Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Nouveaux médias

FDesouche encore attaqué

FDesouche fait l'objet d'attaques informatiques de type « Distributed denial of service » depuis hier. Le blog de secours est toujours accessible.

Suite à des problèmes récurrents avec son hébergeur, Fdesouche.com va migrer vers un nouveau serveur.

Partager cet article

8 commentaires

  1. L’avantage du blog de secours c’est qu’il n’est (pour l’instant) pas connu et donc pas filtré par les solutions de filtrage-censure comme http://www.olfeo.com qui m’interdit normalement d’accéder au site FDesouche depuis mon lieu de travail. Ces filtrages se développent de plus en plus dans toutes le entreprises et administration dans la plus grande opacité et sans recours prévu par ceux qui se trouvent arbitrairement catégorisés comme racistes.
    Voici le genre de perle qu’on trouve sur http://www.olfeo.com pour expliquer sa politique de filtrage :
    “La simple interprétation d’un contenu peut varier d’un pays à un autre. Par exemple, le site cgt.fr sera classé loyalement par un anglo-saxon dans la catégorie « Terrorism/Activism » alors qu’il sera classé par un français dans la catégorie « Organisations Politiques et Sociales».
    Cet exemple démontre que le filtrage peut conduire à un délit d’entrave par une simple erreur d’appréciation. C’est pourquoi l’analyse de contenus chez Olfeo est réalisée majoritairement par une équipe de classement dédiée principalement française. Cette équipe classe les contenus dans les bonnes catégories au regard de la culture et de la législation française.”
    C’est ainsi que des sites comme FDesouche et http://www.present.fr sont filtrés et classés dans la catégorie Racisme – Discrimination – Révisionnisme, alors que le journal Présent est distribué en kiosque tout à fait légalement.
    La censure avance, l’Etat ne la rélaise pas lui même, il l’a fait appliquer par d’autres en augmentant la pression juridique sur les entreprises, et pourquoi pas bientôt sur les fournisseurs d’accès à Internet pour les particuliers. C’est beaucoup plus sournois qu’une censure affichée.

  2. Hallucinant la régularité avec laquelle fdesouche est attaqué !
    Faut-il qu’il soit dérangeant …
    C’est sidérant , on se croirait en Corée du nord , mais ça prouve que la vérité est déplaisante à entendre pour les sourds qui ne veulent pas entendre et pour les aveugles qui ne veulent pas voir
    Face à la mauvaise foi et à la mauvaise volonté , il ne reste plus que radio courtoisie et fdesouche pour hurler dans le désert des merdia , pour cette raison , il faut à tout prix les faire taire et les exécuter .
    Si on m’avait dit un jour que je verrai ça en France , jamais je l’aurai cru , mais si on avait dit à nos aieux que la France serait un jour couverte de mosquées , ils nous auraient pris pour des fadas …

  3. Ça s’appelle un « déni de service réparti » en français de souche, étonnant cet anglomanie chez certains souchiens (de Fdesouche).

  4. +
    Laudetur Iesus Christus ! Semper Laudetur !
    … que croit M. FdeSouche ? Qu’il vit dans une démocratie où la liberté d’expression existe ? Pauvre naïf ! Le 1er ennemi de FdeSouche est l’Etat-même mais cela il pense l’oublier. La guerre de l’information est belle et bien une vraie guerre.
    … vouloir continuer à publier sur son site FdeSouche comme si de rien n’était (situation socio-politique de la France) est faire preuve d’un manque de jugement car qui dérange le SYSTEME est voué à disparaitre. La voix non autorisée d’un peuple ne peut plus exister sans l’aval des puissants qui doivent en tirer un quelconque profit financier ou avantage politique.
    … peut-on déjà dire: “Bye bye FdeSouche” ?
    Viva Cristo Rey ! Viva !
    RZL – Radio Zone Libre
    http://www.rzl.fr.fm [censuré par Google.fr]
    http://is.gd/jdjdM [accès indirect à RZL]
    +

  5. Il semble que des difficultés se produisent aussi pour obtenir le site de campagne et les sites liés à Bruno Gollnisch.

  6. “Ça s’appelle un « déni de service réparti » en français de souche.”
    Ca, c’est la traduction littérale de l’expression anglaise, qui est déjà du jargon technique franchement obscur. A l’arrivée, on ne comprend rien.
    FDS traduit cela par “attaque par saturation”, et c’est bien plus clair.
    Les attaques de type DDOS consistent en effet simplement à générer artificiellement un nombre excessif de connexions, auquel le serveur ne peut répondre. Il n’est donc plus disponible pour les connexions d’utilisateurs légitimes.
    Le fait que ces attaques soient “réparties” (on utilise pour cela un grand nombre d’ordinateurs différents disséminés un peu partout et préalablement piratés) est un détail, non pas de l’histoire de la Seconde guerre mondiale, mais du procédé utilisé.
    La traduction en français courant ne gagne rien à préciser cela.

  7. Qu’il migre vite, il nous manque!

  8. Voici l’explication reçue ce jour:
    Mesdames, messieurs,
    Suite à des pressions juridiques visant notre hébergeur, notre site a été coupé et nous devons une nouvelle fois changer de prestataire.
    La mise-en-place d’un nouveau serveur suffisant pour accueillir notre flux de visiteurs et l’installation de notre site dessus risquent de prendre plusieurs jours.
    Nous vous prions d’accepter nos excuses pour le dérangement occasionné et faisons le nécessaire pour tout remettre en place au plus vite.
    En attendant, un site de secours est ouvert et régulièrement actualisé.
    http://desouche.blogspot.com
    Merci de votre confiance, de votre soutien et joyeux Noël.
    L’équipe Esprit de Clocher
    http://espritdeclocher.fr/

Publier une réponse