Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / Liberté d'expression

Farida Belghoul blâmée par l’éducation nationale

BL'enseignante Farida Belghoul a été sanctionnée d'un blâme pour avoir critiqué le ministre de l'éducation, a annoncé jeudi 30 octobre le rectorat de Versailles. Mme Belghoul peut contester cette sanction devant le tribunal administratif. Le rectorat précise la valeur de cette sanction :

«Un blâme, cela revient à lui dire que ce n'est pas bien, mais cela n'a pas de conséquences».

Sauf que, de blâme en blâme, elle risque la révocation.

Le rectorat de Versailles lui reproche (voir le courrier ici), outre « l’incitation des parents à retirer leur enfant de l’école (…) en méconnaissance de l’obligation d’assiduité », des « propos déplacés » à l’encontre du ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, présentée comme « la chouchoute du lobby trans, bi et cie » dans un billet daté du 26 août, jour de sa nomination rue de Grenelle.

Autre reproche fait à Farida Belghoul : avoir mis en ligne une vidéo où elle raconte être allée à Moscou pour rencontrer d’autres militants en vue de créer une « organisation internationale de défense de la famille traditionnelle ». Problème : elle était censée être en congé maladie.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

32 commentaires

  1. Aie le faux congé maladie cela craint
    sinon logique pour une opposante au régime

  2. Un enseignant organisant l’absentéisme des élèves, ça me paraît en effet assez blâmable…

  3. Je ne vois que deux motifs dans la lettre de notification : ses propos envers NVB et les JRE.
    Mais ce qui ne manque pas de sel, c’est le devoir de loyauté des enseignants : ceux qui suivent la politique si bien exprimée par Peillon, sont-ils loyaux envers les parents et envers les élèves?

  4. Que les voies de droit soient exploitées jusqu’au bout, ensuite nous verrons ce qu’il convient de faire.
    L’hydre monstrueuse se défend, élimine les opposants tant qu’elle peut, c’est assez logique.

  5. Dommage pour le congé maladie, ça fait un peu tâche.
    Pour le reste le fond de son combat est très bon. On peut toujours discuter des méthodes, cependant je constate qu’elle a le courage de le faire, ce qui est déjà beaucoup.

  6. Une précision sur l’obligation d’assiduité, les enseignants sont tenus de signaler les absences sans justification légale d’élèves au delà de 4 demi-journées par mois (article du code de l’education accessible à tous au lien suivant : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=6F8DBC5E61677C2DA00CCF5DFDEAEB1F.tpdjo07v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006166564&cidTexte=LEGITEXT000006071191&dateTexte=20141103 )
    Primo, 1 journée par mois en laisse une de marge, secondo, les premières sanctions pouvant être la suspension des allocations familiales. Vu comment ils les réduisent, chacun agit en son âme et conscience…
    Ceci dit, comme le disent lumière et Ludovic, quand on est en congé maladie, ce n’est pas pour voyager (il y a une législation à ce sujet et c’est bien normal qu’il y ait des sanctions pour éviter les abus dont pâtissent toujours ceux qui respectent les règles !)
    et en effet, un enseignant peut difficilement déontologiquement justifier d’appeler publiquement à l’absentéisme. Reste à définir, dans ce cas là, quelles sont les limites entre le respect de la hiérarchie et l’objection de conscience (dont on sait ce que le gouvernement en pense : cela n’est valable que pour ceux qui pensent comme eux !)

  7. ¨Faire l’objet de sanction de ce gouvernement et plus particulièrement de cette ministre de “la déculturation nationale ” adepte du voile à l’école et du mariage homo ,peut s’apparenter à un fait d’armes et mérite des éloges.
    Après Zemmour ,Farida .
    A ce train là ,ce sont les Français “de fraîche date ” qui vont sauver la France ou quoi ?
    Bravo Madame ,et sincères félicitations pour le combat que vous menez.
    http://www.youtube.com/watch?v=m9nSyFyeUEw
    http://www.fdesouche.com/532187-sorties-scolaires-najat-vallaud-belkacem-autorise-les-accompagnatrices-voilees

  8. Au delà du cas de Mme Belghoul il est étonnant que la caste enseignante accepte cette tutelle sans broncher, d’ordinaire elle est plutôt sourcilleuse sur les questions de liberté individuelle. Quant un rectorat vous annonce en creux qu’un enseignant ou tout autre fonctionnaire ne peut s’exprimer que pour chanter les louanges de son ministre et s’interdire de contester ses décisions ce n’est pas ce à quoi les enseignants nous avaient habitués.

  9. Si elle continue a être payée par l’Educ. Nat. c’est louche, de plus comment rester dans ce système complètement pervers, car il n’y a pas que le gender, mais tout est biaisé.

  10. Bof, elle ne craint rien… Un fonctionnaire révoqué : c’est de la science-fiction… On en parle beaucoup mais on ne l’a jamais vu dans la réalité…

  11. Ce blâme est normal et légitime : se mettre en congé de maladie et aller à Moscou c’est se moquer de TOUT LE MONDE : employeur, collègues, parents, élèves, c’est mentir, c’est TRICHER, c’est “être sacrément culottée”, mais du CULOT, elle en a A REVENDRE !

