Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Florian Philippot (FN) pour la fin de l’euro mais pas des 35 heures

Florian-Philippot-lors-d-une-conference-de-presse-a-Nanterre-le-6-fevrier_exact1024x768_pBeaucoup de cadres et d'électeurs (de droite) du FN souhaitent de plus en plus une clarification du programme économique du FN. Selon le Figaro, le FN serait même prêt à le revoir, notamment pour rassurer et convaincre "les classes moyennes, les professions libérales et les retraités". Le débat autour du maintien ou de la sortie immédiate ou différée de l'euro en est l'illustration assez logique avec les récentes déclarations de Louis Aliot et de Jean-Lin Lacapelle :

"Si on parle de sortie brutale et non négociée, oui, cela pose problème" (Louis Aliot)

"Nous devons réfléchir pour voir si l'on peut préserver l'euro et le faire évoluer ou s'il faut changer de monnaie, c'est-à-dire en revenir au franc" (Jean-Lin Lacapelle)

Mais en réaction à ce début de débat, Florian Philippot semble fermer les discussions de manière assez ferme :

"La position du FN, et celle qu'a toujours défendue Marine Le Pen et qu'elle défendra en 2017, c'est la fin de l'euro"

Ce qui est plus surprenant, c'est la réaction de Florian Philippot sur les 35 heures. A l'heure où même Emmanuel Macron, ministre de l'économie, s'attire les foudres de Martine Aubry, pour avoir osé déclaré être prêt à mettre fin "de facto" aux 35 heures, les déclarations de Florian Philippot ne peuvent que jeter le trouble (à droite) sur la volonté du FN de balayer les années de socialisme, qui ont ruiné la France :

"Il ne faut pas revoir la loi sur le temps de travail maintenant, on est en pleine crise, ça serait déstabilisant pour les PME, les PMI, pour les salariés eux-mêmes, ce n'est pas une bonne chose de re-déstabiliser les règles de la durée légale du travail maintenant"

Sortir de l'euro en temps de crise, c'est possible mais sortir des 35 heures, ce serait déstabilisant. Allez comprendre !

Partager cet article

30 commentaires

  1. Je ne crois pas une seule seconde que le programme économique du FN sortira la France du gouffre dans lequel elle s’enfonce, bien au contraire.
    C’est un programme de gauche, pour ne pas dire d’inspiration communiste. Quand Philipot affirme que les grandes firmes ne paient pas d’impôts en France, c’est la même affirmation que celle de Mélenchon. Or ces firmes paient des impôts aux états dans lesquels elles se trouvent, Total par exemple paie des impôts au Nigéria pour ce qu’elle tire du pétrole du Nigéria; si Total payait tous les impôts à la France, ce sont les pays dans lesquels Total se trouve qui crieraient au vol et ils auraient raison, on n’est plus au temps du colonialisme. Et donc le discours de Philipot est populiste mais faux et archi faux.
    Après la gestion calamiteuse de Hollande, on ne va pas remettre en 2017 une nouvelle gestion encore plus calamiteuse pour la France.
    Le FN a attiré les couches sociales du bas de l’échelle, maintenant il essaie d’attirer les classes moyennes, sauf que ces classes n’ont pas “un petit pois” à la place du cerveau et sont informées, réfléchissent et raisonnent.
    Ras le bol du marketing politique de ces partis, PS, FN!!!

  2. Ce durcissement est symptomatique de l’affontement des têtes de pont du FN. L’enjeu des 5-7 fevrier sera de trancher entre deux “lignes” antinomiques…Or la défense de la famille ( incluant la défense du mariage authentique et du droit de filiation et la restauration des mesures de politique familiale supprimées depuis 2012) et des PME-TPE sont a priori les seuls moyens de gagner des voix en transcendant les clivages partisans.

  3. j’ai toujours vote F N depuis 40 ans sauf …mea coulpa …quand il fallait eviter que le gros mou soit à la tete de notre pays …
    Resultat nul …0
    Mais avec les propos que tient Philippot …alors là ….je me pose bcp de questions !!!!
    Pas d’ennemis a droite disait le regretté Jean Ferret …mais alors ???? que nous reste t il ????

  4. C’est tout à fait normal que Philippot ne lâche rien. Le bastion de la fonction publique, traditionnellement à gauche, est entrain de basculer vers le FN (police, hôpitaux, fonction publique territoriale, autres catégories de fonctionnaires au contact avec le public).
    Ce n’est pas le moment de changer de programme en ce domaine pour essayer de s’attirer un électorat hypothétique du côté de la droite libérale (qui ne votera jamais pour le FN). C’est un leurre car cet électorat dit de droite est de plus en plus attiré par Macron (représentant de la banque Rothschild) comme les sondages le prouvent.

