Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / L'Eglise : L'Eglise en France

Face à l’islam, l’aveuglement épiscopal fait mal

Face à l’islam, l’aveuglement épiscopal fait mal

Le fil Twitter du Salon beige nous invite à prendre connaissance du message de l’évêque de Nantes, adressé aux musulmans de Loire-Atlantique à l’occasion de la fin du Ramadan et publié par le site Riposte catholique.

C’est l’illustration parfaite de ce que le Salon beige dénonçait dans un article du 4 mai « Rencontres du Pape en pays musulmans : l’effacement de la foi catholique ? »

L’évêque rappelle un extrait du document malheureusement signé par le Pape « sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et le vivre ensemble » : l’islam y est encore décrit comme « enraciné dans les valeurs de la paix, défendant les valeurs de compréhension mutuelle, de fraternité humaine et de coexistence harmonieuse ».

Essayons de mesurer ceci à l’aune de l’avancée du terrorisme musulman au Burkina Faso. Rien que du récent.

  • Le 12 mai 2019, attaque « terroriste » en pleine célébration eucharistique à Dablo. Le prêtre et cinq autres fidèles sont tués.
  • Le 13 mai, quatre catholiques sont tués par des « terroristes » au cours d’une procession religieuse à Zimtenga.
  • Le 14 mai, le prêtre de l’église de Dolbel (à la frontière avec le Mali et le Niger) est blessé par balles.
  • Enfin (jusqu’à présent), à Toulfé, une attaque « terroriste » au cours de la célébration de la messe dominicale fait quatre morts.

Edifiant !

Et l’évêque impavide de conclure par cette salutation typiquement musulmane : « la bénédiction de Dieu, le Tout-Puissant et Miséricordieux ».

On attend honnêtement autre chose de nos évêques que de l’aveuglement.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Apostasie des évêques qui ont dû voter Macron plus que Bellamy ou RN, comme leurs ouailles
    Pires collaborateurs que ceux de 1940 car ici le Christ est en jeu
    Heureusement comme en 40 certains sauvent l’honneur . Mais ils sont très mal vu de La Croix et autres

  2. Je pense que nos évêques veulent trop plaire à l esprit du temps, plutôt qu’ annoncer l Evangile , et ils veulent croire à leurs chimères plutôt qu’ à Dieu un et trine, ce faisant ils sapent la foi des chrétiens et refusent de voir les persécutions dont ils sont victimes.

  3. Il faut se rendre à l’évidence, la majorité de nos évêques sont des apostats qui, pour cette raison, usurpent leurs fonctions : la fermeture des séminaires de Lille et de Bordeaux en est la conséquence.

  4. Ils iront en enfer, ils ne croient plus à rien.
    ce sont des lâches et au fond d eux ils ont peur de l islam et des musulmans donc leur donnent des gages de soumission.

  5. Ils rendront des comptes, de toute façon !

  6. Heureusement que le clergé en 1789 et les années suivantes à été pour la plupart réfractaire. Actuellement aucune menace physique ne pèse sur notre clergé. La faute est donc très grave car il n’y a pas de circo stances atténuantes.

  7. Preuve, s’il en est, que le Pape n’est infaillible que dans le domaine de la Foi. Pour le reste, son opinion n’a pas plus de valeur que celle du citoyen Lambda. Et dans ce dernier cas, il se surpasse comme issu des Jésuites que j’ai bien connu comme élève de 1961 à 1966, et qui ont tellement mal tourné après 1968…
    Le Pape actuel est devenu de plus en plus indéfendable comme héritier des la théologie de la Libération qui faisait fureur (si j’ose dire) sous l’egide des archevêques Hélder Câmara et Oscar Romero ou encore le théologien Leonardo Boff.
    Condamnées sous les précédents pontifes, cette théologie est remise au goût du jour par un Pape sud-américain qui préfère la propagation de l’islam et de la dhimmitude à l’Évangile annoncé à la planète.
    Au jugement dernier, Dieu jugera le loup déguisé en pasteur, entré dans la bergerie pour y perdre ses brebis…

  8. Saint Paul a écrit : “si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.” (2 Th 3, 10).
    Le rôle des évêques est de conduire le peuple de Dieu vers le Père ; ceux qui veulent l’emmener ailleurs doivent donc s’attendre à ne pas recevoir grand-chose du denier du culte. Pour le reste, ce n’est pas aux fidèles de les juger, chacun aura son heure, et les arguties mondaines n’y serviront à rien.