  12. On ne peut pas faire “cause commune avec cette dame” …
    Notre “marginalisation” ne doit pas nous faire perdre la tête !!!

  13. Le pays légal tente d’intimider le pays réel, ridicule ! Un blâme alors que nous sommes en guerre…
    http://www.mauvaisenouvelle.fr/?article=france-quand-najat-met-un-blame-a-farida–457

  14. Bravo pour votre combat Madame !
    J’ai la certitude que vous avez raison.

  15. @ PK
    Vous oubliez ce qui est arrivé au professeur ISNARD en 2010. Ce n’était même pas sous HOLLANDE.
    D’accord avec vous quand on est “de Goche”, sinon on peut, au contraire, avoir toutes les craintes. Je pense qu’elle n’aura aucun soutien des syndicats de l’EDUCATION NATIONALE, donc…
    Enfin, le coup de l’arrêt maladie, là “ils” ne vont pas la louper : si c’est avéré, elle aura vraiment donné les verges pour se faire fouetter !

  16. A lire beaucoup des commentaires, on voit que l’esprit d’insurrection n’existe guère dans notre bonne vielle droite et que le légalisme républicain est une des valeurs fortes en France.

  17. Dommage pour le congé maladie, il eut mieux valu éviter cela, mais pour le reste, BRAVO MADAME ! Et que les prescripteurs de morale à 2 sous nous fichent la paix, rien ni personne n’est parfait, tandis que le combat courageux de cette femme est essentiel.

  18. @PK
    Malheureusement il y a au moins le cas de Mr Philippe Isnard
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/04/luc-chatel-est-personnellement-responsable-de-la-r%C3%A9vocation-de-philippe-isnard.html
    Si vous n’êtes pas de gauche et adepte du politiquement correct vous pouvez être révoqué sans autre forme de procès et le dénommé chatel le totalitaire ne s’en est pas privé, après avoir certainement reçu ses ordres des F.M.
    Hé oui! la devise républicaine ne s’adresse pas à tous!

  19. Je soutiens Madame Belghoul qui défend nos enfants.
    A voir : la parole d’une rectrice :
    https://www.youtube.com/embed/7waAbs5hDa0

  20. Farida Belghoul a eu la naïveté de se vanter d’être allée “au Kremlin” (et non à Moscou…) pour sa prétendue association internationale en faveur des familles.
    Toute à sa vanité d’avoir été ciblée par le FSB comme agent d’influence de la politique de Poutine, elle a totalement ignoré les précautions de langage qui s’imposent en pareil cas.
    Non qu’il y ait eu besoin d’une confirmation : le bandeau de Saint-Georges géant qui tapissait la pièce où ont été prises les photos officielles ne laissait aucun doute quant à la finalité de l’opération.
    On se demande bien quel est le rapport entre la santé morale des petits enfants français et le signe de reconnaissance des miliciens russes dans l’Ukraine envahie…
    Mais c’est un peu la rançon de la guerre spéciale menée par Moscou : quand on choisit de soudoyer tous les insatisfaits qui ont une dent contre la France (selon les lois immuables du recrutement d’espions), on est condamné à ramasser un peu n’importe qui dans ses filets, et à confier sa communication à des gens qui ne sont pas forcément issus du dessus du panier.
    On comprend que les autorités de l’Education nationale aient jugé que la limite était un peu dépassée. Ordinairement, les congés-maladie de complaisance sont un drouâzaki dans la fonction publique. Mais un minimum de discrétion s’impose. Aller s’afficher comme agent d’influence de Poutine à Moscou au moment même où l’on se déclare malade, tout en insultant son ministre par-dessus le marché, c’est un peu gros à avaler pour l’administration française, qui est pourtant bonne fille…

  21. Spéciale dédicace à Alpin qui estime que “la caste enseignante accepte” la “tutelle” du mammouth “sans broncher”.
    Qu’il clique ici : http://enseignants-pour-enfance.org/

  22. Mme La ministre devait nous expliquer pourquoi et
    comment son mari a été placé à l’Elysée ….
    avant de donner des leçons aux autres…

  23. Elle est comme tous les résistants de la première heure, courageuse et déterminée.
    François Hollande et ses complices ont en elle un adversaire résolu et coriace, car son caractère affirmé est trempé dans une histoire personnelle farouche et servi par un mélange rare de franc-parler et de prudence qui font défaut à beaucoup. Elle a su faire vaciller un peu la subversion organisée par le régime davantage que nos manifestations (auxquelles j’ai pourtant participé en famille sans en manquer aucune !).
    Juste dommage qu’elle ne se soit pas lancée dans la mêlée au début du printemps 2013 car si les Musulmans avaient bougé un peu, François Hollande aurait reculé au lieu de passer en force et avec la force policière.
    Mais elle fait un travail de terrain impressionnant : une bataille a été perdue mais pas la guerre !
    Pour confirmer ce qu’écrit un intervenant sur le fil, je suis moi aussi sidéré par le légalisme outré et la soumission aux institutions dans leur perversité, de bien de lecteurs du Salon beige !