  5. Nous sommes un peu de nos jours comme ces pauvres Allemands nés en 1920 qui vont voir une conflagration socio-politico-économique inévitable et monumentale.
    Les 35 h et/ou la sortie de l’€ ou non n’y feront rien: c’est trop tard !
    Le FN c’était bon en 2002 où “ils” (les suppôts du NWO) n’étaient pas du tout prêts…
    Mais on a beaucoup oublié l’arme de la victoire essentielle, la prière QUOTIDIENNE d’un chapelet dûment médité… que sieur Sarko et miss Pécresse n’a sans doute pas dû réciter lors de sa dernière “prestation” lors de la messe à Fontainebleau citée sur le site.
    Se soumettre (traduction du mot Islam) ou être détruits trahis par nos politiques dirigeants gauche ou droite comme jadis les Allemands par les nazis soutenus par les USA sous prétexte de lutte contre le communisme russe qu’ils avaient su antérieurement financer à dessein: ces étapes aux plan d’Albert PIKE à Mazzini de sa lettre du 15/08/1871 sur le déclenchement des guerres mondiales nécessaires pour le NWO et la Grande République Universelle métissée, l’absolu contraire du Gesta Dei per Francos et de toutes prophéties … en vue du Grand Monarque catholique dirigeant le monde entier (ou ce qu’il en restera: conversion des Chinois, de tous les Musulmans et disparition de toutes les fausses religions ou sectes)

  6. le simple calcul suivant pourrait montrer l’inanité des 35 heures :
    Autrefois, l’on commençait à travailler à 15 ans, 16 ans l’on travaillait 48 heures par semaine, puis 40heures et l’on cotisait jusqu’à 60 ans.
    Actuellement l’on travaille 35heures par semaine, l’on commence à 20 ans, voire 25 ans ; l’on est en retraite à 55 ans, 60 ans et l’espérance de vie est largement supérieure au passé.
    Cherchez l’erreur.
    Cela montre simplement que la masse de cotisants diminue pour une masse due bien supérieure.
    Il faut abroger les 35 heures, revenir même aux 48 heures, aller jusqu’à 67 ans de travail sauf pénibilité.

  7. C’est la combinaison perdante à tous les coups : sortie de l’Euro non accompagnée de réformes qui nous permettraient de regagner de la compétitivité à l’international et réduire nos déficits sociaux. On ajoute à l’instabilité monétaire une économie domestique à la dérive. Même politiquement, malgré son aspect démagogique, cet proposition ne fera même pas gagner des voix au FN.
    On avait besoin d’un grand penseur énarque pour y arriver. Bravo!

  8. Le problème qui se pose au FN est celui de percer le plafond de verre dans lequel il est contenu.
    Avec son programme économique, de gauche, et ses fondamentaux de droite traditionnelle: patrie et nation, il touche deux électorats différents. Non pas que les “sans dents” ne soient pas attachés à leur pays, mais pour l’heure ce n’est pas leur principal souci.
    Le véritable lien qui unit ces deux électorats c’est l’immigration invasive.
    Dans ces conditions, pour percer ce fameux « plafond de verre » et attirer, voire s’allier avec les droites de France, c’est-à-dire les forts contingents de la droite forte de l’ex-UMP (j’ai du mal à écrire LR) ainsi que les mini-partis de droite nationale et des personnalités indépendantes, il faut revoir de fond en comble leur délirant programme économique. Et ce n’est pas facile en temps de crise.
    Aliot est dans le vrai en invoquant la prudence sur la sortie de l’Euro. Et Philippot a en partie raison concernant les 35 heures. Le FN devrait s’inspirer des propositions de Sarkozy en la matière, lesquelles me semblent équilibrées.
    Curieusement, ou plutôt malheureusement à mon sens, le FN, comme les autres partis, reste muet en ce qui concerne la nécessaire réforme des structures de l’Etat, de notre Code du Travail, de la SS, du financement des retraites, de l’école, du statut de la fonction publique etc. Mais bien sûr, il ne faut pas remuer les thèmes qui fâchent, n’est-ce pas ?
    Permettez-moi un rêve : et si on changeait la mentalité des français ?

  9. @lapaladine
    On appréciera votre mépris souverain des classes sociales du bas de l’échelle.
    Mais effectivement je crains malheureusement que nous ne puissions quitter l’euro car nous sommes un pays de retraités. Or, a ce titre, cette population recherche de la stabilité et la rentabilité de leurs actifs financiers.
    Il faut être jeune pour renverser la table et prendre des risques…

  10. Je ne suis pas du FN mais je vote FN quand il n’y a pas d’autre choix, et j’ai depuis l’origine été contre les 35 heures qui n’ont été rien d’autre que l’instrument de la baisse des salaires avec quantité d’effets pervers et une grande disparité quant à l’effectivité de l’application.
    Mais à tout prendre, s’il me fallait choisir entre la fin des 35 heures et la sortie de l’Euro, je choisirais, sans une seconde d’hésitation la sortie de l’Euro qui doit être l’objectif numéro 1.

