Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Face à la mobilisation, le gouvernement attend

Lu dans le Monde :

"Laisser passer l'orage, sans montrer de signe d'inquiétude, et sans
bouger sur le fond. Telle est la ligne adoptée par le gouvernement
au
lendemain des défilés des opposants au " mariage pour tous ", qui ont
réussi à mobiliser plus de 100 000 personnes (près de 300 000 selon les
organisateurs), samedi 17 novembre, dans une dizaine de villes. Par la
voix de la ministre de la santé, Marisol Touraine, l'exécutif a dit "respecter" leurs craintes, dimanche 18 novembre. Mais il "ne retire certainement pas" le projet de loi, qualifié de "modéré et nuancé" par Mme Touraine. "Il y a une opposition politique à ces évolutions de la société, de même qu'il y a eu une opposition de droite au pacs", a ajouté Mme Touraine. […]

En
revanche, les "manifs pour tous" ont échoué à élargir
significativement les troupes au-delà des mouvements proches des milieux
catholiques et à "déconfessionnaliser" la contestation, alors que
l'Eglise est depuis plusieurs mois le principal fer de lance de
l'opposition au projet gouvernemental. "On a manqué de temps pour toucher un public plus large",
reconnaît Frigide Barjot, qui a passé plusieurs semaines à fédérer les
mouvements catholiques montés au créneau en ordre dispersé. […]"

Partager cet article

15 commentaires

  1. “Laisser passer l’orage, sans montrer de signe d’inquiétude, et sans bouger sur le fond. Telle est la ligne adoptée par le gouvernement”
    Ce gouvernement ,élu par anti-sarkozysme, malgré sa majorité à l’assemblée et au sénat est beaucoup plus fragile qu’il n’y parait .
    Si la mobilisation sur le mariage et l’adoption marche il pourrait bien exploser en vol …. Car la majorité des français est en train de basculer vers la loi naturelle !
    Les contre manifestants sont ,pour l’instant, dérisoires en nombre et ne peuvent compter que sur la complicité des medias .

  2. Citation de Frigide Barjot dans l’article du Monde :
    “Nous avons cassé la présomption d’homophobie. Après la manifestation de Civitas, chacun sait où sont les homophobes”, assure Frigide Barjot, qui ne cache pas qu’un travail est encore nécessaire “pour faire accepter l’homosexualité dans la société en général et dans l’Eglise en particulier”.
    Elle est vraiment insupportable de bêtise. Elle ne m’empêchera pas d’aller manifester le 13 janvier en famille, mais j’aimerais vraiment me désolidariser publiquement de ce trublion qui dessert profondément notre cause. Et si on défilait en portant un T-Shirt “Catho mais pas barjot” ? On pourrait même trouver mieux comme slogan : le concours est ouvert…

  3. Cet article est extraordinaire de propagande :
    – D’abord, on minimise : 100 000 personnes dans toutes les manifs ? il faut se pincer pour croire qu’on a lu cela ! (il faudrait peut-être passer en bas des locaux du Monde pur qu’ils réalisent… avec un jet de tomate ou d’oeuf par personne pour qu’ils puissent compter les impacts =)
    – Mme Touraine définit un projet “modéré et nuancé” quand l’article de Sévillia rappelle qu’un tel projet n’a jamais existé dans l’histoire de l’humanité ; si les mots ont un sens, c’est un projet révolutionnaire.
    – Les manifestants étaient de droite ? Bonne blague, j’ai moi-même défilé avec un électeur de Hollande revenu de ses errements ! C’est lui-même qui a d’ailleurs remarqué que c’était la France des gens normaux qui défilait.
    – Mme Touraine donne elle-même la clef (on a été sourds pour le Pacs et on a bien fait) : il faut donc deux fois plus de mobilisation le 13 janvier.
    Ces dénis de réalité risquent bien d’avoir l’effet contraire de celui attendu, tant ce traitement médiatique finit par être insupportable.

