Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Féministes et masculinistes : la nouvelle lutte des classes

Le Monde consacre le même jour un article à l'internationale féministe, avec les Femen, militantes du "sextrémisme", aux méthodes trotskystes, et aux "masculinistes", suite à la médiatisation de ce père de famille en haut d'une grue. Extrait de ce dernier article :

"Mais tout d'abord, qu'est-ce que le masculinisme ? Il s'agit d'une mouvance également nommée "anti-féminisme", qui propose le rétablissement de valeurs patriarcales sans compromis : différenciation radicale des sexes et de la place de l'homme et de la femme à tous niveaux de la société, suprématie de l'homme sur la femme dans la famille, mais aussi la conduite de la cité, défense du couple hétérosexuel très durable comme seul modèle possible, éducation viriliste des garçons et donc refus de toute égalité des femmes et des hommes. […] Ils considèrent les avancées des luttes de femmes et des homosexuels en vue de l'égalité comme une destruction du modèle social sur laquelle il faut revenir. Le divorce étant beaucoup plus souvent demandé par les femmes, ils espèrent un durcissement des conditions de son obtention. […] [Une proposition] de loi a été déposé le 24 octobre 2012 pour rendre la résidence alternée obligatoire ce qui rendra plus difficile les demandes de séparation des femmes qui ont des enfants."

Partager cet article

9 commentaires

  1. “Mais tout d’abord, qu’est-ce que le masculinisme ? Il s’agit d’une MOUVANCE également nommée “anti-féminisme”, qui propose le rétablissement de valeurs patriarcales SANS COMPROMIS: différenciation RADICALE des sexes et de la place de l’homme et de la femme à tous niveaux de la société, SUPREMATIE de l’homme sur la femme dans la famille, mais aussi la conduite de la cité, défense du couple hétérosexuel TRES DURABLE comme seul modèle possible, éducation VIRILISTE des garçons et donc refus de toute égalité des femmes et des hommes. […] Ils considèrent les avancées des luttes de femmes et des homosexuels en vue de l’égalité comme une DESTRUCTION du modèle social sur laquelle il faut revenir. Le divorce étant beaucoup plus souvent demandé par les femmes, ils espèrent un DURCISSEMENT des conditions de son obtention. […] [Une proposition] de loi a été déposé le 24 octobre 2012 pour rendre la résidence alternée obligatoire ce qui rendra plus difficile les demandes de séparation des femmes qui ont des enfants.”
    Extrémiste, Le Monde ?
    Sommes nous, les gens normaux (Ils considèrent les avancées des luttes de femmes et des homosexuels en vue de l’égalité comme une destruction du modèle social sur laquelle il faut revenir.), tous des masculinistes ?
    D’où sort ce barbarisme?
    Du portefeuille de Mr Bergé ?

  2. Ce qu’il ne faut pas lire.
    Tout un ramassis d’amalgames. Les pères sont forcément misogynes et pédophiles, les mères bonnes et respectueuses.
    Bienvenu dans un monde manichéen.
    Plus sérieusement, ce que demande ces associations de défense des pères, c’est, bien loin d’un combat “masculiniste”, cette fameuse égalité dont se réclame les “féministes” lorsque ça les arrange.
    Quant à lier le combat des femmes et celui des homosexuels, si le plupart des femmes n’aspirent pas à être les servantes de leur époux, elles ne seraient pas pour autant ravi d’avoir un fils homosexuel.
    Je ne serais d’ailleurs pas autrement surpris d’apprendre un jour qu’il fait parti de ce dernier lobby.

  3. On nous annonce que la facture de l’électricité pourrait bondir de 30 % d’ici à 2017. Et de quoi nous parle-t-on ? de féminisme, de masculinisme, d’homosexualité !
    Y-a pas à dire, ces crétins de socialos prennent à bras le corps nos problèmes…

  4. C’est la loi de la nature… et des “ismes”. Tout extrémisme appelle son inverse… sinon de quoi serait-il extrême ?
    Le féminisme exacerbé que nous vivons a fait surgir le masculinisme. Mais quel est le pire ?

  5. Ils souhaitent une “égalité parfaite” et considère que homme et femme sont interchangeable ; par contre ils craignent la “résidence alternée obligatoire”.
    N’y a-t-il pas un paradoxe là ?
    On va finir par croire que leur idéologie (de m***e) ne repose sur aucune réflexion ni logique.

  6. Lire l’article “La Suède et son régime féministe autoritaire” de Christopher Lings sur le site du Bréviaire des Patriotes :
    http://www.lebreviairedespatriotes.fr/2013/02/18/la-suede-et-son-regime-feministe-autoritaire/

  7. Pour les femmes et les hommes qui n’ont pas de problèmes a savoir qui est le papa et qui est la maman , les féministes et les masculinistes n’ont qu’a se dém….. avec ces foutaises pseudo existentielles ,leur problème est ailleurs A SAVOIR qu’est ce qu’ils aiment réellement DANS LE FAIT DE FAIRE LEUR VIE AVEC UNE PERSONNE DE SEXE OPPOSE ? sinon qu’ils restent célibataires et qu’ils l’assument !

  8. Le masculinisme n’a assurément pas bonne presse.
    Sciences-(Pi)Po Bordeaux confirme :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/19/97001-20130219FILWWW00449-science-po-bordeaux-depose-2-plaintes.php

  9. De même que la lutte des classes fut inventée pour casser royaumes et nations. Maintenant que le patriotisme est moribond, la “lutte des sexes” passe en première ligne pour casser la famille.
    L’étape suivante (finale, mais déjà bien avancée) est de casser la Personne humaine en saccageant son intériorité (par la perte: des enracinements, des valeurs, du silence et de la foi.)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services