Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Fiché S, Chérif Chekkat était surtout fiché FSPRT et c’est beaucoup plus grave !

Fiché S, Chérif Chekkat était surtout fiché FSPRT et c’est beaucoup plus grave !

Marianne nous explique pourquoi :

Chérif Chekatt, le suspect identifié après la tuerie sur le marché de Noël de Strasbourg ce mardi 11 décembre 2018, avait déjà été condamné pour des dizaines de délits. Il était fiché S mais aussi inscrit sur un autre registre pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (…)

Depuis 2016, son nom figure au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), un registre qui regroupe les profils les plus inquiétants, de façon plus précise encore que le fameux fichier “S”, sur lequel il était aussi inscrit depuis plus longtemps.

Il y a environ 20 000 fichés FSPRT en France.

Partager cet article

10 commentaires

  1. C’est bien de ficher les gens mais si on ne contrôle rien après
    Je rappelle que le marché de Strasbourg est sur une grande île, facile à sécuriser …

  2. Tout est donc normal, si je comprends bien.

  3. Tous ces fichiers sont extrêmement utiles comme on peut le voir.
    Heureusement que Chérif Chekatt n’était pas un parfait inconnu sinon cela aurait été très différent…

    En attendant des gilets jaunes sont condamnés à de la prison ferme…

  4. Vous reprendrez bien une petite dose de « C’est pas ça l’Islam » :

    La Radio Musulmane Communautariste, média des Bons Français Musulmans, veut faire pleurer en choisissant parmi les victimes. Ils ont raison car toute attaque contre un être humain est condamnable, du moins par le Christianisme qui dit clairement « Tu ne tueras pas ! » et non « tu ne tueras pas sauf si… ».

    Faisons tout d’abord part de notre soutien et de notre émotion aux proches et à la famille de cette victime et de toutes les victimes, sans distinction.

    Ce préambule étant posé, de quoi s’agit-il ?

    Ces médias cherchent à émouvoir le chaland (privé de marché de Noël) avec une victime de l’attentat terroriste islamiste, non pas parce qu’elle est un être humain mais parce qu’elle était musulmane. (Entendu : ‘’C’était un bon musulman, il allait à la mosquée, …’’)

    Qu’est-ce que cela prouve ? Tout d’abord qu’il y a beaucoup de musulmans à Strasbourg. C’est de la statistique mais cela, le média bobo ne le voit pas.

    D’autre part, on peut lire :

    « Une profonde tristesse, mais aussi de la colère quand on évoque le tireur présumé, connu de la police pour sa radicalisation. »

    À noter que le tireur est « présumé » (donc on ne le connaît pas avec certitude) mais qu’il est « connu …pour sa radicalisation » ! C’est trop demander à ce type de média d’être cohérent

    Mais aussi :

    « Je ne sais pas de quoi il se revendique. Surtout qu’il ne se dise pas ‘’musulman’’ ou qu’il pratique l’Islam parce que ce n’est pas ça. Ce n’est pas ça chez nous. »

    Nous y voilà ! Eh bien si, l’Islam, c’est ça ! L’Islam, c’est ça depuis son origine, dans ses textes fondateurs et dans son histoire ! Et c’est dans la mise en œuvre de versets du Coran et autres « codifiant le djihad islamiste armé » que ces attentats sont commis.

  5. la justice de ce pays c’est un peu comme la justice trotskiste, on relâche les voyous et on enferme les honnêtes gens et avec un rigolo comme gastaner et l’autre miss france de la justice on est bien monté, un type qui a été condamné 27 fois à 29 ans on peut penser que les juges sont du même acabit et que leur place serait en prison tout comme lui

  6. Bien d’accord avec les 3 commentaires précédents ! On a des yeux pour voir, mais on n’agit pas ensuite… Les fous au pouvoir enferment les sages qui rouspètent… tout cela va mal finir !

  7. ils se fichent pas mal des fichés S ou autres, puisqu’ils attendent confirmation de l’engagement à tuer !
    on est bien en sécurité , non?

  8. Imaginons que les 20.000 fichés FSPRT se lancent dans une opération analogue au cours de la nuit de Noël pour assouvir la haine de l’islam vis à vis de l’incarnation de Dieu dans la Vierge Marie et sa naissance parmi nous. On imagine une énorme vague d’assassins tirant dans les églises ou à leur sortie, partout en France. Quel serait le bilan humain ? Entre 60.000 et 80.000 morts, assortis de plus de 200.000 blessés ? Quels moyens sanitaires et hospitaliers pourraient prendre en charge un tel bilan humain ?
    Quelles seraient les réactions des forces de l’ordre ? Le Gouvernement aurait-il assez de bougies et de bisounours pour neutraliser une tardive, mais saine reaction des Catholiques ? Nos évêques se joindront-ils une fois de plus aux “bien-pensants” pour prôner le vivre-ensemble et l’accueil de “l’étranger” ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique