Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Fêter Pâques catholiques et orthodoxes ensemble?

Fêter Pâques catholiques et orthodoxes ensemble?

A Pâques, nous avons été nombreux à recevoir de nos amis orthodoxes des messages amicaux de “Joyeuses Pâques”. Alors que ce dimanche est la fête de Pâques pour certains orthodoxes (les autres fêteront Pâques le dimanche suivant ou celui d’après), nous sommes heureux de vous rendre la pareille en vous souhaitant, à notre tour, de saintes fêtes de Pâques. Oui, chers amis orthodoxes, nous sommes heureux de partager avec vous cette bonne nouvelle de la Résurrection du Christ.

Nous savons aussi que chez vous, très nombreux sont ceux qui souhaiteraient fêter Pâques en même temps que nous, en Russie mais aussi en Grèce et partout dans le monde. J’ai même entendu dire qu’une majorité de fidèles orthodoxes aspire à cela.
En vertu des liens qui nous unissent, des liens si forts que la médiation de la Sainte Mère de Dieu rend pour nous “affectifs” et “effectifs” par sa maternité sur chacun d’entre nous, nous osons affirmer qu’avec vous nous aspirons à cette communion par un même calendrier !
Nous sommes si proches dans la défense de la vie et de la famille, comment imaginer un seul instant que nous ne pouvons pas célébrer la victoire de la Vie ensemble ?
Nous avons bien entendu la demande du Pape François et du Patriarche Cyrille de Moscou lors de leur rencontre à La Havane :  “Nous appelons les chrétiens européens d’Orient et d’Occident à s’unir pour témoigner ensemble du Christ et de l’Evangile, pour que l’Europe conserve son âme formée par deux mille ans de tradition chrétienne.” Comment en effet témoigner ensemble du Christ si nous ne célébrons pas ensemble sa résurrection ?
Le Christ est notre vie, sans lui nos combats seront sans espoir.
Le Christ est notre espérance, sans lui nos attentes seront déçues.
Le Christ est notre foi, et sa parole peut seule éclairer notre monde déboussolé.
Nous faisons nôtre la conviction exprimée par le Patriarche Bartholomée de Constantinople selon laquelle “La Résurrection annonce que, devant Dieu, la vie humaine possède une valeur absolue”. (Pâques 2018)
Nous confions au Christ ressuscité notre pauvre monde qui se meurt de ne pas Le reconnaître et nous manquons à notre mission évangélisatrice lorsque nous ne témoignons pas ensemble de la royauté glorieuse du Christ qui veut régner sur nos cœurs et nos sociétés.
Dans le secret des cloîtres et des cellules, des moines s’unissent à notre prière.
Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !
Saintes fêtes de Pâques, chers frères orthodoxes!
Guillaume de Thieulloy,
Directeur du Salon beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Amen

  2. La fête de Pâques orthodoxe a lieu cette année le 2 mai.

  3. Amen

  4. Autant se souhaiter bonne fêtes de Pâques entre nous, parce que si on attend le “gouvernement”…

  5. Mais non, M. de Thieulloy, vous n’allez pas prôner vous aussi le “en même temps”…
    Certes, j’admets avoir moi aussi une grande sympathie pour nos frères Orthodoxes, mais pas pour l’Hérésie !
    Si Pâques est la résurrection de Notre Seigneur, cette pure merveille est attachée au Verbe fait chair, consubstantielle à la très Sainte Trinité. Le Christ est ressuscité, Corps, Sang, Ame et Divinité… La Sainte Trinité, un seul Dieu en trois personnes… CONSUBSTANTIELLE !
    Je sais que la différence entre le Christianisme et l’Orthodoxie, s’est joué sur une lutte de Foi puis de pouvoir et a glissé vers un “Protestantisme” d’ avant l’heure… Et continue de glisser depuis 10 siècles….
    Cette nouvelle religion conciliaire et ses “représentants” n’ont pas à brader notre Foi parce qu’ eux, ne la possèdent plus … (Luther et la Terramama, Assises et les débilités qui vidangent la Liturgie, vos prêtres non formés en civil, et j’arrête là, la litanie des turpitudes…
    Ils ont voulu et établi une nouvelle religion et piétinent allègrement les fondements de l’ Eglise… La Chaire de Saint Pierre est occupé depuis le concile pastoral par des loups… Les églises sont vides, pas parce que les fidèles n’ont plus cru, mais parce que la substance qui les faisaient croire a été balayée… Ils ont voulu plaire aux hommes alors qu’ils fallait plaire à Dieu…
    Le meilleur moyen pour que nos puissions fêter Pâques ensemble c’est qu’ils se convertissent enfin à la Vérité… Et je demeurerai ferme dans la Foi et je n’accepterai aucune connivence, ou conciliation ou hérésie qui fera glisser doucement mais sûrement nos fondements vers d’autres dogmes que ceux de nos Pères de l’Eglise…
    Les Orthodoxes sont certainement (et très très amicalement) mes frères sur cette terre, mais malheureusement pas dans la Foi… (même pour le Signe de Croix et je ne vais pas énumérer toutes nos différences)
    Pâques et nos Immenses Docteurs de l’Eglise ont établi que les Célébrations se dérouleraient le dimanche qui suit la première pleine lune après l’équinoxe du printemps… Si les Orthodoxes ont choisi d’autres critères, ils s’agit donc d’une autre Foi et d’une autre liturgie… Et s’il faut passer pour un être intolérant, fachiste, méchant, pas beau, tant pis… Les Dogmes ne se bradent pas ! Et le “en même temps” n’est pas preuve de sagesse, mais de faiblesse…. Néanmoins, amis orthodoxes, je prierai pour votre conversion, mais vous n’aurez pas la mienne !

