Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Fin de régime

Lu sur Le Point :

"François Hollande annule deux déplacements "au contact des Français", puis à peine s'est-il posé sur l'aéroport de Brives qu'il doit être exfiltré pour éviter d'entendre les sarcasmes des Corréziens. Les membres des cabinets ministériels n'osent plus parler aux journalistes. Des élus locaux PS déchirent leur carte d'adhérent. Le rapporteur de la loi sur le mariage pour tous, Erwann Binet, est empêché d'intervenir lors d'une conférence-débat à l'université de Saint-Étienne. Mediapart et Le Monde annoncent à mots à peine couverts qu'ils ont d'autres révélations à rendre publiques. Les enquêtes pour connaître l'identité de ceux qui étaient informés de la situation fiscale de Jérôme Cahuzac cernent désormais Pierre Moscovici, son ministre de tutelle, Christiane Taubira, garde des Sceaux, et Manuel Valls, ministre de l'Intérieur. Les sondages sont chaque jour plus désastreux. Le juge Van Ruymbeke semble avancer à pas de géant sur le montant et les conditions d'alimentation du compte en Suisse de Cahuzac et d'autres personnalités enregistrées à la fiduciaire Reyl & Cie… C'en est trop pour un seul gouvernement ! La pression est insupportable. Les jours du gouvernement de Jean-Marc Ayrault sont comptés.
Le pire est à venir!
Bien que le président de la République ne veuille pas – à raison – agir sous la pression, il n'a plus de choix. D'autant que l'agenda politique, économique et législatif est piégé. Le Sénat discute jusqu'au 12 ou au 13 avril du projet de loi sur le mariage pour tous et, au Palais du Luxembourg, obtenir la majorité sur ce texte semble de plus en plus improbable. Une commission des sages doit statuer sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes. Qu'elle recommande sa construction et les Verts en feront un casus belli – ils n'attendent que ça ! -, qu'elle en conteste l'utilité et ce sera un échec de plus – et sans doute de trop – pour le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. La croissance de la France est encore revue à la baisse (0,1 % en 2013, dixit Pierre Moscovici) et 2014 ne sera pas plus favorable. Ce sont désormais 20 milliards d'euros supplémentaires de recettes ou d'économies qu'il faut trouver. […]

Une nouvelle manifestation contre le mariage pour tous est déjà en préparation et, comme les précédentes, elle se transformera en un vaste rassemblement contre la politique du gouvernement. Non seulement l'ambiance est pourrie, mais l'horizon est bouché. Quelques déclarations d'intention n'y feront rien. François Hollande doit se couper la main avant que la gangrène ne gagne l'ensemble de sa majorité et ne sape définitivement son autorité.
Et maintenant ?
Mais un scénario noir se profile. Si l'aile gauche du PS se met en rideau, l'exécutif n'aura plus de majorité. La colère du très respecté Gérard Filoche, membre du bureau national du parti depuis 20 ans, n'est pas isolée ni moquée. Elle est même le reflet d'une vaste minorité silencieuse chez les socialistes. Les parlementaires multiplient les initiatives et les tribunes dans la presse pour "mettre en garde" l'exécutif, préconiser un virage sur l'aile, remonter les mécontentements de leurs électeurs ou prévenir qu'ils sont prêts à lâcher le gouvernement. La conjonction de ces ras-le-bol n'est pas loin. À son apogée, elle aboutirait à une démission de François Hollande. Celui-ci ne dispose plus de beaucoup d'armes. […]"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

34 commentaires

  1. Ah bah quand même, non mais !!!
    C’est bien, C’est bien ça avance !!!
    Sainte Jeanne d’Arc travaille !! Avec tous les Saints!
    Christus vincit, Christus Regnat, Christus imperat !!!

  2. Faisons un rêve! Démission de FH, élections générales à la proportionnelle, nouveau président, nouveau gouvernement, sortie de l’euro, renégociation des traités européens, réduction des dépenses publiques, nouvelles lois sur l’immigration, soutien à la famille, soutien à l’armée, souveraineté retrouvée, la France au travail etc…..
    Le blason de FH redoré; en peau de lapin mais quand même moins pire qu’aujourd’hui. Taubira entre au Carmel!

