Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

Familles : la mauvaise blague de ce 1er avril

L'essentiel de la réforme des allocations familiales, présentée en juin 2013, entre en vigueur ce mardi 1er avril. Et ce n'est pas un poisson. Pour redresser les finances de la Sécu, le gouvernement a mis à contribution les familles. 3,5 millions d'entre elles sont touchées. Les couples élevant plus de trois enfants perdront en moyenne 790 euros par mois. Les jeunes familles, composées d'enfants entre zéro et trois ans, souffriront beaucoup. Les coupes se concentrent largement sur les aides à la petite enfance.

Partager cet article

15 commentaires

  1. 790 euros par mois ? il n’y aurait pas erreur ?

  2. 790 euros par mois doit être une erreur, car pour nous, avec 4 enfants, on a déjà bcp moins de la part de la CAF !

  3. y’a forcément une erreur, j’ai trois enfants et je ne touche pas autant. Mais ceci-dit, je ne suis pas étonnée, voilà un gouvernement familiophobe qui doit trouver des sous pour … ben je ne sais pas où vont les sous qu’ils prélèvent en fait !!! alors on serre la ceinture et on subit ! merci les socialos !!

  4. le but est de mettre les enfants en collectivité gérées par l’état au plus tôt . Les parents ne sachant comment financer les gardes vont réclamer des crèches gratuites et l’école à 2 ans .
    CQFD

  5. Ce sont les pertes cumulées (diminutions des allocations familiales proprement dites, de l’allocation pour la nourrice ou la crêche et augmentation des impôts sur le revenu via le changement de calcul de barême des tranches et du quotient familial).

  6. Sur BFM, hier, radio pas particulièrement étatiste, grand débat entre économistes sur la façon dont Manuel Valls allait devoir s’y prendre pour baisser les impôts comme annoncé par Hollande.
    Au bout d’un certain temps, un intervenant finit par dire que la baisse des allocations sociales sera inévitable et bénéfique. Ce qui est probable.
    Mais pas un seul expert pour s’attaquer au tabou des tabous, et dire qu’une diminution massive du nombre des fonctionnaires sera inévitable… et bénéfique.

  7. La guerre contre les familles se poursuit. Cette fois-ci s’est sur le plan économique.
    Est-ce que ça touche toutes les familles de façon égale ou seulement la classe moyenne honnie par la gauche?

  8. Principe du vase communicant, l’argent des familles Françaises fout le camp dans celles des envahisseurs bichonnés de partout, jusqu’à ce que ………

  9. M.Marchenoir, le tabou des tabous, c’est l’immigration. Même le FN n’en parle plus…

  10. Nooooon ! Ca ne peut être qu’un poisson ! En fait, c’est ce quinquennat entier qui est un requin, nous allons finir par nous réveiller !
    Cela dit, que les familles et les plus faibles payent les premiers ou pas, il est certain que la France et les autres pays développés ne pourront pas tenir longtemps au rythme actuel. Notre niveau de vie est bien trop élevé par rapport à celui de la majorité des habitants de la planète. Un peu d’humilité et de simplicité ne fera pas de mal à notre morale. Ca sera dur pour le moral, par contre…

  11. Sans compter les 5% de plus sur le tarif EDF.
    En fait comme les allocations familiales ne vont plus être cotisée par les entreprises il faut drastiquement les baisser. Le but est de freiner la natalité qui est un coût énorme pour les entreprises et la nation (CAF et éducation nationales) et substituer aux enfants des travailleurs immigrés de 25-35 ans peu payés et qui n’auront rien coûté jusqu’à leur arrivée et qui cotiseront aux retraites de façon incomplète et donc n’auront qu’une faible pension et donc retourneront “au pays” : Pas d’enfants, pas de vieux, telle est l’équation-miracle de la compétitivité occidentale. Un moyen important pour ça : détruire toute idée de famille (car trop connoté de “procréatrice), développer l’union libre entre adultes libres et jouisseurs et l’avortement ou la contraception, soutenir le nez hors de l’eau aux travailleurs pauvres en prélevant sur les classes moyennes (qui descendent trop dans la rue !)
    C’est bien plus d’économies que les 50 milliards d’économie recherchés.

  12. Oui gipsy, cela peut se comprendre comme ça, obliger les parents à mettent leurs enfants dans les écoles publiques.
    Si nos dirigeants veulent réellement faire des économies, qu’ils commencent pas s’intéresser aux aides donnés à tous ceux qui franchissent notre frontière, sont pris en charge par des assocs, réclament ses aides pour vivre ; là, il y a des économies à faire, pas sur notre dos, que nous soyons actifs ou retraités, car les retraités aussi sont dans le lot de ceux qui sont pressurés, ne serait-ce que pour l’augmentation des pensions qui ont été reporté de six mois.
    Nous n’avons pas fini de payer les erreurs de tous ses crânes d’œufs !

  13. 790 € par an plutôt, non ?

  14. cotisations familiales payées par l’entreprise?
    Oui en tant que collecteur de fonds, non en tant que réel payeur car il s’agit d’une ligne parmi d’autres au sein de la rémunération globale, du salaire complet pour prendre un autre terme et donc à charge du salarié.
    On pourrait considérer d’ailleurs que cette ligne correspond pour les salariés à deux actions:
    1. pour les foyers fondant une famille, une sorte de remboursement à tempérament des allocations reçues durant l’existence sachant que cette cotisation demeure alors que les enfants ne sont plus à charge (enfin pour certains).
    2. réflexion plus keynésienne: ceux qui n’ont pas de foyer-famille, cotisent pour permettre aux autres de consommer et de plus d’investir dans des enfants qui eux-mêmes cotiseront pour les retraites en répartition des isolés.
    Dans les deux cas, il s’agit d’investissement.

  15. La France au lieu d’étre gouverner par de vraies élites de qualité est devenue un jeu de dupes où les domestiques (fonctionnaires/sénateurs/ministres/députés tiennent en otages leurs employeurs pour leur extorquer des fonds et mener la Maison France à la ruine ,en plus d’inviter des mercenaires étrangers et tortionnaires en tous genres pour entraver, séquestrer, menacer , les vrais propriétaires de la France : le Peuple Francais de souche !
    Ayez faim,vous et vos gosses pourvu que la gabegie umps continue !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services