Fin de règne au ministère de la justice

Vague de départ au sein du cabinet de Christiane Taubira :

  • TValérie
    Sagant, la conseillère des
    politiques pénales,
  • Christian
    Vigouroux, le directeur de cabinet
  • Jean-Louis Géraud, le chef de cabinet
  • Michel Debacq, le conseiller
    diplomatique,
  • Véronique Malbec, la directrice des services judiciaires,
  • Laurent Vallée, le directeur des
    affaires civiles et du Sceau, ainsi que son adjointe s'apprêtent à  partir.

Reste un malheureux directeur adjoint de cabinet, Jean-François Beynel.

Christiane
Taubira a à son actif, après 10 mois, une circulaire de politique pénale aux effets limités et un faux débat sur le mariage. Et une justice pointée du doigt dans des dizaines d'affaires (libération de récidivistes, etc.). Avec la manifestation monstre de dimanche prochain, ce n'est pas la fête place Vendôme. D'ailleurs, Christiane Taubira
part jeudi pour 4 jours au Sénégal. Elle peut y rester plus longtemps pour laisser la place à un autre.

32 réflexions au sujet de « Fin de règne au ministère de la justice »

  1. c

    Elle va peut-être travailler là-bas à un projet de délocalisation des prisons ou d’autres services de la justice?
    On le fait bien pour l’industrie française pour construire moins cher et réduire la main d’oeuvre (et là bas peut-être que les gardiens de prison n’auraient pas la retraite à 50 ans même si l’on peut comprendre qu’au niveau psychologique ce n’est pas un métier facile).
    Là-bas ce ne serait pas pour produire moins cher mais pour garder en prison moins cher?
    Ah non ce n’est pas possible, ça c’était aux temps du bagne et des colonies.
    Enfin l’on peut supposer que si les télévisons et radios aux autres doivent parler d’autres choses que des gens qui se baladent sur les Champs le 24, ils trouveront un reportage qui est déjà peut-être tourné!

  2. Saint-Plaix

    Une question aux juristes qui n’est pas uniquement humoristique (encore que…)
    Pourquoi faut-il absolument voir les destinées de la justice en France réservées préférentiellement aux cloches?
    Et pas uniquement à Pâques!
    Parce qu’entre Taubira et Dati, personnellement je me demande qui est la pire…

  3. Franck

    Les commentaires des lecteurs du “Monde” sont vraiment réjouissants.
    Le journaliste a cru bon de ressortir le mythe médiatique selon lequel Taubira serait « encore auréolée de son beau débat à l’Assemblée ».
    Les lecteurs ne s’en laissent pas conter :
    « Marcel Meyer :
    “La ministre de la justice est plus populaire que jamais” dit le chapeau en une : auprès de qui au juste ? “Chacun respecte infiniment Christiane Taubira” dit l’article : vraiment ? »
    Ricardo uztarroz:
    « Que d’euphémismes pour ne pas dire crûment une évidence : Mme Taubira a un penchant despotique accusé. Elle agit comme si elle avait une revanche à prendre sur tout. Populaire? Les ultimes côtes de popularité après le surréaliste débat sur le mariage n’attestent nullement de sa percée. Elle a même reculée. Ensuite en faire une brillante oratrice, c’est construire une légende. Elle n’a ni le timbre de voix, ni la gestuelle, ni le verbe et encore moins le sens de la formule qu’on retient. »
    MCR :
    « Pourquoi, mais pourquoi ne suis-je pas surprise ? »
    GERONIMO :
    « Les conseillers de Taubira prennent au pied de la lettre le fait que la prison n’est bonne pour personne…»
    Et enfin Jean Robert GAUTHEY :
    « La popularité de Mme Taubira déjà mise à mal par son projet de “mariage pour tous”, a continué de se dégrader avec son attitude boboïsante face à la délinquance et vient de s’effondrer suite aux attaques de diligence (TGV à Marseilles et RER D en région parisienne). Son ascension dans les médias n’est que le fruit d’une campagne de com de la part de ces mêmes médias… C’est ce qu’on appelle de la peopleisation ou plus correctement pipeau-lisation »
    Si même les lecteurs du “Monde” le disent…
    Oui, amis, la victoire est proche !

  4. nicole

    Rappel – 2002 :
    Si elle n’avait pas été candidate, c’est Jospin qui passait :
    M. Lionel Jospin ….. 4 610 113
    Mme Christiane Taubira .. 660 447
    contre :
    M. Jean-Marie Le Pen … 4 804 713
    Elle aurait dû être exclue du PS.

  5. Manu

    Bravo pour l’affiche ! Je veux la même !
    (au boulot, on a une imprimante format A0, je vais en imprimer plein et les afficher partout !
    Et le commentaire ci-dessus de Nicole est absolument exact et vous aidera à convaincre vos amis irreductiblement (social)istes !
    Oui, on peut plus vraiment leur admettre le qualificatif de social … Vu qu’ils ont mis tout ça entre parenthèses.
    Je propose donc désormais le petit artifice de communication suivant :
    N’écrivez plus jamais, que ce soit sur les forums, les affiches, tout ce que vous voudrez,
    Parti Socialiste, mais plutôt Parti (social)iste,
    ou “Les Socialistes”, mais plutôt “Les (Social)istes”
    etc …
    Ça ouvrira les yeux aux bisounours sincèrement bien intentionnés qui croient encore, à cause de ce qualificatif usurpé depuis le début, que le PS veut le bien de la société. Nous savons tous ici que ce n’est pas vrai.
    Avec cette paire de parenthèse, nous montrerons la supercherie bien plus efficacement qu’avec un long discours, tout en n’utilisant aucun mot violent, vexant, ou insultant.
    (J’espère que la pratique se répandra, j’en revendique la paternité !)

Laisser un commentaire