  3. le “très respecté Gérard Filoche”.Normal de le mettre en avant aujourd’hui, cet ancien inspecteur du travail : celui-ci avait proclamé publiquement qu’il avait donné une fille à une amie lesbienne en couple qui voulait un enfant. Il s’en félicitait. Alors que Madame Taubira pourrait être inquiétée dans l’affaire Cahuzac, selon le journaliste, bonne idée de promouvoir ce garçon et de le mettre en première ligne…

  4. Dehors la racaille socialiste gazeur d’enfants et de personnes âgées.

  5. Louis XX, au boulot!!! Vive le Roi!!!

  6. Ce qui doit être motif d’inquiétude n’est pas si Hollande changera ou non le gouvernement (On peut virer ayrault, valls, cahuzac…d’autres salopards les remplaceront) mais bien plutôt si de plus en plus de Français de bonne volonté poursuivront leurs contestations dans le long terme et de plus en plus radicalement la légitimité d’un président Hollande et d’un système qui n’a cessé de détruire la France depuis de trop nombreuses années.
    Pour moi, il n’est plus seulement question d’empêcher une loi taubira, mais de faire chuter ce système qui maltraite le peuple Français. Il faudra aller beaucoup plus loin dans un avenir, j’espère, proche…

  7. @ Clovis
    C’est effectivement un rêve… Attention au réveil.

  8. Fin de régime ? Que Dieu vous entende… Mais il faut préparez la suite. Et certainement pas avec l’UMP dont la plupart des représentants ont une idéologie – ou une absence d’idées- qui ressemble fort à celle des socialistes.
    Il faut donner à la France un nouvel élan. Cela ne se fera pas sans enggement et sans souffrances. Mais l’issue est proche ! Enfin.

  9. “La conjonction de ces ras-le-bol n’est pas loin. À son apogée, elle aboutirait à une démission de François Hollande.”
    Dieu vous entende mon fils ! 🙂

  10. On devrait vous revoir bientôt, M. Moscovici !
    http://www.youtube.com/watch?v=wJdadlQ1FLE&sns=em

  11. Pourquoi “Le Monde”, journal de menteurs aux ordres de Pierre Bergé, se retourne-t-il ainsi contre Hollande ?
    Cela signifierait-il que la grande oligarchie financière et médiatique ne lui fait plus confiance ?
    Paradoxalement, c’est son action de chef d’État responsable au Mali qui a dû les inquiéter puisque ces oligarques européistes et mondialistes veulent la disparition de la France État-Nation.
    Au point où il en est, s’il avait une once de bon sens, Hollande pourrait redorer son blason en retirant le projet Taubira (de toutes les façons les fr.°. le lâchent, cf. les révélations sur Cahuzac) et en proposant un référendum sur l’euro qui foutrait la trouille à tous gens de la haute-finance internationale.

  12. Belle prose qui donnerait à rêver.
    Cependant, je reste incrédule. Nous avons un précédent, celui de l’Italie qui a vu un Gauleiter remplacer le Cavalieri par désignation des véritable donneurs d’ordre ==> j’ai nommé les créanciers de toutes sortes et les banques au premier chef.
    Oh, certes la France n’est pas la nation soeur Italie. Mais un terme commun pourra être mis à la dérive que nous sentons tous : une reprise en main violente par l’oligarchie.
    Gaz est prêt à donner son concours et jouer son ainsi son va-tout en perspective des manoeuvres des gauchistes emmenés par l’ignoble Mélanchon. N’a-t-il pas ce Gaz collaboré pendant des années avec les communistes à la mairie d’Argenteuil, et pendant des années?
    Ce président FH, bien pis que NS, est aussi une marionnette relevant de l’erreur de casting, entouré d’une brochette de cinglés crapules cyniques.

  13. En Italie, en 2011, quand Berlusconi a dû démissionner sous la pression du peuple et des médias, l’économiste Mario Monti, consultant pour Goldman Sachs, a été imposé à la tête du gouvernement, SANS AUCUNE ELECTION !
    L'”Adversaire” est au-dessus de toutes les lois humaines… (il est cependant soumis aux lois divines !)

