Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican / Pays : Etats-Unis

Fermeture de l’ambassade des Etats-Unis près le Saint-Siège

L'administration Obama prévoit de fermer l’ambassade américaine au Vatican et de déplacer ses bureaux sur le terrain de l'ambassade américaine en Italie. Pour l'ancien ambassadeur américain James Nicholson :

"C'est un "affaiblissement massif des liens Etats-Unis/Vatican". « C'est faire de cette ambassade un parent pauvre de l'ambassade d'Italie. Le Saint-Siège est une plaque tournante pour les affaires internationales et un point d'écoute important pour les États-Unis, et … [c'est] une insulte aux catholiques américains et au Vatican ".

Partager cet article

23 commentaires

  1. Une déclaration de guerre en quelque sorte…
    Chacun choisit son camp.

  2. Une décision étonnante de la part d’Hussein Obama ?…

  3. c’est le signe qu’Obama et ses sbires dans le monde sont en perte de vitesse et veulent imposer leur pouvoir à tout prix, cela va être spectaculaire mais rapide et (enfin) libérateur

  4. C’est une insulte d’autant plus marquée qu’il y a 78 millions de catholiques aux USA, soit un quart de la population. Ce qui fait des États-Unis le quatrième plus grand pays catholique du monde !

  5. Obama est musulman nous croyons, cela avait ete signaler poliment a son Election et respecter par de nombreux Francais…Sa cote au USA est en perte de confiance….

  6. Non pas qu’il faille défendre Obama et sa politique, mais c’est une information déformée: il est question de déplacer l’ambassade dans les locaux de l’ambassade des USA en Italie, non de supprimer sa mission.
    https://blogs.state.gov/stories/2013/11/27/just-facts-future-us-embassy-holy-see
    http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/de-l-ambassade-americaine-au-vatican#.UpcBFj7pBTk.twitter
    [Et si vous lisiez ce que j’ai écrit ?
    “L’administration Obama prévoit de fermer l’ambassade américaine au Vatican et de déplacer ses bureaux sur le terrain de l’ambassade américaine en Italie.”
    MJ]

  7. @Bougainville
    Le Vatican est un état distinct de l’état italien.
    A ce compte la, ils peuvent aussi fermer l’ambassade de France et déplacer ses bureaux en Italie…

  8. Pax Vobis.
    Quand on lit votre titre, on a l’impression que les USA coupent les ponts avec le Vatican, comme l’Irlande l’a fait en 2011. Ce qui serait effectivement un “affaiblissement massif” (sic) des relations. Mais ce n’est pas le cas.
    [Si vous prenez le temps de commenter, vous devez alors prendre le temps de lire le post et de ne pas vous limiter au titre.
    MJ]

  9. Bougainville ne veut pas voir la réalité : Obama est cathophobe.
    Pas une voix catholique aux USA pour l’infâme Obama qui promeut l’idéologie de mort !!!

  10. Est-ce une fermeture de l’ambassade en tant que tels – ce qui paraît invraisemblable – ou simplement le regroupement physique des deux ambassades des États-Unis à Rome dans le même endroit ? De nombreux pays ont d’ores et déjà dans les mêmes locaux leurs deux ambassades à Rome, près de Quirinal et près le Saint-Siège.
    Ce n’est pas le cas de la France, même si l’on doute que la mignonne mais petite villa Bonaparte puisse tout accueillir : elle doit partager certaines facilités du Palais Farnèse.

  11. @Nabulione:
    Obama est un bobo écléctique, très opportuniste. Il y a des cathophobes autour de lui (notamment la mouvance du Planning Familial américain), et plusieurs de ses positions heurtent l’Église (culture de mort, mais aussi guerres extérieures). Mais il n’est pas foncièrement cathophobe comme certains ministres français peuvent l’être.
    @Nicolas:
    Il s’agit d’un regroupement physique des deux ambassades dans le même endroit. Pas de fermeture de l’ambassade en tant que tel, l’ambassadeur nommé en octobre dernier conserve son poste: http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/de-l-ambassade-americaine-au-vatican

  12. Au moins, les choses seront plus claires. Le monde connaît un bouleversement intéressant, les lignes bougent et rares sont ceux qui se sentent encore tenus par les vieilles et antiques politesses entre états. C’est un peu inquiétant mais révélateur du monde qui vient.
    Au moment où la Russie intensifie ses relations avec le Saint Siège, cet événement un peu anecdotique est tout de même symbolique.

  13. Obama, c’est le sergent Prody dans la série Homeland. Il a officiellement des frères musulmans, il est pro-“frères musulmans” ( voir sa politique en Egypte), il est crypto-musulman. Ce n’est pas dans le garage de la maison blanche qu’il fait ses prières …

  14. le démon , toujours le démon ……..!

