Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Faits divers

4 personnes ont été condamnés hier à Nice pour une série d’agressions commises sur la Côte d’Azur, le mois dernier. Agés de 18 à 21 ans et originaires des Yvelines, ils avaient agressé un jeune homme dans un train, lui volant son portable, puis avaient volé son sac à une jeune fille sur une plage de Cannes. Enfin, l’un des quatre, agissant seul, avait roué de coups un octogénaire qui résistait alors qu’il tentait de lui voler sa sacoche.

"Je voyais qu’il ne lâchait pas son sac. Je lui ai mis les pieds sur les mains, j’ai donné des coups, ça m’a fait bizarre d’agresser une personne âgée mais j’avais la haine".

L’octogénaire a comparu devant le tribunal correctionnel en chaise roulante. Il a eu une clavicule cassée et est resté un mois à l’hôpital. 2 ont été condamnés à la peine plancher de 3 ans ferme en vertu de la loi sur la récidive. Celui qui avait agressé le vieil homme, n’étant pas récidiviste, a été condamné à une peine inférieure, de 3 ans dont 18 mois avec sursis. Le quatrième a été condamné à 18 mois avec sursis.

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Sans vouloir trop courir, l’identité des agresseurs n’est pas dévoilée (dé…voilée…excusez le pléonasme).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services