  6. @ [email protected]

    Merci pour cette édifiante démonstration de foi ; maintenant, j’aimerais bien savoir ce que vous appelez “Hérésie” (avec un grand H, s’il vous plaît)… Parce que les Orthodoxes confessent tout ce que vous dites dans le premier paragraphe. Ensuite, vous n’énoncez que des jugements subjectifs… j’aimerais comprendre…

    • Bonjour Xstophoros

      J’ai honte (citation Wikimerda) mais j’ai peu de temps à aller dans mes divers bouquins datant d’avant 1962… Mais quelques recherches de votre part devraient vous faire rendre compte de ce qui nous sépare et ne peut nous rassembler dans la Foi…
      L’Hérésie principale, parmi tellement d’autres n’est pas la moins bénigne… Concernant le fait de confesser ma foi d’édifiante façon, c’est mon rôle de chrétien… J’aime tellement mon prochain que je ne peux pas être conciliant ou compréhensif avec ses erreurs… Si je devais aller plus en profondeur sur ce qui nous sépare, le temps me manquerait, mais je vous conseille vivement de vous pencher sur Saint Augustin et les nombreuses Sommes Théologiques de Saint Thomas d’Aquin pour vous imprégner de la Vérité.
      J’espère pouvoir vous dire un jour “en union de prières”, mais pour l’instant je vous salue fraternellement.
      “Cette différence est probablement la plus importante, et est davantage d’ordre ecclésiologique. Les orthodoxes insistent sur la monarchie du Père et sur sa personne comme source unique de la divinité. La théologie latine, selon son génie analytique, est allée plus avant et selon des termes que le génie oriental désapprouve. Ainsi, d’après les orthodoxes, le Saint-Esprit ne procède que du Père, comme le Fils ne procède que du Père. Pour les catholiques, le Saint-Esprit est « spiré » par le Père et le Fils. Il procède donc de la spiration des deux personnes comme d’un seul principe. Pour les orthodoxes, ce seul principe, c’est la personne du Père.”
      Je redis ma honte de vous imposer cette daube, mais c’est déjà un bon résumé de ce premier écueil, ou plutôt Everest !

  7. il suffirait que les Orthodoxes abandonnent le calendrier julien, et toutes nos grandes fêtes auraient lieu les mêmes jours; mais tant qu’ils ne le font pas, qu’ils ne parlent plus d’oecuménisme!!!

  8. Il y a une trentaine d’années que Jésus a dit à Vassula Ryden, une grande prophéte orthodoxe reconnue internationalement dont la mission est l’unité des Églises catholique et orthodoxes : unissez les dates de Pâques et je ferai le restant (pour la réunification orthodoxes catholiques). Depuis nous en sommes toujours au point mort avec des semaines de prières pour l’unité…Quand Jésus sera t’il enfin écouté??? Que le plus fervent cède. Ce n’est pas le calendrier qui est important c’est une date commune. Que les catholiques se rallient au calendrier orthodoxe et Jésus fait le reste du chemin!
    Pourquoi tourner autour du pot?

  9. @ [email protected]

    Merci infiniment pour votre réponse inspirante. Pardonnez encore mon ignorance, mais il me semble pourtant que les Pères des conciles de Nicée-Constantinople ont adopté un credo sans filioque… j’ai du mal à saisir comment des générations de catholiques (pape compris) ont pu dire ce credo, et qu’ensuite ceux qui continuent de le dire de manière inchangée seraient qualifiés d'”hérétiques”… parce qu’ils n’ont pas intégré cet élément dans leur profession de foi…

