Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Faites la guerre avec des bougies…

Faites la guerre avec des bougies…

Nathalie Loiseau, député européen LREM, propose de faire la guerre contre les terroristes musulmans, avec des bougies :

Quant au maire de Paris, elle pense que Samuel Paty a été tué “parce qu’il enseignait” :

Cela fait penser à la plaque rendant hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, dévoilée cet hiver à Paris dans le 3e. Selon cette plaque, Arnaud Beltrame est mort “Victime de son héroïsme“.

Ils sont irrécupérables.

Partager cet article

20 commentaires

  1. Loiseau, une cervelle de moineau….

  2. On ne luttera pas contre le fanatisme islamiste en faisant du bisounours.
    Nathalie Loiseau ne fut-elle pas un de ces obscurs membres du gouvernement Philippe jusqu’aux élections européennes où elle conduisit fort mal la liste LREM ?

  3. Pourquoi toutes ces nullités se sentent-elles obligées de déclarer quoi que ce soit sinon pour se faire remarquer. A ce niveau de médiocrité il vaut mieux se cacher. Mais le degré de crédulité du peuple français est effrayant; il s’explique d’après moi par le vide spirituel créé par l’abandon des credos catholiques bien ancrés jusqu’à un passé récent dans notre France, vide que les bougies et autres fades simagrées dites “républicaines” tentent vainement de combler.Le catholique français que je suis va prier pour la victime, ses proches et même son assassin. Il priera aussi pour le redressement la France, tombée si bas!

  4. Nathalie loiseau n’invente rien : cela fait des années que la France fait la guerre au terrorisme, avec le succès que l’on connait, avec des bougies, des fleurs, des petits mots “vous n’aurez pas ma haine, des nounours…
    Notre loiseau pense-t-elle qu’aujourd’hui la formule magique sera, pour changer un peu, couronnée de succès ?
    Pauvre France, placée entre les mains d’incapables et de lâches et livrée, pieds et poings liés, grâce aux lois de l’europe, à des hordes de sauvages qui n’ont qu’un seul but : soumettre ce pays et ses habitants et faire régner la charia.

  5. Toujours aussi lamentable depuis son échec aux européennes qu’elle devait gagner haut la main…

  6. Les bisournous sont de retour, avec leurs bougies dégoulinantes de compassion, leurs fleufleurs de Toussaint, leurs bons et beaux sentiments, leurs larmichettes de bon aloi, leurs déclamations solennelles et viriles, leur fraternité de pacotille, bref tout l’attirail de circonstance. Ils sont tous là, les belles consciences abolitionnistes des frontières, les multiculturalistes, les frères la gratouille la main sur le tablier, les incontournables de la gauche mélenchonarde, les padamalgams de service, il y a même des recteurs de mosquées pour faire bonne figure, qui regrettent mais sans réellement condamner, un rictus un peu coincé sur le visage car c’est gênant de défiler en faveur d’une victime de ses frères dans la foi. Et demain le quotidien reprendra.
    Tout cela me donne une nausée irrésistible à défaut d’un fou-rire qui eût été au moins curatif.

  7. Je propose de faire la guerre avec des taquets (pour ceux qui l’ignorent, un simple élastique avec une boule de buvard, mais je pense que les buvards ne sont plus utilisés). Quelle arme efficace!!! En plus de son efficacité, de sa maniabilité, cela fera ressentir un peu de nostalgie.

  8. Ils passent et depuis longtemps… Elle peut toujours brailler ses slogans.
    Aussi cinglée que les autres !

  9. L’Enfant
    Victor Hugo

    Les turcs ont passé là. Tout est ruine et deuil.
    Chio, l’île des vins, n’est plus qu’un sombre écueil,
    Chio, qu’ombrageaient les charmilles,
    Chio, qui dans les flots reflétait ses grands bois,
    Ses coteaux, ses palais, et le soir quelquefois
    Un chœur dansant de jeunes filles.

    Tout est désert. Mais non ; seul près des murs noircis,
    Un enfant aux yeux bleus, un enfant grec, assis,
    Courbait sa tête humiliée ;
    Il avait pour asile, il avait pour appui
    Une blanche aubépine, une fleur, comme lui
    Dans le grand ravage oubliée.

    Ah ! pauvre enfant, pieds nus sur les rocs anguleux !
    Hélas ! pour essuyer les pleurs de tes yeux bleus
    Comme le ciel et comme l’onde,
    Pour que dans leur azur, de larmes orageux,
    Passe le vif éclair de la joie et des jeux,
    Pour relever ta tête blonde,

    Que veux-tu ? Bel enfant, que te faut-il donner
    Pour rattacher gaîment et gaîment ramener
    En boucles sur ta blanche épaule
    Ces cheveux, qui du fer n’ont pas subi l’affront,
    Et qui pleurent épars autour de ton beau front,
    Comme les feuilles sur le saule ?

    Qui pourrait dissiper tes chagrins nébuleux ?
    Est-ce d’avoir ce lys, bleu comme tes yeux bleus,
    Qui d’Iran borde le puits sombre ?
    Ou le fruit du tuba, de cet arbre si grand,
    Qu’un cheval au galop met, toujours en courant,
    Cent ans à sortir de son ombre ?

    Veux-tu, pour me sourire, un bel oiseau des bois,
    Qui chante avec un chant plus doux que le hautbois,
    Plus éclatant que les cymbales ?
    Que veux-tu ? fleur, beau fruit, ou l’oiseau merveilleux ?
    – Ami, dit l’enfant grec, dit l’enfant aux yeux bleus,
    Je veux de la poudre et des balles.

    8-10 juillet 1828

    Victor Hugo, Les Orientales

  10. Sur la future plaque rendant hommage à Samuel Paty, on pourra bientôt lire “Victime de sa liberté d’expression”

  11. Je complète mon propos précédent en constatant que loiseau est complètement perché…
    🐣🐤🐥🐦🐧🦅🦆🦢🦉🦩🦜
    …en demandant pardon à ces pauvres volatiles de ma comparaison douteuse.

  12. Et dans 15 jours, les parents laisseront leurs enfants jouer Halloween, avec figures grimaçantes, sabres, haches et couteaux … Ils n’auront rien compris …

    • Celle-là, je l’avais oubliée…

      Je connais des gens dont les voisins projettent des scènes macabres sur leurs fenêtres pour Halloween. C’est d’ailleurs la seule fête qu’ils célèbrent m’ont-ils dit.

      Bienvenus au club des macabres !

  13. Ce qu’il faut enseigner dans tous les collèges et lycées de France, c’est ce qu’est la Taqiyya (ruse).

    Écoutez ce pseudo débat impossible avec un islamiste. Morandini est resté très calme… Le deuxième débat à la fin (impossible aussi), n’est pas mal non plus !

    Surtout plus de bougies ni nounours ! Mais des actes !

    REPLAY – MORANDINI LIVE DU 19/10/2020

    https://www.cnews.fr/emission/2020-10-19/morandini-live-du-19102020-1009257

  14. La “bougie” ce sera un ou plusieurs cierges dans l’église la plus proche avec quelques oraisons, voire un chapelet à la Vierge Marie pour La supplier de laisser le bras de Son Fils … actionner la chasse d’eau sur le mode grand débit !

  15. “Les connes, ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait” rien de nouveau dans “la Ripoublique En Magouilles”, indécrotables, même élue. Les bougies, je pense qu’elle sait où se le mettre !

  16. cette dame n’est pas larem pour rien , bougies, fleurs et beaux discours, rien ensuite
    même la décision du ministre de dissoudre le ccif sera prise aux calendes grecques, la fermeture de la mosquée de pantin idem

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services