  14. Changer les hommes, il restera malgré tout ce système politique qui donne la prime à la démagogie, au court terme, à l’électoralisme et aux promesses en bois, bref la république ! Il faut changer le mode de représentation de l’assemblée nationale de sorte que les députés ne rendent plus compte à leur partis comme c’est le cas aujourd’hui mais à leurs électeurs, il faut qu’il y ait une représentation par corps constitués de la société à savoir : les familles, les salariés, les artisans et patrons, les communes et les fonctionnaires. Et il faut qu’à la tête de l’état, il y ait un homme qui ne soit pas issu de la division qu’engendre le scrutin. Ce ne peut être qu’un roi, et enfin, peut-être qu’enfin, nous retrouverions notre unité, notre identité et notre histoire. Cela mérite d’y réfléchir.

  15. Il ne faut pas vendre la peau de l’ours. Il a un plus d’un tour dans son cahu..sac

  16. Alors ce serait un nouveau Lépante grâce aux rosaires de Civitas? FB aurait du mal à s’en remettre…

  17. Dès janvier, quelqu’un me disait que des scandales éclateraient avant l’été et qu’en juin ce serait l’insurrection…et que Hollande ne finirait pas l’année…
    Je souhaite de tout coeur que ce gouvernement inique saute au plus vite avec Hollande, mais quid de celui ou celle qui pourrait prendre la tête de la France ? Je ne vois personne à ce jour ! A moins d’une nouvelle Jeanne d’Arc…

  18. Allez voir là :
    http://citoyensauxarmes.online.fr/
    si cela se prouve, Hollande Guillotine morale et politique.

  19. Que ND de France,
    St Michel, ange gardien de la France,
    Ste Jeanne d’Arc,
    St Louis, roi de France,
    continuent d’intercéder pour notre pays !
    “En Nom Dieu, guerroyons( agissons) et Dieu donnera la victoire !”

  20. La démission de flamby?
    Allez, on y croit!

  21. Une fin de régime qui se sent à la TV !
    Quelquefois on a des surprises à la TV ! Dans l’émission de France 2, “On ne demande qu’à en rire”, jeudi 4 avril, l’un des jurés de l’émission (qui doit noter des candidats humoristes), Jean-Luc Moreau, est intervenu après la prestation d’une jeune femme Zidani, traitant d'”enfoirés” les 300 000 manifestants du dimanche 24 mars à Paris. Ce metteur en scène a mal noté cette candidate, lui reprochant sa “malhonnêteté intellectuelle”, et lui faisant remarquer qu’elle ne pouvait pas ignorer que les participants étaient 1 million 400 000 :
    http://www.youtube.com/watch?v=s4ukgHEizJgfeature=player_embedded
    Autre exemple, le revirement d’Audrey Pulvar : “depuis trente ans, ils n’ont cessé de nous décevoir, ils n’ont cessé de nous cocufier, ils n’ont cessé de nous mentir….La maison brûle…”
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embeddedv=79VO4xlxUYU#!
    Mais elle est née le 21 février 1972 à Fort-de-France (Martinique). d’un père secrétaire national du Mouvement indépendantiste martiniquais ! Et elle nous dit qu’elle était à la Bastille en 81 quand Mitterrand est passé ! Elle avait quel âge ? 9 ans ! Encore une intellectuelle pas très nette !

  22. “La colère du très respecté Gérard Filoche, membre du bureau national du parti depuis 20 ans”: une carrière professionnelle très complexe (“il fut successivement facteur, conducteur de train, manutentionnaire, chauffeur-livreur, maître-auxiliaire, enseignant de philosophie, journaliste, (…)” lui a certainement permis de nouer de solides amitiés comme membre de l’UNEF, de la CGT, de l’Union des étudiants communistes, du Parti communiste français puis de la Ligue communiste, de la LCR … D’ailleurs, dans son coup de gueule (très probablement sincère), il propose d’embaucher 2000 inspecteurs des impôts, et s’inquiète, entre autres, du ressenti des militants et des syndicats.

  23. Le problème c’est que dans la caste politique, il n’y a pas de rechange.

  24. Le déni de démocratie est total. Les Français ne veulent pas de cette loi contre nature. Ils demandent seulement qu’on leur procure du travail et une vie décente et paisible. Ce dont le gouvernement n’a manifestement que faire. Si certains connaissent depuis longtemps le fonctionnement totalitaire de notre pays, qui impose une pensée unique sous couvert de démocratie, nombreux sont ceux qui, à l’occasion de ces manifestations, ont ouvert les yeux sur la désinformation, la manipulation et l’oppression exercées par ce système politico-médiatique mafieux. Depuis, une résistance se lève, palpable, le ton des revendications a bien changé. Pourtant le gouvernement reste sourd et s’enfonce dans son déni de la réalité.
    Il ne nous reste donc plus qu’une solution : rendre le pouvoir au peuple. Les slogans en fin de manif à paris étaient d’ailleurs sans ambiguïté : « liberté, liberté ! », « référendum pour tous ! », « Hollande, démission ! », « Taubira, casse-toi ! »…
    Défiler ne suffit plus, il faut reprendre notre destin en main, comme l’on fait récemment d’autres peuples opprimés par des gouvernements incapables de faire face aux priorités actuelles. Je souhaite ardemment que tous ceux qui se sentent méprisés et oppressés depuis des années par cette oligarchie politique, de droite comme de gauche, profitent de cette dynamique et se lèvent enfin avec nous pour changer le cours de l’histoire. Écrivons la nôtre, cessons d’être les marionnettes de ce système, soyons les bâtisseurs de notre pays !
    Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour savoir ce dont la France a besoin pour sortir de cette crise, qui est autant morale qu’économique. Voici les principes de bon sens réclamés par tous les Français :
    * Une vraie démocratie : exigeons le référendum systématique sur toute modification de la constitution ou changement sociétal majeur, y compris à l’initiative du peuple.
    * Une vraie représentativité : redonnons aux Français le choix de leur avenir en rétablissant le scrutin proportionnel en vigueur dans la plupart des pays occidentaux . Nous nous affranchirons ainsi des deux partis qui se partagent le pouvoir depuis 40 ans et ont conduit la France dans la situation actuelle. Simplifions les échelons électifs, abrogeons le cumul des mandats.
    * La liberté de vivre : limitons l’interventionnisme étatique aux fonctions régaliennes : défense, santé, justice, sécurité. Et laissons aux niveaux inférieurs la responsabilité de s’assumer. Avec ce principe de subsidiarité, les vaches seront mieux gardées ! Garantissons la liberté de conscience et d’éducation. Encourageons la pluralité des opinions en supprimant les subventions aux médias qui vivent sous perfusion et faussent la concurrence, la liberté et donc l’objectivité de la presse.
    * La liberté d’entreprendre : en assouplissant le cadre législatif, en s’affranchissant des lobbies et du diktat de Bruxelles, en soulageant l’effort fiscal de ceux qui créent la richesse qui permet à l’état de fonctionner, en permettant aux travailleurs de jouir du fruit de leur travail, en protégeant la propriété privée, en baissant tous les impôts et en supprimant ceux qui sont néfastes, en encourageant le mécénat et les initiatives privées, en supprimant les barrières administratives. Avec une juste rémunération, nous redonnerons le goût d’entreprendre et relancerons ainsi la consommation et la croissance.
    * Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes : en redonnant aux Français leur souveraineté territoriale, politique, monétaire, économique, sociale, judiciaire et culturelle : l’Europe, oui, mais pas au détriment de notre liberté ! La France doit reprendre sa place historique dans le concert des nations face à au mondialisme destructeur.
    * La responsabilisation des français : en sortant de notre système d’assistanat généralisé qui, loin d’aider les plus démunis, les maintient dans un état de dépendance infantilisante et bride toute initiative. La solidarité, oui, mais pas le Goulag. Valorisons ceux qui contribuent au bien commun, retrouvons ensemble le goût de la réussite !
    * L’honnêteté et l’exemplarité : faisons cesser les magouilles et les gaspillages à tous les échelons de l’État (subventions, copinage, retours d’ascenseurs, rentes de fonction, avantages indus, régimes spéciaux, emplois fictifs, financements occultes, prises d’intérêts, rétro-commissions, comités théodules, cercles d’initiés…). La politique ne doit plus être une source de pouvoir et d’enrichissement personnel, mais un service rendu à la collectivité. Par l’exemple d’en haut les Français retrouveront le sens de l’intérêt général.
    * La sécurité et la justice : mettons fin au laxisme judiciaire qui excuse continuellement les criminels multirécidivistes mais oppresse les citoyens ordinaires (surtout ceux qui ne pensent pas comme il faut), reprenons la maitrise de nos frontières et de nos institutions.
    * Le respect du premier des droits de l’Homme : la dignité humaine, protégeons les plus faibles d’entre nous : enfants à naître, handicapés et malades en fin de vie. Soutenons les familles, cellules de base de la société, garantes de sa pérennité et de sa stabilité.
    * Le retour au bon sens : ne nous laissons plus gouverner par les lobbies, les réseaux d’influence, les loges, les intérêts financiers et idéologiques. Mettons l’économie au service de l’homme et pas l’inverse. Protégeons notre environnement humain et écologique. Respectons les rythmes naturels, retrouvons le goût du beau, du vrai, de l’authentique.
    En bref, nous voulons un vrai changement, l’avènement de la VIème république, nous voulons le Printemps français !