  9. “enraciné dans les valeurs de la paix”
    Après 12 siècles de guerre sainte incessante il fallait oser le dire !
    https://www.youtube.com/watch?v=I_To-cV94Bo

    “défendant les valeurs de compréhension mutuelle, de fraternité humaine et de coexistence harmonieuse”
    Pour une religion qui préconise de massacrer les athées, les chrétiens et les juifs et qui interdit de se lier d’amitié avec eux c’est bien trouvé.
    https://www.youtube.com/watch?v=DfmR7HzCEYg

  10. C’est toute une ambiance dans laquelle nous sommes immergés.
    Sur le site du diocèse de la Réunion, un article (sur l’Eglise numérique, donc rien à voir avec le dialogue interreligieux), ils titrent un article :
    “les cinq piliers de l’église 2.0” (“clin d’œil aux 5 piliers de l’islam)…
    http://www.eglisealareunion.org/?Les-5-piliers-d-Eglise-2-0

  11. Quand je lis toutes ces réactions, j’ai le sentiment de la découverte d’une nouveauté : mais cela fait des dizaines d’années que cela dure! Les évêques qui savent que le catholicisme s’effondre n’ont pas d’autre choix que se soumettre , comme les Français le font depuis qu’ils se sont couchés devant le FLN algérien ( 90% en 1962 en faveur de la transmission du pouvoir en Algérie à un mouvement terroriste qui enseigne depuis 60 ans la haine de la France à la jeunesse algérienne)

  12. De tous temps, l’Église a été mise en danger et menacée du fait de ses clercs et sauvée grâce à ses laïcs restés fidèles à son message immuable et éternel. N’attendons rien de nos évêques, ils ont été spirituellement pollués pour une grande majorité d’entre eux par 50 années de séminaires eux-mêmes empoisonnés par les “Lumières” et la nouvelle théologie de Vatican II. Liberté religieuse, collégialité épiscopale, oecuménisme = Liberté Égalité Fraternité. Le poison de la Révolution a infiltré l’Église. Le Dieu fait homme a été remplacé par l’Homme fait dieu. Et les églises se sont vidées.
    À nous les fidèles de reprendre le flambeau car on a les évêques qu’on mérite.

  13. Devant une situation difficile on disait parodiquement dans ma jeunesse où l’on aimait encore rigoler en affrontant le danger ” demerden sie sich “. Aujourd’hui le catholique de base qui souffre depuis très longtemps et doit trouver son chemin tout seul comme un grand car ses évêques institutionnels ne le guident plus, à quelques exceptions près, se trouve dans une situation difficile car il ne peut sortir de l’Eglise, épouse du Christ qu’il aime. Comme beaucoup de ses prédécesseurs sa principale ressource reste l’espérance, la “petite espérance” de Péguy. Il peut aussi la combiner tristement avec le “demerden sie sich”.

  14. La formule employée suggère l’apostasie et la conversion in pectore.

  15. La dhimmitude a aussi touché le clergé nouvellement réformé, désolant, heureusement que nous avons la FSSPX !

  16. Le pape François a même dit, en substance, que la diversité des religions est une volonté de Dieu. Donc, non seulement il est apostat (lire pour cela l’excellent livre de Miles Christi, “Qu’il soit anathème !”), mais en plus il blasphème en mentant sur ce que dit Dieu. Souvenons-nous également de la place d’honneur qu’il à faite à Luther en exposant sa statue au Vatican. Pourtant, tous les gens un peu cultivés et curieux de vérité savent quelle haine du catholicisme Luther entretenait et diffusait et quel mal il a fait à l’Eglise.
    Il faut d’abord beaucoup prier pour lui, dans l’intérêt de l’Eglise afin qu’il cesse de la détruire. Pour ce qui est de son avenir personnel, je dirai qu’il est entre les mains de Dieu.

  17. Souvenons-nous de ce qu’a écrit Saint-Pie X :
    « Il n’y a pas à chercher aujourd’hui les artisans d’erreurs parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c’est un sujet d’appréhension et d’angoisse très vives, dans le sein même et au cœur de l’Église, ennemis d’autant plus redoutables qu’ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d’un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d’amour de l’Église, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu’aux moelles d’un venin d’erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l’Église. […] Ennemis de l’Église, certes ils le sont, et à dire qu’elle n’en a pas de pires on ne s’écarte pas du vrai. Ce n’est pas du dehors, en effet, on l’a déjà noté, c’est du dedans qu’ils trament sa ruine ; le danger est aujourd’hui presque aux entrailles mêmes et aux veines de l’Église ; leurs coups sont d’autant plus sûrs qu’ils savent mieux où la frapper. Ajoutez que ce n’est point aux rameaux ou aux rejetons qu’ils ont mis la cognée, mais à la racine même, c’est-à-dire à la foi et à ses fibres les plus profondes. » (Saint-Pie X, encyclique Pascendi, 1907)

  18. @F.Jacquel

    Magnifique synthèse.