  11. Sortie de l’Euro ou pas, l’une des solutions essentiels est d’élargir drastiquement l’assiette des cotisations par la TVA Sociale pour libérer l’entreprise du fardeau social. Il est bien plus juste et judicieux de faire supporter ce fardeau par le consommateur et le maximum de personnes y compris les étrangers (nos nombreux touristes et nos nombreux assistés)

  12. @Estebe : on peut aussi passer aux 140 heures et mettre la retraite à 99 ans, çà fera encore un peu plus de chômeurs un point c’est tout. Le chômage est un mal structurel découlant de la concurrence sans limite et de la recherche infinie de la compétitivité et du progrès technique. On est dans une société mondiale de termites (Peut-être la “termitière du futur” qui épouvantait Saint Exupéry) dans laquelle il y a les esclaves et autres travailleurs à statut plus favorisé, les inactifs (chômeurs, retraités et assistés divers), et les profiteurs du système.
    L’humanité ne peut s’épanouir que dans la famille et dans la Nation qui est une famille de familles. L’Union Européenne et son Euro sont l’ennemi numéro 1 de cette vision.

  13. il est vrai qu il y a plus urgent ! quand on est dans une fosse septique ou un égout jusqu au cou et que ça continue de monter a cause de l UMPS qui fait tout ce qu il peut avec l aide des usa pour augmenter encore le flot de submersion ce qu il faut trouver EN URGENCE c est la chasse et pas autre chose

  14. Vous y croyez, vous, aux 35 heures ?
    Il n’y a pas si longtemps, un père de famille travaillait 50 heures par semaine pour nourrir 7 enfants élevés à la maison par madame.
    Autrement dit, 50 heures de travail par semaine faisaient vivre une famille de 9 personnes.
    Aujourd’hui, dans une famille avec 2 enfants, les 2 parents travaillent à 35 heures. Cela fait 70 heures de travail par semaine pour nourrir 4 personnes.
    Et il y en a encore pour dire qu’on a réduit le temps de travail ?
    Pour un homme, le temps de travail a été réduit de 50 heures à 35, d’accord.
    Mais pour une femme ? Il est passé de 0 heure (à l’extérieur avec un emploi salarié) à 35 heures. Elle est où la réduction du temps de travail ?
    C’est toute l’organisation de la société qui a été modifiée en profondeur, pas seulement le nombre d’heures hebdomadaire pour un salarié.

  15. Aujourd’hui bien malin celui qui pourra être sur de voter pour celui qui sortira la FRANCE du bourbier.

  16. ce n’est pas en protégeant les fonctionnaires et les salariés que nous nous sortirons d’affaires
    il faut valoriser le travail et les compétences pour créer de la richesse, la France est plombée par son assistanat!
    les français sont plus occupés par leurs temps libres ou leurs mondanités qu’à leur devoir d’état de participer au redressement national

  17. Nos dirigeants, tous plus malfaisants les uns que les autres, et traitres à leur pays, soutiennent l’euro et veulent le garder à tout prix tout en continuant à plonger le pays dans le chaos.
    Ceci devrait ouvrir les yeux des plus stupides de tous !
    C’est le chaos TOTAL, ABSOLUMENT TOTAL depuis l’euro et il est rigoureusement impossible que la situation soit pire qu’elle n’est actuellement.
    L’euro a été conçu et mis en place dans l’unique but de détruire l’Europe
    Comment peut on imaginer que de revenir a la situation antérieure ou tout allait mieux serait pire ????
    IL FAUT ÊTRE COMPLÈTEMENT CINGLÉ !

  18. C’est à se demander si F. Philippot n’est pas un sous-marin qui a réussi à s’infiltrer dans ce parti qui, jusqu’il y a peu, pouvait présenter une alternative correcte à ce nous nous vivons tous les jours.
    Ses propositions ne paraissent pas sérieuses !

  19. @estebe: revenir aux 48h je ne suis pas sure. En tout cas pas avant d avoir trouvé des solutions pour les parents avec jeunes enfants. Solutions qui risquent d être crèches, nounous etc de 6h du matin à 21h…..