  25. Dieu est à l’oeuvre …

  26. La démission de François Hollande est un pur fantasme. Ne prenons pas nos rêves pour la réalité.
    Le gouvernement est solide car il a tout son temps (les institutions sont taillées pour cela) et les Français versatiles.

  27. …un rêve…
    plus de hollandouillerie…
    …taubir à cayenne…
    je vais dormir…pour rêver encore mieux..!

  28. Un: hélas ce sera trop tard pour arréter la loi Taubira qui une fois passée sera irréversible (même les Espagnols n’y sont pas arrivés et en Californie, tout montre ausi combien c’est difficile) et on peut compter sur tous les putréfacteurs de la société pour que s’y une chose passe coûte que coûte ce soit celle-là
    Deux: FH n’aura jamais le courage de Benoît XVI car justement le but ultime de sa vie est le pouvoir. Il ne démissionnera jamais, préférant au pire une cohabitation ou la révolution.

  29. Hollande est doublement piégé : par les opposants que nous sommes au mariage pour tous et par les écologistes hostiles à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes. S’il ressort le dossier de l’aéroport, il va se faire allumer et s’il refuse de reculer sur le mariage, il sera grillé pour les autres élections à venir. Qui ne dit pas que les maires en 2017, se souviendront de lui et feront la grève des parrainages ?
    Même le gouvernement est dans une situation très difficile. Il risque de le payer cher. Les Français sont excédés et exaspérés par la situation de la crise économique qui sévit dans tous les domaines. Toucher à la famille au moment où les gens ont besoin d’être soutenus est considéré comme une trahison envers les plus faibles.
    Le Sénat qui a le projet de mariage pour tous peut le rejeter. Le gouvernement le sait bien. En plus, le mois de mai va être très agité car le peuple sera dans la rue à plusieurs reprises : le 1er mai avec Marine Le Pen, les syndicats gogos, le 26 mai avec la manifpourtous et là, si on ne veut pas écouter les citoyens s’exprimer, l’étincelle de la révolte éclatera.

  30. La corruption des hommes politiques n’est que la face émergée de l’iceberg, le bout de la chaîne.
    Quand fera-t-on une opération vérité sur le monde de la presse ? Car, comment se fait-il que ces journaleux, aux ordres du PS depuis le quinquennat précédent, se déchaînent subitement contre un homme (Cahuzac) qu’ils ont désigné à la vindicte médiatique ? Ils savaient des choses incontestablement, comme à l’époque de D.S.K., mais ils se sont tus volontairement car il fallait faire passer le candidat socialiste en 2012.
    Les groupes pharmaceutiques qui versent des pots-de-vin aux hommes politiques sont les mêmes qui s’offrent sinon des titres, au moins des pages entières de publicité dans cette presse qui crie subitement au scandale.
    Cf. Benjamin Dormann, “Ils ont acheté la presse”, ou Jean-Yves Le Gallou, “La tyrannie médiatique”.
    Pour moi, ces cri d’Orphée poussés par les “merdias” me dégoutent profondément, non de la politique mais de ceux qui crient, à savoir les médias du système. S’il faut réformer la politique dans ce pays, on ne peut le faire sans donner un grand coup de pied dans la fourmilière de la désinformation à laquelle nous sommes soumis depuis trop d’années.

  31. mefions nous de ce Filoche, c est un communiste masque, un homme devore par la jalousie sociale

  32. A G: Orphée ne criait pas, il chantait. Je n’en dirai pas autant de l’orfraie, ancien nom du pyrargue, utilisé par analogie avec effraie qui elle pousse des cris épouvantables….

  33. Il paraitrait que le prochain a avoir un compte dans un paradis, c’est Fabius!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services