Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Fin de la fessée, le retour à l’assemblée

Un amendement du groupe EELV est inscrit dans l'examen de la proposition de loi sur la parentalité. Il demande que :

"Les titulaires de l’autorité parentale ne peuvent user de châtiments corporels ou de violences physiques à l’égard de l’enfant."

En revanche, la déculottée électorale sera toujours autorisée.

Partager cet article

18 commentaires

  1. en revanche les forces de l’ordre sont toujours autorisées à gazer des enfants des personnes âgées et des femmes enceintes …
    Ouf l’ordre républicain est sauf !!!

  2. “Les titulaires de l’autorité parentale…” : autrement dit, les non-titulaires pourront user de ces châtiments, ainsi les “beaux-parents”, les prof, les voyous de toutes sortes, etc…
    Ainsi, les parents ne pourront pas -en dernier recours- corriger leur enfant, mais le reste de la Terre pourra user de toutes les violences sur cet enfant…
    Intelligents ces écolo !!!

  3. Les parents ne peuvent donner la fessée ! Des caresses oui !
    D’ailleurs dès le plus jeune âge, à l’école de Strasbourg, on apprend aux petits à se caresser entre même sexe !
    http://www.youtube.com/watch?v=pxy6dYVGtv0#t=318
    Pour qu’ils connaissent de nouvelles expériences ! Lesquelles ? On ne le dit pas !
    Voir à partir de 4 mn 50 :
    http://www.youtube.com/watch?v=pxy6dYVGtv0#t=318
    Selon certains sexologues, c’est ainsi qu’en Asie on commence à former les enfants pour qu’ils deviennent homos pour servir dans la prostitution. Reste à se demander pourquoi les parents laissent faire ! Veulent-ils gagner de l’argent sur leurs enfants plus tard ?
    On comprend donc pourquoi on a ensuite l’étape de la jupe, puis l’encouragement avec l’eurovision des personnes handicapées sexuellement !

  4. On parle de fessée alors qu’il y a mieux à faire ! Voyons l’égalité des sexes par exemple ! Que constate-t-on ? Qu’il y a une différence entre les filles et les garçons ! Pas que physiquement ! Pourquoi donc l’Education Nationale ne tient pas à distinguer les sexes dans ses statistiques ? Pour mieux tromper ! Car 1/3 des garçons ont des difficultés de compréhension de la lecture alors que du côté des filles, elles ne sont qu’1/12. Même chose quand on prend la liste de ceux qui se trouvent en fin de parcours sans qualification : sur un total de 150 000, 125 000 sont des garçons ! Pourquoi ne le dit-on pas ? Pourquoi cacher qu’ils sont essentiellement des garçons à être sans qualification ?
    Il y a 3 principaux moments de rupture :
    – lors de l’apprentissage de la lecture, la méthode semi-globale est préjudiciable aux garçons qui préfèrent plutôt la syllabique.
    – vers 10-12 ans la fille se règle, elle se sent sortie de l’enfance. Pas le garçon. Entre 10-14 ans, comme les rites de passage n’existent plus (communion solennelle avant où on lui offrait une montre) il utilise la transgression pour montrer qu’il n’est plus un enfant (alcool, violence, drogue, cigarette). En 6ème et 5ème, 80% des actes de violence sont du aux garçons !
    – au moment de l’orientation, vers 14-16 ans, le garçon manque de référant masculin : la plupart de ses profs ou infirmières sont des femmes ! en plus on veut lui mettre une jupe et du rouge à lèvre !
    Dans les ABCD de l’égalité, pourquoi utilise-t-on des chiffres qui datent d’il y a 30 ans ? Car aujourd’hui, on s’aperçoit que les filles sont devenues majoritaires dans beaucoup de métiers : 80% de l’école de la magistrature ! 78% en médecine ou étude vétérinaire, architecture etc….
    Actuellement, n’est-on pas encore sorti de la philosophie des Lumières, celle de l’indifférenciation des sexes ? La théorie du genre n’est pas nouvelle ! Des idéologues la prêchaient. On pourrait par exemple citer Prosper Enfantin dans les années 34-39, où dans sa phalanstère, les enfants à partir de 7 ans choisissaient eux-mêmes leurs parents.
    Si la mixité est nécessaire, on constate toutefois qu’il est primordial que de temps en temps, les sexes soient séparés. Ce jeune prof, chef de choeur anglais l’avait autant compris
    http://www.youtube.com/watch?v=pI9d9jW1ouc
    que Jean Louis Auduc :
    http://www.youtube.com/watch?v=I8TavwuVKKs

  5. Et bientôt, il y aura des petits questionnaires anodins distribués à l’école pour savoir si Papa et Maman ne donnent pas la fessée malgré tout…

  6. C’est “nornal” puisque les enfants sont la
    propriété de l’état; dégradation de bien
    public. Comme toujours nous copions les
    lois américaines où pour une gifle un enfant
    peut être retiré à ses parents. On comprend
    pourquoi les écolonazillons proposent cette loi; ils ont aussi je supose, en
    projet la future taxe anti-fessée, du moment
    que ça rapporte….

  7. La fessée est autorisée dans un seul cas : contre les élus qui ne respectent pas le peuple.

  8. Une déculottée ..oui …mais magistrale…de celle dont on ne se remet pas…
    Aux urnes citoyens.. qu’une idéologie impure n’abreuve pas nos sillons.

  9. Entièrement d’accord avec vous Anne, tout est dit. Quand le politiquement correct pour survivre occulte les chiffres qui ne vont pas dans son sens.

  10. Il est étonnant que tout ces BOBOS s’intéressent aux enfants et à leur bien être.
    Ils devraient signaler et combattre les sévices sur l’enfant à naître et
    les troubles psychologiques de la femme
    avortée…
    L’ECOLOGIE DOIT COMMENCER PAR LA PROTECTION
    DE TOUTE VIE
    L ECOLOGIE c’est la défense de la NATURE
    et également de la NATURE HUMAINE.

  11. Interdiction aux parents de donner une fessée.
    Par contre ils ont légalement le droit d’assassiner ces mêmes enfants. Ca dépend de leur âge.
    Mais bientôt ils pourront le faire à tout âge. Comme vu sur ce site.
    Rien n’est prévu pour les parents devenus vieux (je ne parle pas de l’euthanasie à l’hôpital) mais des droits des enfants à tuer leurs parents quand ça leur chantera.

  12. A Carlos sur les effets des traumatismes sexuels vécus trop jeunes ?
    Il y a différents degrés de traumatismes mais on peut dire que, dans le pire des cas, l’agression sexuelle a pour effet de dissocier totalement l’ego de son corps émotionnel ou corps du désir (ce qui nous fait désirer des situations, nous mouvoir, avoir des aspirations. Sans lui, nous serions un peu comme des légumes.)
    Lorsqu’une fille ou un garçon est agressé sexuellement, il va ressentir deux émotions fortement contradictoires: d’une part, le plaisir des sens lié à l’attouchement sexuel; d’autres part, le profond dégoût résultant de la situation d’être agressé dans son intimité (si l’action n’a pas été voulue). Si cette «opération» a lieu avant que le processus de la puberté soit terminé, la personne va associer pour longtemps – peut-être pour toute sa vie – le plaisir à quelque chose de déplaisant ou sera marqué par le sexe de l’agresseur. Si du même sexe, son cerveau enregistrera ce plaisir non voulu et pourra se transformer en obsession, l’empêchant d’aller à la rencontre de l’autre sexe.
    D’autre part, la manifestation simultanée de ces deux pulsions contradictoires, le désir et le rejet, a pour effet de créer une dissociation chez la victime. Il existe alors deux personnes : une qui est totalement détachée de son corps émotionnel, et une autre totalement identifiée à ce corps. Une des opération secrète de la CIA, la désormais célèbre MK-Ultra, avait précisément pour but de trouver comment générer une dissociation dans la personnalité afin de créer des agents robots qui sont, d’un côté, parfaitement normaux et rationnels et, de l’autre, totalement manipulés – ce qui permettait au gouvernement de l’ombre de créer, par exemple, des assassins programmés à tuer lorsqu’ils recevaient certains signes. Qui ne connait pas aujourd’hui grâce à internet ces histoires de jeunes femmes violées et agressées pendant des années avant d’être envoyées comme esclaves sexuelles auprès de hautes personnalités du gouvernement qu’il fallait corrompre. Ces pauvres femmes étaient tellement dissociées que c’est un miracle si certaines d’entre elles ont réussi à témoigner sur leurs expériences.
    Le but des élites mondiales ne serait-il pas de créer une population parfaitement docile ?
    http://mk-polis2.eklablog.com/violence-initiale-et-memoire-traumatique-p634913

  13. Une bonne fessée à temps maintient le psychologue à distance.

  14. Aux élections, le PS va être cul nu !
    Bien que ce spectacle soit horrible, je me réjouis d’avance de la déculottée qu’on va leur mettre !

  15. QUI AIME BIEN – CHÂTIE BIEN…

  16. Les lecteurs du SB sont sans doute les derniers en France à donner à leurs enfants les fessées qu’ils méritent. La tyrannie socialiste va tenter de nous en empêcher. Mais nous devons tenir bon !

  17. Vous n’avez qu’à regarder notre gouvernement pour voir le résultat de toutes les fessées qu’ils n’ont pas reçus !
    A la place des parents je ne serais pas fier de moi…

  18. Qu’ils viennent nous trouver ces abrutis de verts … Une bonne fessée pour eux pour faire apparaître leur vrai couleur … Rouge vif!!! Ahahahhahahaahaha

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services