  20. Comment faire confiance dans la concubine chevenementiste d’une femme qui se fait appeler Marine alors que son acte de naissance porte le prénom de Marion? Allo Freud…

  21. Il est de bon ton de nos jours surtout dans certains milieux “de droite” de critiquer le programme économique du FN.Mais comme JMLP en son temps c’est lui qui a raison avant tout le monde. Vous verrez qu’un jour tous diront la même chose. Le FN ne fait que rappeler trois principes de bon sens: 1)Souveraineté dans tous les domaines, 2)Régulation de certains axes par l’Etat, 3)Protection des plus faibles.

  22. Philippot: 22 janvier dans « Le Grand Journal » de Canal +

  23. @CVV vous avez dit que Sieur Sarko et miss Pécresse , n’ont sans doute pas DU réciter!! vous vouliez dire : ” n’ont pas SU réciter !
    pour le reste entièrement d’accord avec vous.

  24. C’est drole. Philippot ne cesse de réclamer un débat sur l’euro mais l’interdit au sein du FN!
    Le programme ultra étatiste du FN depuis l’arrivée de MLP et de Philippot est un véritable repoussoir pour tout le peuple de droite et interdit à jamais un victoire du FN au second tour
    Soit le FN change radicalement soit il y a de la place pour un grand parti de la droite nationale qui pourra remplacer le FN à terme et nouer des alliances avec des divers droite pour gagner!
    Avec Philippot le ver est dans le fruit

  25. et les questions sont posées concernant le programme économique du FN… qu’elles n’ont-elles pas été posées pour les autres programmes, virtuels et appliqués!
    c’est quand même assez surprenant que ce soient les mêmes qui s’interrogent à sens unique
    oublieraient-t-ils que c’est au pieds du mur…., et que voit-on, jusqu’à présent?
    ça rappelle les pseudo commités qui doivent observer les municipalités FN, que ne le font-ils pas pour tous?

  26. « Le droit à l’IVG est dans le programme du Front national »
    Capture d’écran 2016-01-25 à 07.33.56C’est ce qu’a déclaré Florian Philippot le 22 janvier
    Quand je lis cela, j’ai envie de voter blanc ou de ne pas voter du tout.
    Attention, le FN de Philippot en 2017 ne gagnera pas avec des déclarations pareilles.
    Je n’ai vraiment pas envie de voter pour eux.
    Le seul intérêt, c’est que ça enquiquine l’UMPS, c’est tout.
    C’est quand même insuffisant pour mobiliser.

  27. Eh oui, le vote des fonctionnaires a son importance… et le gars Philippot sait compter ! Je suis moi aussi partisan d’ un retour progressif aux 40 heures (parce que d’un seul coup, ça ne marchera jamais !), mais nos français ne veulent plus travailler… et se plaignent toujours du chômage, ma bonne dame !
    “Dieu se rit des gens qui se plaignent des conséquences, alors qu’ils en chérissent les causes” (Bossuet)

  28. Il faut arrêter avec la remise en cause nécessaire des 35 h.
    Comme le savent tous les juristes du travail, il ne reste quasiment plus rien des lois Aubry. C’est juste un marqueur politique sans aucun enjeux réel.

  29. Bien sûr qu’il faut sortir de l’euro, c’est une monnaie qui ruine la France parce que la France n’a pas la capacité de supporter une monnaie aussi forte (faite sur mesure pour l’Allemagne en revanche).
    Perdant toute compétitivité, la France n’a pas non plus les moyens de redresser la barre puisqu’elle n’a plus la souveraineté monétaire.
    Ce n’est pas Florian Philippot qui le dit mais l’économiste Bernard Monot, à l’instar d’une très grande partie des économistes français.
    Quant à comparer le programme du FN à celui des communistes (depuis quand le FN est-il collectiviste?!), c’est une pitrerie de pure mauvaise foi de la part de ceux qui passent leur temps à critiquer par dépit et rancœur maladive.
    Travailler jusqu’à 67 ans? c’est NON.
    Travailler le Dimanche? c’est NON.
    Travailler 48h payées 35? c’est NON.
    L’homme n’est pas une machine consumériste et esclave du travail. C’est un être social, vivant en famille et devant éduquer ses enfants.
    Tout le contraire du modèle ultra-libéral esclavagiste et inhumain que vantent les mondialistes.
    Chacun ses valeurs, je laissent les idiots utiles du mondialiste apatride et affairiste construire un monde noir pour leur enfants.
    Mes valeurs les miennes seront humaines et patriotes. Avec le FN.

  30. Ce qu’il faut, c’est l’émergence d’un grand parti ou d’une grande fédération souverainiste, et surtout pas celle d’un grand parti de droite à la botte du pouvoir financier mondial.
    C’est le grand enjeu de 2016.

Publier une réponse