Famille : nouveau recul du gouvernement

Le gouvernement renonce à supprimer la demi-part fiscale accordée aux parents d'étudiants de moins de 25 ans, a déclaré le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac.

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, avait évoqué la semaine dernière une remise en cause de cette aide fiscale pour financer la création d'une nouvelle allocation d'études.

5 réflexions au sujet de « Famille : nouveau recul du gouvernement »

  1. Sylvie

    C’est du pain béni.
    Après cela, le 24 mars dès qu’on aura franchi les barres de 3 millions de manifestants, il ne restera plus qu’au pouvoir socialiste soit :
    – de combattre le peuple français en lui imposant de force la loi Taubira, et la les conséquences seront désastreuses pour la gauche (défaites aux municipales partout)
    – soit de reculer devant la forte mobilisation citoyenne des habitants de ce pays attachés à la famille et à la parité homme-femme,
    – Dans les deux cas, ce sera la catastrophe pour la gauche.
    Le peuple peut si l’Etat reste sourd à ses réclamations :
    – Ne plus payer les impôts (faire une grève générale massive dans tout le pays)
    – Ne plus renvoyer les déclarations de revenus
    – Occuper les abords des permanences du PS et faire signer des pétitions contre le mariage pour tous
    – Bloquer les mairies et les préfectures de jour et de nuit (avec des relèves quotidiennes de manifestants)
    – Continuer partout les manifestations y compris à Paris.
    – Camper devant l’Assemblée nationale et faire comme le peuple égyptien sur la place Tahir : rester jusqu’au retrait de cette loi inique et contraire aux engagements internationaux.

  2. Esperanza

    Les politiques ne savent QUE monter les taxes, les prelevement
    La spoliation
    C est ce qu’expliquait Frédéric Bastiat, grand économiste Français, mort en 1803. Il est étudié aux USA mais surtout, surtout pas en France

  3. Claribelle

    Faut dire que c’était stupide !
    Sans la demi-part, les parents n’avaient plus aucun intérêt à déclarer leur enfant étudiant sur leur déclaration d’impôt et celui-ci ne gagnant (ni déclarant) rien donc rien ou presque pouvait donc prétendre à une bourse plus importante !

  4. Sylvie

    Il existe une solution qui peut être valable, c’est dans la déclaration de revenus 2012-2013, mettre le terme : demandeur d’emploi.
    Si tout le monde se met en demandeur d’emploi et ajoute dessus “retrait de la loi Taubira sur le mariage pour tous, nous peuple français on n’en veut pas”, l’Etat comprendra que les Français sont allergiques au mariage pour tous.
    Il faut écrire sur la déclaration de revenus notre sentiment de colère et massivement. Ce sera une forme de rejet du texte de loi de Madame Taubira.
    On peut mentionner : “NON A LA LOI TAUBIRA DENATURANT LE MARIAGE. OUI A LA FAMILLE !”
    Si chacun d’entre nous en fait autant, on gagnera massivement et on obtiendra le retrait de cette loi nocive pour la France.

Laisser un commentaire