Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Famille

Femme au foyer : un choix de plus en plus assumé

Lu dans Valeurs Actuelles :

"De plus en plus de femmes arrêtent de travailler pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants – tout en revendiquant leur féminisme ! […] Pour la première fois depuis 1968, le nombre de femmes au foyer augmente en France : jusqu’à 3 millions en 2010, selon les prévisions d’Éric Donfu, sociologue et président du cabinet d’études Dialogues et Relations sociales (DRS). «C’est certes deux fois moins qu’il y a vingt ans mais nettement plus qu’en 1999, où l’on n’en comptait que 2,2 millions», précise-t- il. Bien sûr, la crise économique et le chômage n’y sont pas pour rien : les familles modestes n’ont pas les moyens de payer une nounou. Mais, selon un sondage TNS-Sofres, si 57 % des mères d’enfants de moins de 2 ans ne travaillent pas, c’est pour “voir grandir leur(s) enfant(s)”, pour 90 % d’entre elles. Pas un sacrifice donc, mais un choix assumé. […]

[L]e changement de mentalité est là : la mère au foyer séduit de plus en plus. Éric Donfu y voit deux raisons : une époque d’hypermaternité et un monde professionnel frustrant. […] Aujourd’hui, 70% des mères allaitent leur enfant, contre 50% en 2000. […] Albane, mère de cinq enfants, insiste sur le rôle crucial des mères au foyer dans la société :

«Bien sûr, nous ne gagnons pas d’argent, mais les autres mères sont bien contentes de nous trouver pour faire les conduites, les tours de déjeuner, aider aux devoirs, garder les petits malades… Nous sommes beaucoup à aider bénévolement à la mairie et à l’école. C’est essentiel. Sans parler du fait qu’éduquer la jeunesse est un investissement pour l’avenir !»"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Une Maman au foyer c’est le bonheur dans la maison.Ce n’est pas un sacrifice c’est une nécessité pour les enfants,un mieux être pour le Papa, un ciment pour la famille.C’est merveilleux de voir une mère accompagnant ses petits à l’école en prenant son temps.

  2. Toujours la même rengaine…
    L’attention que les mères portent à leurs enfants est surtout affaire de personnalité et de valeurs personnelles.
    Je connais nombre des mères de foyer qui laissent traîner leurs gamins dans la rue à n’importe quelle heure et inversement, des mères exerçant un métier et très investies auprès de leurs enfants. Pourquoi vouloir sans arrêt opposer les deux ?

  3. Ce sursaut des mères au foyer (tout comme la forte natalité) ne serait-il pas dû au changement de population ?

  4. Oui, pourquoi toujours opposer femme au foyer/maman qui travaille ? Il y a ici un certain mythe de la femme au foyer !
    On en voit tellement qui, au bout du 4eme aller retour pour l’école de la journée, les lessives, les repas… ne prennent meme pas un quart d’heure pour chaque enfant pour jouer avec lui ou l’écouter. Et mettent le petit dernier à la garderie 3 jours par semaine pour se reposer ! Et on reprochera aux mamans qui travaillent de mettre leur enfant chez une nounou !
    Bien sur, la priorité d’une maman doit etre sa famille, notamment quant il s’agit de faire des choix professionnels, de prendre un congé parental, un temps partiel… Mais il n’y a pas de règle absolue !
    Et si les mamans qui veulent rester à la maison gardaient les enfants des autres dans une ambiance catholique (contre salaire bien entendu) ?

  5. L’article ne donne pas l’impression d’opposer les mères au foyer à celles qui travaillent. Pour une fois il donne juste une image plutôt positive de celles qui restent chez elles. C’est en cela que réside, à mon avis, la nouveauté.
    Il souligne que font ce choix des femmes qui ont aussi fait des études supérieures et ont un métier valorisant, bref n’assimile pas la mère au foyer à une potiche inculte et inintéressante.

  6. Merci pour l’article sur les mères qui choisissent de s’occuper de leurs enfants.
    Mais est ce un choix vraiment libre ?
    Liberté sous entend les moyens de l’exercer.
    “Pour protéger ces rapports entre la famille et le travail,un élément à sauvegarder est le salaire familiale…une attention spéciale doit être réserver au travail de la femme.
    Ce travail…de la mère doit être socialement reconnu et valorisé par une compensation économique au moins égale à celle d’autres travaux.”
    Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise,articles 250 et 251.

  7. Une petite rediffusion d’une anthologie de la pensée unique : http://www.dailymotion.com/video/x9btwi_police-de-la-pensee-ordinaire_news

  8. ATTENTION à la fausse clarté des chiffres : faut-il y lire plus de mères FRANCAISES d’origine au foyer, ou une proportion de mères étrangères au foyer plus importante au sein de l’ensemble des mères au foyer prétendument ”françaises” ?
    Car les deux explications possibles de ces chiffres ne débouchent pas sur les mêmes conséquences pour notre avenir…….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services