guetto de bobos politico-journaleux, qu’il y a des gens autour de vous qui vivent, qui ont une intelligence (pas aussi brillante que la votre bien sur, mais tout de meme), des gens qui travaillent, et des gens qui souffrent aussi.

  3. MLP : « Au delà de moi, le courant national est revenu comme un acteur majeur et il sera un acteur majeur de la prochaine grande échéance nationale qui sera évidemment l’élection présidentielle (…) Nous sommes donc là face à un vote de conviction, un vote d’adhésion. » …. avec 49% d’abstention ! Combien d’abstention chez les frontistes ? Relativisons.

  4. Déclarations très dignes de Gollnisch.

  5. Si c’est le meilleur, ce sera lui, BG. Est-il certain de la loyauté du clan mariniste? Et puis Jean-Marie, 82 ans, ne va-t-il pas tenter de s’incruster, perinde ac cadaver?
    NB : je vois sur les photos des élus FN de Rhône-Alpes l’excellent Perrot que nous verrons probablement à Rambouillet le 22 mai

Publier une réponse