  10. Il me semble de mémoire que les dissentions qui nous occupe datent surtout des conciles de Chalcédoine avec un prémices de clash lors du premier et un clash indélébile dès le second ! Votre ignorance historique ne semble pas fondée, vous le savez, mais vos arguments face à la foi font de l’Orthodoxie une hérésie, sans que vos Pairs pour affirmer leur foi dès le début du schisme ait choisi de donner le nom d”Orthodoxe”, la définition est donc de considérer comme pure, vrai et officielle… Mais cela ne suffit pas… Je vous retourne la question, qu’elle est la lumière qui est apparue à vos docteurs pour que 10 siècles après la résurrection du Sauveur interpréter son message autrement… Le Père, le Fils et le Saint Esprit sont-ils consubstantiels ? Ou alors comment considérez-vous le Saint Esprit ? Votre Eglise Orthodoxe varie comme les Protestants suivant les Etats, le calendrier ou suivant les inspirations et cela depuis 10 siècles… Le fossé est creusé mais je serai charitable envers mes frères séparés et dans l’espoir qu’ils reviennent… Mais pas au point d’y laisser ma Foi !
    Dernier détail, n’ imaginez pas un seul instant que je sois catholique conciliaire issu de ce concile pastoral, ils ont tellement perdu d’ Ames depuis que je vous conseille de vous inspirer des Papes précédents vraiment catholique ! Pas loin de cette superbe église orthodoxe à Paris que Vladimir a contribué à ce qu’elle soit érigée, se trouve Rue Jean Goujon, dans l’ancien Bazar de la Charité, une très belle Chapelle de la Fraternité assez bien documentée…

  11. Merci pour votre réponse.
    Je conçois qu’il existe des divergences importantes dans l’interprétation du message évangélique entre église “catholique” et “orthodoxe”, néanmoins, j’ai du mal à vous suivre quand vous me demandez si je crois que le Père, le Fils et les Saint Esprit sont consubstantiels. Évidemment que nous croyons qu’ils le sont ! Notre expérience de la vie intérieure place l’acquisition du Saint Esprit au premier plan ; de même les divines liturgies (surtout celle de saint Basile) lui font une place très importante : à égalité avec les deux autres personnes divines, bien entendu.
    Les Pères de l’Église d’Orient ont conservé, au fil des siècles, une logique dans la théologie et l’ecclésiologie qui a empêché bien des conflits comme ceux connus en Occident autour de la grâce, par exemple (la crise protestante et janséniste, mais pas uniquement). Je concède néanmoins que les églises orthodoxes sont aussi faites d’hommes, et que nous pouvons retrouver en leur sein des zélotes près à anathématiser en toute charité chrétienne ceux dont ils considèrent que la foi est altérée. Il me semble que votre Fraternité en connaît un certain nombre aussi. Simple constatation de “schismatique” à “schismatique” (c’est ainsi que vos frères dans la foi vous considèrent, n’est-ce pas ? même si je sais bien que c’est non seulement inexact, mais surtout injuste).
    Reste que l’expérience mystique partagée par les saints dans l’Église catholique et l’Église orthodoxe, les miracles et les témoignages d’héroïcité des vertus connus dans les deux confessions (oui, il y a d’authentiques saints dans l’orthodoxie) doivent interroger tous les hommes pacifiques, ceux dont Notre Seigneur dit qu’ils seront appelés fils de Dieu. Je ne puis expliquer cela, n’étant qu’un pécheur. Mais je sais que cela est. C’est suffisant à mes yeux pour regarder avec bienveillance ce prochain au travers duquel mon Sauveur veut me parler et me donner son Saint Esprit.
    “Si tu cherches la prière pure, sois humble, sois sobre, confesse-toi sincèrement, et la prière t’aimera. Sois obéissant, soumets-toi de bon cœur aux autorités, sois content de tout, et alors ton esprit se purifiera des vaines pensées. Souviens-toi que le Seigneur te voit et sois dans la crainte de blesser ton frère ; ne le juge pas, ne le peine pas, même dans l’expression de ton visage – alors le Saint-Esprit t’aimera et t’aidera en tout”. Saint Silouane l’Athonite (1866-1938), “De la Prière”.
    “Acquiers la paix intérieure et des âmes, par milliers, trouveront auprès de toi le Salut” Saint Séraphim de Sarov (1754-1833)

    • Je suis sincèrement désolé de ne pas avoir répondu… Manque de temps, c’est une certitude, lassitude de ne pas pouvoir vous convaincre en peu de mots, que ce qui n’est pas de l’Eglise est “Anathème”… Je pourrais, si le courage venait à m’inspirer, apporter une “foultitude” de citations de nos Saints et de leurs Oeuvres, mais le serveur du Salon Beige pourrait être saturé (lol). Mais concernant, le plaisir à tenter de nous convaincre (autrement que par l’égorgement comme la vraie religion de pets) fut une bataille ou seul le Bon Dieu en sort vainqueur… En mauvais chrétien, je tente de l’aimer dans les règles établies par la Sainte Eglise et avec l’aide de la messe dîtes de Saint Pie V et la connaissance expliquée par d’Illustres Docteurs de la Foi… En bon Orthodoxe, vous argumentez sur les vérités issues du schisme qui à malgré tout pour base, 10 siècles en bonne communion… Puis un autre chemin… Je vous souhaite (mais vous n’en aurez aucun mal !) à accéder bien avant moi à cette Béatitude que nous espérons… Dieu n’est-il pas Miséricordieux ? Et pardonne bien plus certainement “l’égaré” que le donneur de leçon qui peine à se les appliquer à soi-même….
      Fraternellement sur cette terre et je l’espère un jour “en union de prières”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]