Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Finances : la gauche veut casser le thermomètre

Les responsables du PS s'indignent des rapports négatifs de la Cour des Comptes, pourtant présidée par un homme de gauche, Didier Migaud. François Loncle (dputé de l'Eure) :

«J'en ai assez que la Cour des comptes se mêle autant du débat politique et se pose en donneuse de leçons».

L'ancien président de SOS-Racisme Malek Boutih :

«La Cour des comptes ne contrôle plus, elle donne son avis. Cette institution se transforme en donneur de leçons.»

Henri Emmanuelli :

«La Cour des comptes outrepasse sa mission. Il appartient au gouvernement et au Parlement de déterminer le système d'indemnisation du chômage.»

Le député maire PS d'une grande ville confie:

«Didier Migaud en fait un peu trop. Il est entré dans le costume de Philippe Séguin. Mais n'oublions pas que Séguin à Épinal et Migaud à Grenoble Métropole ont été étrillés par leurs chambres régionales des comptes. C'est dire…»

Le patron des députés communistes, André Chassaigne :

«la Cour ne mesure pas toutes les conséquences de ses propos».

Partager cet article

14 commentaires

  1. Quelle honte ces gens là ! Ils n’acceptent pas qu’on leur dise la vérité, la réalité de leur incapacité à gérer correctement notre pays. Mais on sait pourquoi : ré-élection oblige ….

  2. la cour des comptes mesure la situation, nous allons bientôt nous retrouver en short!

  3. Des irresponsables tous ces socialos ! on le savait !

  4. Quand les Français comprendront -ils que pour la Révolution l’arithmétique classique est périmée?.1 égale 2. au nom de l’Égalité et de la Liberté qui ne peut supporter aucune contrainte…et ne se soumet à aucune Cour ni ne doit rendre aucun Compte…M’enfin….!Le Changement ,c’est maintenant…de gré ou de force

  5. Il me semble, tout au contraire, qu’il serait hautement souhaitable que la Cour des Comptes dispose d’un pouvoir coercitif afin de mettre un terme aux “liberalités” auxquelles sont habitués ceux qui disposent de l’argent public selon leur bon plaisir.
    A un moment où la plupart des contre-pouvoirs ont disparu celà permettrait de retablir un semblant d’equilibre dans le fonctionnement de la democratie.

  6. Mais à quoi sert la Cour des Comptes? chaque année elle confirme les gabegies de l’état, et puis on en n’entend plus parler. Si des mesures rectificatives ne suivent pas, elle ne fait que donner des coups d’épée dans l’eau.
    Bien courtoisement.

  7. Pourtant le rapport de la cour des Comptes relève d’un bon sens minimal. Dire entre autres que les moins de 3% d’intermittents du spectacle touchent plus de 30% des indemnités de chômage n’est pas normal relève de l’évidence. En fait plus que pas normal, il s’agit d’un scandale énorme où au nom de la culture, on tisse des réseaux de copinages et on augmente les inégalités.

  8. Seuls les socialo communistes ont le droit de donner des leçons! Voilà où nous en sommes!

  9. Benoist Apparu serait prêt – parait-il – à prendre le poste. Disparu des valeurs de Droite, Benoist est apparu comme le chantre des valeurs marxistes soixante-huitardes prônées au sein des médias français et revendiquées ouvertement par les journaleux homosexualistes….

  10. Tous ces gens ont… quelque chose à se reprocher ?

  11. Ces idéologues phobiques de tout principe de réalité (qui ne pourrait que ridiculiser leurs utopies) haïssent non seulement les “thermomètres” mais tous les appareils de mesure.
    Ce sont bien les fils des abrutis qui en 1968, à Jussieu, dans le labo où je travaillais. Avaient détruit des instruments utilisés pour les travaux pratiques des étudiants. Ils avaient signé leur forfait par cette inscription murale :
    ” Mesurer = sélectionner ; sélection =flic ; crève flic, crève appareil de mesure” !

  12. [email protected] merci de cette illustration de l’oeuvre de la Bête dans les esprits.Abolir toute mesure, c’est réaliser l’Égalité parfaite du Zéro”Pourtant,Toute sagesse est nombre, poids ,mesure”Aucune oeuvre ne peut se faire sans mesure, et ce dans tous les domaines.Le “petit dieu” se voulant infini se veut libre au dessus de toute limite et son autoculte est donc destructeur, déconstructeur,en un l mot: néant tourbillonaire= enfer.Un bon vieux prof de philo nous rappelait à chaque cours:”La mesure , messieurs, la mesure…”Il pleurerait aujourd’hui;Merci de cette parabole lumineuse.

  13. Les socialistes démontrent leur clientélisme obtus car ce dont il est question c’est la protection de leurs amis intermittents. Scandaleux encore et toujours, mais tellement utile pour illustrer leur incapacité à gouverner vraiment.

  14. ” Mesurer = sélectionner ; sélection =flic ; crève flic, crève appareil de mesure”
    Très drôle !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services