    Mais personnellement, je ne crois pas au rétablissement chrétien de l’OUEST, ETATS-UNIS inclus ; il faut regarder les choses en face : l’est de l’OCCIDENT blanc, autrement dit la RUSSIE, et sa confraternité, et désormais le seul horizon.
    Les blancs n’ont pas à culpabiliser de leur achèvement ; ils sont menacés partout en tant que blancs, sauf dans l’OCCIDENT EST, ils doivent en tirer les conséquences.
    Le bloc chrétienté et l’OCCIDENT blanc sont la même chose pendant deux mille ans, en dépit des théologies stratosphériques dont le résultat principal est d’obscurcir ce qui est clair.

  19. Je consonne à vos propos . J’ai moi même été élève chez les Jez ds les années 60 et j’ai vu la trahison opérée ds leur rang.
    Mais n’oublions pas leur origine : le temps de la contre-Réforme et donc du Baroque et du Rococo. C.a.d. un èlément artistique qui a sans doute dépeint sur la fameuse compagnie : le Trompe-l’Oeil ! Avec Bergoglio c’est porté à un niveau remarquable , l’art de la tromperie et de ” l’ Apostasie Immanente ” ( Maritain ) . Bergoglio c’est le dolorisme emotionnel latino américain… mais qui sait ciblé ses ” victimes” …comme à Lesbos en Grèce . Avec ce rapatriement idéologique de familles musulmanes ds son avion .
    Ma famille , Turquie fut dècimée en haine de leur Foi Xtienne et de leur sang. Refusant d’embrasser le coran et d’adjurer sous la violence la Foi au Xt.
    Il y a 30 ans j’ai été très lié avec les jez du Caire qui se vzutraient ds les relations islamo-crétines, interdisant les relations avec les coptes et les autres orthodoxes. Misant tout sur le baisse pantalon devant l’islam. Ce qui desormais Est l”idéologie” des tribuns cathos. Mon ami jesuite , écoeuré et persécuté par ses superieurs a fini par tout abandonné. Il l’on détruit! Je crois sue la devise de Bergoglio pour être : “…après moi…il ne restera pas pierre sur pierre”.
    Arretons de financer une secte !

  20. Le texte conciliaire Nostra Aetate ayant ouvert la boîte de Pandore en la matière, dorénavant il ne faut plus s’étonner de rien, c’est la fuite en avant, le sauve qui peut général…
    “Pour le reste, ce n’est pas aux fidèles de les juger, chacun aura son heure, et les arguties mondaines n’y serviront à rien” : Bien sûr, d’autant qu’à leur niveau les fidèles ne peuvent rien faire en la matière, sauf à se désolidariser et fuir de cette institution définitivement. Je commence d’ailleurs à comprendre pourquoi dans la ruralité les églises se sont vidées d’un coup dans les années 60, et il risque fortement d’y avoir une seconde vague…

  21. Dans mon diocèse, l’immense majorité des donateurs au Denier de l’Eglise a plus de 70 ans. Cela reflète fidèlement la sociologie de ma paroisse : à la louche, 3/4 de retraités, et 1/4 d’actifs avec quelques enfants. Dans 20 ans, plus de paroisse et plus de prêtre ! Nous n’avons pas fini de payer l’addition de “l’esprit de V2”.

    Les jésuites sont à l’image des dominicains : théologiquement à la dérive sur un océan de relativisme et de modernisme. C’est absolument invraisemblable, à peine croyable, ce qui est arrivé à ces deux ordres qui avaient été institués pour combattre l’hérésie cathare pour les dominicains et l’hérésie protestante pour les jésuites.

    Deux exemples concrets : Le “prêtre”jésuite américain et grand ami de l’internationale sodomite James Martin et, sans doute, sodomite lui-même. Le “prêtre” dominicain Adriano Oliva, et son livre sur le “thomise gay”, véritable apologie des relations sodomites. Deux loups entrés dans la bergerie par effraction, dissimulation et usurpation. Deux imposteurs sodomites qui souillent la charge prebytérale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services