Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Fin du “front républicain” : Nicolas Sarkozy remet les pendules à l’heure

Mercredi en Conseil des ministres, Nicolas Sarkozy a rappelé à l'ordre les membres de son gouvernement sur le Front national :

S "Si vous voulez combattre le Front national, faites le sur le fond, au lieu de vous placer sur le plan de la morale. Un ministre n'est pas un homme politique comme les autres, il est tenu à un devoir de solidarité dans l'expression collective, surtout en période électorale. Je suis président de la République, je n'ai pas de position personnelle, un ministre n'a pas à avoir de position personnelle. Une ligne a été définie, Il est trop facile de choisir ce qu'on soutient et de prendre ses distances avec le reste. En plus vous donnez votre avis sur des élections où vous n'êtes même pas candidats!"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Cela vient un peu tard !
    Nous sommes toujours scandalisés par la déclaration de Monsieur Fillon, Premier Ministre , qui en tant que tel a un devoir de réserve.

  2. Etrange…. Etrange…. cette prise de position du Pdt de la Chose Publique vis a vis du FN, ou plutôt de Marine Lepen!
    Que se trame-t-il dans les coulisses?

  3. Bah mes ailleux…
    c’est le foutoir là-haut !

  4. Hé,hé…
    En toute logique Sarko pourrait au moins virer Fillon et Juppé qui ne lui obéissent plus !

  5. Surtout qu’il n’est pas vraiment utile de combattre un Front National choisi par seulement 6% des inscrits sur les listes électorales… et qui ne compte aucun conseiller général. Ce qui prouve d’ailleurs que les sondages qui donnaient Mme Le Pen à 24% étaient truqués. Dans quel but ? Là, je ne sais pas…

  6. A Anne: ces sondages n’étaient pas truqués. La preuve: le même institut ne sondage Harris créditaient MLP de 23 ou 24% et le FN de …. 15% aux cantonales.
    Or combien le FN a t-il fait aux cantonales? …. 15,1% L’institut de sondage ne s’est donc pas trompé.
    On peut donc croire que le même institut de sondage ne s’est pas trompé sur le score qu’il crédite à MLP… CQFD
    Vouys avez tout simplement l’air de confondre l’élection présidentielle et lélection cantonale qui ne mobilise pas le même électorat, et pas avec la même force. Vous devriez le savoir…

  7. Et si c’était un test ?
    Le président prend une position.
    Le premier ministre, en pleine concertation, la position contraire.
    Et ensuite on regarde l’évolution des popularités. Si comme c’était prévu le premier monte et le second chute, hop l’UMP fait du FN à fond la gomme et pour que cela passe mieux dé-diabolisation du FN, fin de tout front républicain, tentative d’union de la droite.
    Si c’est l’inverse, rétropédalage en douceur. Diabolisation du FN.

  8. Sarkozy vote FN mais tout le FN vote Sarkozy!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services