Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie

Faillite du modèle social européen : une analyse de l’Acton Institute

L’Acton Institute est un think tank américain, fondé par un prêtre catholique, qui tente de développer un discours chrétien sur les libertés économiques. Sa thèse est que la "troisième voie" chrétienne entre socialisme et libéralisme "sauvage" n’est pas un moyen terme social-démocrate, mais un libéralisme qu’équilibrerait l’imprégnation chrétienne de la société.

A l’occasion du quinzième anniversaire cette année de l’encyclique Centesimus Annus, une chercheuse de l’Institut a donné la semaine dernière à Rome un discours remarqué intitulé "Une Alternative Catholique au Modèle Social Européen" (v.o.). Jennifer Morse y décline la thèse de l’Acton Institute, selon lequel l’Etat-Providence, bien qu’en partie d’inspiration chrétienne, est une "structure de péché".

Son constat est :

1) Que l’Europe connaît une "implosion démographique": le taux de fécondité de l’UE est de 1,47 enfants par femme. Elle estime qu’une naissance sur trois en France est issue d’une famille musulmane – et que sans cet apport, le taux de fécondité français serait similaire à celui de l’Espagne ou de l’Italie, autour de 1,2. Cette situation montre que l’Etat-Providence ne parvient pas à se perpétuer.

2) L’Etat-Providence est une raison majeure de cette crise. Il implique des impôts élevés qui limitent le pouvoir d’achat des familles, et le nombre de leurs enfants. En rendant difficile, par une réglementation et des charges sociales excessives, l’accès à l’emploi des plus jeunes, il recule l’âge du mariage et donc des premières naissances. Ce modèle social fait que l’Etat assure une partie de la sécurité économique autrefois fournie par le mariage : il rend donc la famille moins nécessaire. Les vieux n’ont plus besoin d’enfants adultes; les femmes n’ont pas besoin de mari. La famille se délite, la démographie s’effondre.

Ce discours faisant le lien entre libéralisme et doctrine sociale chrétienne est paradoxal, voire iconoclaste parmi les catholiques. Certains diront qu’il émane de catholiques américains trop influencés par l’ "éthique protestante et l’esprit du capitalisme" régnant aux Etats-Unis. Mais il a l’avantage de remettre en cause le réflexe qui associe christianisme social à toujours davantage d’Etat-Providence.

Henri Védas

Partager cet article

2 commentaires

  1. C’est la limite des mots qui crée des paradoxes tels que celui entre libéralime et catholicisme, en raison du sens donné au premier au XIXe siècle. Néanmoins le “libéralisme catholique” est une idée intéressante, mais il souffre d’une dénomination formée par ce qui est en France deux gros mots : catholicisme, on le voit tous les jours dans les média ; libéralisme, on a vu au cours du référendum qu’il était l’une des pires insultes faites au traité !
    Résultat les rares tenants de ces idées dans notre pays ont un peu disparus du débat public, tels que Charles Millon par exemple. Merci au salon beige d’en parler. De même que dans le combat pour la vie, l’exemple vient encore d’outre-atlantique !

  2. Les études de l’Acton Institute sont particulièrement intéressantes, et malheureusement peu traduites en français.
    Il y aurait à faire un formidable travail de traduction et de diffusion des think tank conservateurs et pro-vie américains.
    Avis aux lecteurs du salon si l’un d’entre eux gagne l’euromillion ce soir…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]