Faire de la politique en dehors d’un parti

C'est le pari qu'a réussi Jean-Christophe Fromantin, père de 4 enfants et catholique pratiquant, en remportant la mairie de Neuilly à la barbe de l'UMP en 2008. Valeurs Actuelles revient sur cet exploit :

F "[le 11 février 2008] je reçois un appel de Patrick Devedjian. Il me fixe un rendez-vous l’après-midi même et me propose l’investiture de l’UMP. J’ai refusé, je voulais rester libre, n’adhérer à aucun parti. Je lui ai dit ne pas souhaiter, non plus, prendre Jean Sarkozy sur ma liste. L’UMP pouvait me soutenir, à condition qu’il n’y ait pas de contrepartie"

"[Nicolas Sarkozy] me dit que si mon ambition est de faire coûte que coûte de la politique, j’ai tout intérêt à accepter sa proposition. Je ne serais pas déçu, j’aurai la voie libre pour devenir député. » Fromantin persiste. Non, il n’adhérera pas à l’UMP, non, il ne prendra pas Jean Sarkozy sur sa liste. « Je lui ai expliqué que je n’avais pas peur de perdre et que je voulais garder ma liberté. »"

MJ

10 réflexions au sujet de « Faire de la politique en dehors d’un parti »

  1. jack

    Fromantin était grassement payé comme conseiller de Sarko à l’Élysée. Ne tombez pas dans tous les pièges !…
    [Fromantin n’était pas conseiller de l’Elysée, vous confondez avec Arnaud Teullé, membre de l’UMP, qui a perdu face à lui. MJ]

  2. Pascal G.

    @ Michel JANVA
    A Neuilly, il faut aussi reconnaître que c’est plus facile qu’à Lille ou Marseille : la gauche tous partis confondus doit plafonner à 20-25 %. Cela laisse de l’espace pou les apolitiques. De plus c’est une population indépendante financièrement et moins séduite par le clientélisme municipal que dans d’autres villes. Mais Fromentin a eu du cran et il a séduit sans doute pour son esprit d’indépendance.

  3. Olivier

    Je reposte mon message pour corriger une faute de français. Merci
    ————————
    A la lecture de l’article de Valeurs Actuelles, on se demande si Fromentin n’est pas un peu socialo-bobo sur les bords : ses priorités ont de quoi surprendre… à suivre de près car l’exemple pourrait faire des émules.
    En tous cas, chapeau pour ne pas avoir vendu son âme à Sarko.

  4. F-Marie

    Je vais vous décevoir mais M. Fromantin a beau être catholique pratiquant et très dicrètement pro-vie, il est favorable aux PaCS (et même à une “amélioration” de celui-ci), et ultra fédéraliste. Il a aussi très peur pour son image puisque lorsque les rumeurs d’antisémitisme lancées par l’équipe adverse ont commencé à se propager (alors que la composition de sa liste suffisait à y mettre un terme…), il a harcelé et fait harcelé le blog e-deo, menaçant même le père d’un ami d’un rédacteur de ne pas être conseiller municipal si l’entretien qu’il avait été bien content de nous accorder il y a deux mois n’était pas retiré d’e-deo… Tout ça parce que nous avions interrogé peu après Bruno Gollnisch… L’entretien en question : http://video.google.com/videoplay?docid=2817651026940899065&ei=9ahwSazGD6j22wKE-6G0BQ&q=fromantin&emb=1
    Je vous laisse juger : il y a du bon… et du moins bon.

Laisser un commentaire