  15. Obama, au bas mot, je le croyais protestant et soutenu par un pasteur ?
    Pensez-vous que le Vatican va tiquer ?

  16. @gb:
    Obama, c’est plutôt le diplômé de Columbia
    Sa famille kényane est musulmane, mais il a été élevé dans l’incroyance bobo, avant de se convertir au protestantisme libéral (il est actuellement membre de la paroisse anglicane – épiscopalienne de la Maison-Blanche).
    Ce protestantisme libéral n’empêche pas le relativisme éthique et dogmatique (donc il peut croire que le mariage gay est compatible avec la Bible, et que l’islam vaut le christianisme).
    Mais il n’est certainement pas crypto-musulman. C’est colporter des mensonges que de l’affirmer.
    Il est pro-frères musulmans en Égypte et en Syrie, tout à fait. Mais il ne diffère pas vraiment de la politique américaine en la matière, qui soutient l’islamisme pour diviser et affaiblir ses ennemis.

  17. Il n’y a rien de cathophobe dans cette décision, juste le souci de faire quelques économies en regroupant 2 ambassades sur un même site.
    L’ancien ambassadeur doit avoir des comptes à régler avec son administration. C’est un changement de locaux, pas une fermeture d’ambassade !

  18. Quelle déception cet Obama quand on se rappelle l’enthousiasme qu’il avait soulevé.

  19. Ce n’est pas étonnant de la part d’un gouvernant… de naissance musulmane.

  20. Bougainville.
    Concernant Obama, effectivement, j’aurais pu écrire: “est-il crypto-musulman ?” Cela dit, son comportement dans bien des situations me laisse penser qu’il l’est. Et je ne le vois pas aller le chanter sur les toits !

  21. Obama grandeur et désolation ,j’ai eu beaucoup d’espoir et je suis beaucoup déçu de ce personnage qui sens le soufre.

  22. @ Bougainville :
    Tiré d’un article de Présent :
    Et combien de dupes a-t-il pu faire lorsqu’il claironna peu après sa première entrée à la Maison Blanche que sa « venue à la foi chrétienne s’opéra assez tard », puis, à quelque temps de là, qu’il avait « toujours été chrétien » ? Qui croire ? Le candidat qui laisse ses biographes lui ficeler une chrétienté de convenance autour de sa mère issue de petits Blancs baptistes du Kansas, ou l’élu qui permet à ses chroniqueurs de soulever un voile douteux sur un athéisme familial traversé de fulgurance coranique ? Qui est vraiment Obama ? Toujours la même question sur son identité. Toujours les mêmes réponses ambiguës, troubles. A croire que les deux mondes raciaux sur lesquels il chevauche
    se doublent eux mêmes de deux mondes religieux sur lesquels ils s’appuient, lui offrant un changement, le passage de l’un à l’autre selon les circonstances, le terrain et l’humeur, comme un bon cavalier saute d’une monture à l’autre, en voltige, sans
    mettre pied à terre. L’exercice est périlleux mais s’impose par le spectaculaire.
    […]
    Un ténébreux passé que parcourent quelques coups de flash pour en fixer les repères,
    en éclairer les éléments. Beaucoup de ces
    éléments plaident pour l’imposture. L’imposture de l’équivoque meublant l’art du double langage. D’abord, son grand-père, son père et son beau-père ayant été musulmans, pour l’islam Obama ne pouvait être que musulman.
    Ensuite, son deuxième prénom – Hussein –
    est exclusivement accordé à des bébés musulmans.
    Enfin, aux deux écoles – l’une catholique,
    l’autre publique – que fréquenta le jeune
    Obama à Djakarta, capitale de l’Indonésie, il fut inscrit comme élève musulman. Les documents d’époque que l’on a pu retrouver mentionnent ce détail sans discussion possible. Les professeurs, les condisciples du futur président se souviennent encore de son indiscipline pendant les cours sur le coran. L’un d’eux ajoute ce détail : « Il y avait deux séries d’enseignement : l’un pour les élèves chrétiens, l’autre pour les élèves musulmans. J’avais, pour ma part, la responsabilité de toutes les leçons sur la
    Bible. Et je sais qu’Obama ne les a jamais suivies.
    » D’autres témoins apportent d’autres précisions : « Obama, de temps en temps, accompagnait son beau-père à la mosquée pour
    les prières du vendredi. » « Obama portait assez souvent le sarong, vêtement identificateur musulman en Indonésie. » « Obama ne pratiquait guère, mais pour l’islam le degré de piété n’a aucune importance. » Enfin, ces mots d’accueil qu’Obama prononça devant les foules du Caire et de Djakarta en novembre 2010 : « As-salam alaykoum. » Ils sont réservés à un musulman s’adressant à d’autres musulmans.

  23. Que le premier état franc mac du monde quitte le Vatican, c’est plutôt bien, non ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services