Femen : à quelle heure commence-t-on à travailler au ministère de l'intérieur ?

Malgré un communiqué diffusé hier soir très tardivement (sous la pression?) aux médias, aucune mise à jour des communiqués à 9h00 ce matin sur le site du ministère de l'intérieur reprenant la condamnation des Femen par Manuel Valls… 

Addendum :

C'est enfin en ligne depuis 10h30 soit 24h après les faits.

16 réflexions au sujet de « Femen : à quelle heure commence-t-on à travailler au ministère de l'intérieur ? »

  1. C.B.

    Probablement on arrive vers 9 h, on va prendre son petit déjeuner, on papote autour de la machine à café, et vers 10 h on a allumé son ordinateur, regardé ses courriels (et peut-être son horoscope?).
    Donc à 10 h 45, le communiqué figure bien sur le site.

  2. MYRIAM

    Condamnation donc action…comparution…
    EXPULSION…
    Et pour les comptes de ses folles manipulées, commment peut-on les connaître ?
    ainsi que leurs déclarations d’impöts ? les subsides reçus de l’état ? qui paie leur logement, qui leur a donné un visa et dans quel but? et pour combien de temps ?
    Est-ce pour persécuter les chrétiens et amuser la galerie, ce qui permettrait de faire tout et n’importe quoi pendant que les journaleux ont un os à ronger.

  3. Thibaud

    Ces pourritures ont quand même réussi l’exploit de faire l’unanimité contre elles : le franc-maçon Valls, la féministe marocaine Belkacem, le cathophobe Bruno Roger Petit, etc ont tous condamné leur délire hystérique ultra-violent. Et la condamnation unanime de ces décervelées condamnent rétroactivement leur agression de Civitas et jette l’opprobre sur leur gourou, la démoniaque Fourrest. Bel effort (ou miracle de début de carême ?).

  4. Gran

    Valls parle de provocation “inutile” … A contrario, je suppose qu’il juge celle menée contre civitas “utile”.
    Le tintouin contre les femhaine est plutôt dû à mon avis à un mauvais timing qui dérange le gouvernement et que là, il n’a pu faire autrement que désapprouver, du bout des lèvres.

  5. Flynnlejeune

    C’est probablement la mort dans l’âme mais Ils ne pouvaient pas faire autrement au risque de passer pour les complices de ces “cinglées”. Ils ne veulent pas prendre le risque de se mettre à dos les “plus modérés” des catholiques et des gens de bon sens.
    Donc leur condamnation n’est que de façade.

  6. JM.Perdriaud

    Pourquoi ces vicelardes, guidées par les roulures Fourest et Venner, ne vont-elles pas faire leur démonstration sur la Place Saint Pierre à Rome ? Une rencontre avec les Gardes suisses ou les Carabinieri leur remettrait les idées en place, non pas ?

  7. xenophon

    Pour bien moins le camarade (très honorable en la circonstance!) Poutine mit en tôle les
    pétroleuses “pussy riots”.
    On peut imaginer que des comités de soutien vont fleurir relayés par les “Charlie Hebdo”* et autre “Inrockputibles…pour les défendre mais elles ne risquent rien chez nous .
    La nausée!
    *qui se distingue dans le N° du jour par des dessins odieux contre S.S Benoît XVI , le tout relayé par les rires de gorge de la journaliste de France Info: trop c’est trop!

  8. Insomniaque

    Insomniaque rentrant de voyage et un peu déçu : médiatiquement, l’archevêché n’a pas été non plus, ni rapide, ni aussi énergique que ce scandale innommable réclame de sa part.
    On aurait pu voir aujourd’hui une cérémonie expiatoire célébrée dans Notre Dame par le titulaire du siège de Paris ou l’un de ses vicaires épiscopaux. C’est prévu ? J’y serais si…..

Laisser un commentaire