Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / Environnement / Science

Faut-il avoir peur d’Ebola ?

Albert Barrois, directeur d’une équipe de recherche en science bio-médicale, sur Liberté politique :

"La tragique expansion du virus Ebola aurait-elle pu être maîtrisée ? L’expérience épidémiologique montre qu’une prévention adaptée avec une intervention médicale classique mais conséquente est plus efficace que le recours massif à l’hypothétique espoir du vaccin miracle."

[Lire l'article ici]

Partager cet article

5 commentaires

  1. Madame Bachelot ex laborantine nous a condamné aux enfers si nous ne nous faisions pas vacciner avec les produits de ses amis des labos lors de la crise H1N1.
    Nous avons refusé de nous faire vacciner et nous sommes toujours là et en pleine santé.
    Le portefeuille allégé, je vous l’accorde, il a fallu payer des millions de vaccins inutiles.
    Je crains fort que l’hystérie développée au sujet d’Ebola soit du même tonneau.
    A qui profite le crime ?
    La malaria, paludisme etc. font mille fois plus de ravages qu’Ebola sans émouvoir quiconque depuis des dizaines d’années !
    Il y a un loup comme le dirait une socialiste de mes “amies”.

  2. Eh oui, désinfecter, isoler les personnes malades, limiter les déplacements dans les zones très touchées, ça coûte (un peu), et ça ne rapporte rien. Tandis que vendre des vaccins à des milliers ou des millions de personnes, ça rapporte! Surtout si l’épidémie s’étend à toute l’Afrique de l’Ouest, voire même à d’autres régions du monde…
    Quant à l’idée géniale d’encourager les occidentaux à rapatrier leurs ressortissants infectés… On voudrait répandre l’épidémie dans le monde entier qu’on ne s’y prendrait pas autrement!

  3. L’on se plaint qu’il y a ait trop de monde sur terre, passé de 1 à 7 milliards en deux siècles, et l’on fait tout pour qu’il en aille ainsi. Un distingué professur d’université, bon chrétien par ailleurs, déclarait que Pasteur avait été le plus grand criminel de tous les temps, et que l’on devrait casser toutes ses statues, car il avait interrompu le cycle des grands équilibres naturels. Est-ce qu’une bonne peste ou un bon choléra chez nous, en Europe et ailleurs, n’arrangerait pas les choses ?

  4. Et les labos qui * essaient * leur poison en Inde , sur la population des bidonvilles ….

  5. D’un autre côté, il faut que cela arrive… Dans l’Évangile, le Christ parle clairement de guerres civiles, de bouleversements géologiques et d’épidémies… avant son retour.
    Cela ne veut pas dire qu’il ne faille rien faire face à ces fléaux… Mais finalement, ça ne doit surprendre personne.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services