  24. “« propos déplacés » à l’encontre du ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, présentée comme « la chouchoute du lobby trans, bi et cie » dans un billet daté du 26 août, jour de sa nomination rue de Grenelle” : c’est faux ?

  25. Elle était censée être en congé maladie, peut-être, mais c’est ce que raconte Le Monde, l’information est à vérifier !!
    Quand à encourager l’absentéisme, il est parfaitement légal de retirer son enfant de l’école un jour seulement par mois, et Mme Belghoul conseillait de donner un motif tout à fait réglementaire: “réunion de famille”.
    Les propos de Mme Belghoul sur Najat VB sont forts mais justifiés, et son combat indispensable. Il est facile de la critiquer, mais son action est la seule qui ait réussi à inquiéter le gouvernement. Après, le système se défend, évidemment, c’était à prévoir. Farida Belghoul a indiqué qu’elle s’attendait à cette sanction, et qu’elle aurait même préféré être renvoyée d’emblée: cela aurait été beaucoup moins lâche que cette tentative d’intimidation pour la faire taire.

  26. Droit de retrait ?
    Avant même ce “droit de retrait”, le Conseil Pontifical pour la Famille rappelait aux parents qu’ils doivent s’informer, se concerter et en cas de danger avéré, soustraire leurs enfants de tout contenu d’éducation sexuelle ou affective se substituant à leur rôle, contraires à leurs principes et dangereux.
    Qui mieux qu’un papa ou une maman peut protéger son enfant de ceux qui veulent le détourner ou le pervertir ?

  27. En fait de révocation, il y a le précédent de Philippe ISNARD, et déjà quelques années auparavant, celui de Robert REDEKER, que j’ai rencontré avec bonheur il y a une dizaine de jours à l’occasion d’une conférence donnée par un de ses amis. Il m’a dit avoir fait un pèlerinage à Fatima cet été…
    Honneur à Farida BELGHOUL pour son courage et son bon sens. Quant au congé maladie, il me paraît urgent de ne pas se précipiter à juger ce sur quoi nous manquons probablement encore d’information !

  28. Je suis membre de l’association de Farida Belghoul et j’en suis fier.
    Personne n’a eu son courage pour protéger nos enfants, à part des discours.

  29. condamnable ce qui est condamnable mais on inflige tant de blâmes à des enseignants de qualité lorsqu’ils n’appliquent pas les inepties dictées par l’air du temps d’inspecteurs qui n’enseignent plus depuis que je suis né. Pour “I-Ronnie”, mon ancien patron, prof de terminale et de prépa eût un blâme et obtient, cinq ans après sa retraite, les palmes académiques. Rassurez-vous il est plus fier de son blâme que de ses palmes. Moi aussi ! Avoir été blâmé jeune par des incompétents et obtenir vieux des palmes par des incompétents, quelle différence. Etaler cela en place publique, comme je le fais moi-même, quel mauvais goût mais comme disait ce cher Baudelaire, “ce qu’il y a d’envirant daans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire.” Le reste n’étant que littérature…
    Aristocratiquement vôtre,
    I-Ronnie

  30. Vu le nombre hallucinant de congés maladie qui sont posés pour prendre des vacances, Madame Belghoul, (si elle l’a fait), aurait tort de se gêner ! Surtout lorsque c’est pour la bonne cause.
    Elle a dit qu’elle irait jusqu’au bout pour sauver les enfants ! Elle a mon ENTIER soutien et je ne comprends même pas que le sort de nos enfants puisse être si peu important aux yeux de certains… Mais peut être vaudrait il mieux qu’on leur attache une meule au cou et qu’on les précipite au fond de la mer…
    L’Éducation Nationale est plus prompte à mettre des bâtons dans les roues de Madame Belghoul qu’à assurer l’enseignement des enfants et à les protéger des pervers sexuels du gouvernement et de la ligne azur…
    Si on reconnait l’arbre à ses fruits c’est bien toute l’Éducation Nationale qui sera jetée au feu !

  31. Cette dame est courageuse, elle se bat pour nos enfants, c’est le même combat que le nôtre, je suis étonné et stupéfait même qu’il n’y ait pas l’unanimité pour soutenir sa demarche parmi les lecteurs du SB. Ok, elle a joué un peu avec les règles, mais combien utilisent leur congé maladie pour ne rien faire du tout à part suivre leurs propres plaisirs et divertissements!

  32. Critiquer le Ministre entraine un blâme ? Dites, cela ressemble au culte de la personnalité !
    Bon s’il faut sanctionner TOUS les enseignants qui critique le Ministre, le Rectorat ou l’EN je conseille aux services d’imprimer le blâme directement au dos des fiches de paie de TOUS les enseignants…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services