Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Fin de l’accouchement sous X : vers une nouvelle incitation à l’avortement

B Un rapport parlementaire remis au Premier ministre préconise la levée de l’anonymat pour l’accouchement sous X. Dans ce rapport, le député UMP du Tarn-et-Garonne, Brigitte Barèges (mention "Très Insuffisant"), propose «un compromis entre le droit des femmes à ne pas se faire connaître et celui des enfants à connaître leurs origines». La mère serait obligée – alors que ce n’est qu’une possibilité à l’heure actuelle – de laisser son nom ainsi que quelques éléments sur son identité dans un dossier que l'enfant pourrait se procurer, s’il le souhaite, à sa majorité. Ce rapport parlementaire risque d'accroître l'avortement, les accouchements sauvages, les abandons voire les infanticides.

Dans un communiqué, le Parti de la France dénonce "une incitation supplémentaire à l'avortement" si cette mesure était votée.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il est évident que les femmes contraintes à l’abandon de leur enfant vont se réjouir de le voir chambouler dans leur vie 18 ans plus tard…
    C’est tout l’art de la novlangue : faire passer pour un compromis ce qui n’est que la suppression de l’accouchement sous X.

  2. Encore un autre combat à mener, on n’en aura jamais fini avant le retour de Notre Seigneur…
    Accoucher sous X, c’est véritablement donner, DONNER, la vie à son enfant.
    C’est bien loin de vouloir le priver de ses origines. Le don gamètes, ce n’est pas du tout la même chose, c’est priver délibéremment d’une filiation, avant même la conception !
    Et dire qu’accoucher sous X était l’ultime soulution pour ces femmes en détresse…
    Menons le combat, de toutes nos forces, nous ne le regretterons pas…

  3. Dans abandon il y a don (et c’est un père de 3 enfants adoptés qui parle). J’avais ouï dire que nombre de pays nous enviaient cette possibilité d’accouchement sous X.

  4. Quand est-ce que les français vont comprendre la véritable nature des hommes qui nous gouvernent. Un petit rapport parlementaire et c’est des milliers d’enfants condamnés à mort.

  5. Est-ce que ce même rapport parlementaire remis au Premier ministre préconise la levée de l’anonymat pour les dons de gamètes? Soyons logiques: s’il y a don de quelque chose qui finit par devenir un être humain et que cet être humain se voit reconnu le droit de savoir qui sont ses géniteurs, ça doit être reconnu à tous ceux dont l’existence est due à un “don”: don d’ovule, don de sperme, don (en fait “prêt”) d’utérus.
    Il y a des études qui mettent en évidence qu’un enfant qui apprend qu’il a été conçu artificiellement peut en venir à refuser de procréer de peur de commettre un inceste sans le savoir. Pourquoi ces situations dramatiques ne servent-elles pas à susciter l’émotion à laquelle on soumet l’opinion pour faire “avaler la pillule”?

  6. Je crois rêver […] !
    L’accouchement sous X un progrès ?
    C’est n’importe quoi cette société d’irresponsable !!!
    Dejà à la base , il faudrait faire le nécessaire pour éviter des cas d’accouchement sous X en responsabilisant les femmes , et aussi les hommes , dans cette société actuelle , beaucoup n’ont pas encore pris conscience que baiser ça fait des enfants !
    J’estime que de connaitre ses parents biologique est un droit fondamentale , qu’est-ce que ça peut faire que 18 ans une femme qui a accouché sous X soit face à ses responsabilité ? d’ailleurs , commment peut-on vivre tranquille sachant qu’on a des enfants à sois dans la nature ??? j’avoue ne pas comprendre ce monde , je remercie DIEU de m’avoir donné des parents biologiques responsables .
    [Certes, mais c’est mieux que de tuer l’enfant. En attendant d’abroger le droit à l’avortement, il est préférable d’avoir recours à l’accouchement sous X. MJ]

  7. @ Titou82 :
    Donc, si je vous comprends bien, mieux vaut mettre fin à la garantie de l’anonymat pour les mères qui accouchent sous X, ce qui entraînera inéluctablement une hausse des avortements, des abandons et des infanticides, afin de satisfaire la curiosité et l’égoïsme de personnes nées sous X ? C’est bien ça ?
    L’accouchement sous X, hélas très marginal (600 naissances par an) par rapport aux 220.000 avortements annuels, permet de sauver des vies. Et c’est là l’essentiel.

  8. Là on est dans la politique du pire et du moins pire .
    Je pense que si on veut tirer la société vers le haut , il faut à la base une prise de conscience des hommes et des femmes , comme quoi la finalité de la sexualité , aboutie à la vie .
    Je pense que si on veut vraiment tirer la société vers le haut , et non vers le bas , il faut comme le dit MJ , interdire l’avortement mais en plus de ça interdire l’accouchement sous X .
    600 cas de naissance sous X c’est 600 êtres humains , 600 enfants , qui deviendront adultes , qui se poseront des questions toute leur vie sur leurs origines , à savoir de qui ils sont issu , ce qui est humain , et ce qui ne m’étonne pas des nés sous X en colère ….je pense que si j’aurais été dans leur situation , j’aurais instinctivement la même volonté de savoir qui sont mes parents biologiques , de savoir si j’ai des frères et des soeurs .
    Je pense que l’égoïsme c’est de ne pas assumer ses actes surtout quand elle concerne une vie humaine , je crois que au 21 siècle tout le monde sait comment on fait des enfants , l’égoïsme c’est de ne pas assumer ses responsabilités et d’avorter ou de renier ce que l’on a mis au monde , de renier sa chair et son sang ….comme j’ai écrit , en lisant ce que je lis ici et là , je m’aperçois que que c’est une chance d’avoir été élevé par ses vrais parents biologiques et responsables , j’ai comme l’impression que dans les années à venir , de plus en plus d’enfants n’auront pas cette chance du fait que dans notre société on refuse d’assumer ses responsabilités par justement , d’égoïsme , et par plaisir personnel .

  9. Le “tour” des monastères où on pouvait laisser un enfant anonymement, parfois avec un prénom, c’était finalement beaucoup mieux.

  10. @ Titou82 :
    Désolé de vous apprendre qu’hélas nos gouvernants ne sont pas prêts d’interdire l’avortement. Et quand bien même il serait interdit, la possibilité d’accoucher sous X doit perdurer, afin d’éviter les tricoteuses, les abandons sauvages et les infanticides.
    Les petits problème d’identité de ces enfants sont bien dérisoires par rapport au fait qu’ils auraient pu finir dans la poubelle d’un centre IVG.
    Dans notre société décadente, où l’avortement de confort est pratiqué massivement et où le vagabondage sexuel est considéré comme le nec plus ultra, je trouve beaucoup moins irresponsables les mères qui préfèrent donner la vie à leur enfant et le confier à l’État pour être adopté que les femmes qui avortent pour mettre un terme à une grossesse consécutive à une “baise d’un soir” ou parce que le ménage préfère s’acheter une nouveau Home Cinéma plutôt qu’avoir un autre gamin à charge.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services