  4. La tactique de madame Barjot est de se servir de Civitas comme repoussoir et faire-valoir: “eux, ce sont les méchants, nous nous sommes les bons et donc il ne faut pas nous taxer d’homophobie!” Je trouve cela petit!
    De même, les femens se sont attaquées au cortège de dimanche de Civitas, sans que la police puisse les empêcher , alors que samedi, la police a contenu les manifestants relativement pacifiques: du coup les méchants c’est Civitas
    Si j’en juge par la discussion que j’ai eue samedi en marge du cortège avec un jeune homosexuel qui cherchait la provocation,je ne sais pas si du coté des homosexuels pour le mariage homo, on trouve qu’il y a une bonne et une mauvaise opposition à leur projet contre la famille?
    Je ne suis pas de la FSPX, mais je trouve injuste le traitement que l’on fait à Civitas

  5. Cette Frigide Barjot devrait sensurer la Bible . Le terrible épisode de Sodom et Gomore montre combien Dieu est un personnage violent et homophobe .
    En Bref “Convertis toi Sodome” !

  6. F. Barjot semble être devenue la “mère spirituelle” de l’Eglise de France… Celà devient agaçant; elle a toute sa place comme catholique, mais qu’elle cesse de nous dire ce qu’il faut faire et penser pour être catholique. Jusqu’à nouvel ordre, je crois que c’est encore le Catéchisme de l’Eglise Catholique qui fait autorité??
    Je me réjouis néanmoins que nous puissions manifester tous ensemble le 13 janvier.

  7. Prions pour tous ces malheureux en particulier, pour tous ces ministres que Dieu tolére aux gouvernes de la fille ainée de l’Eglise, pour un temps (Rappel: Par defintion; on ne tolére que ce qui est mauvais. Le reste on l’aime ou non.) Car lorsque sa main cessera de proteger le monde et en particulier, sa France prodigue, ils seront les premiers renvoyés chez leur maitre S à moins qu’ils ne se convertissent.

  8. En effet, comme on l’exprime ici, la police barrait la route aux LGBT à Montparnasse (contre-manifestation interdite mais possible !) tandis que dimanche, au bon endroit, au moment prévu par les “femen” et leurs photographes ainsi que la journaliste terroristo-gauchiste Fourest, ont jailli dans le cortège sans en être empêchés.Ils savaient que dans ces moments là, devant des outrances qui sont aussi des attentats à la pudeur et des violences (aspersion de fumée appelée “holy sperm”), les injures ne peuvent que fuser, le service d’ordre essayer d’éloigner ces femmes hystériques mais elles s’agrippent à ce dernier, tout exprès afin que soient filmées ces scènes, afin qu’on les “agresse” ! Eh oui, ce coup monté était bien manigancé et il a réussi, elles ont même édité sur internet un film qui les montre se grimer, s’équiper, agir dans la manifestation puis se faire embarquer, mais pour la forme seulement !
    Alors, maintenant, défiler ensemble ? Les tièdes, les peureux, les “Barjot” auront beau jeu de refuser que figurent dans leur future manif des milliers de catholiques récitant leur chapelet ou montrant des drapeaux à Sacré Coeur.
    “Sacré Coeur de Jésus, Secours et Salut de la France !” Ayez pitié de nous, Seigneur, nous pardonons à ces fanatiques mais donnez nous plus d’ardeur et de foi pour les combattre !

  9. Ah là là, insupportable, la Barjot !
    Elle dégouline de sentimentalisme pour les homos, mais, en revanche pour les cathos qui sont juste un peu plus à droite qu’elle, elle ne sait que montrer les dents …
    Est-ce ça la charité ?

  10. Quoi d’homophobe dans la manifestation de Civitas ?
    Personnellemenr, je ne vois rien ! Par contre, les provocation des femens étaient sans aucun doute “cathophobes” et en violation des lois de la république, étant une incitation ostensible à la débauche et au racollage sur la voie publique.

  11. Nous ne sommes pas tous Barjot !
    Quels propos homophobes dans la manifestation de Civitas ?
    Le 13 janvier, toutes les organisations seront présentes, et je l’espère Civitas aussi et il n’y aura pas d’homophobie. Laissons cela au délire de la médiacratie ! (ou de la médiocratie…)
    Par contre, le gouvernement a peur. Il a peur car il est faible et qu’il va être renversé par la rue !
    Ayrault t’est foutu, le peuple est dans la rue !
    Tous à Paris le 13 janvier : objectf X4…..

  12. Dimanche , le premeir ministre doit se rendre à Cholet et à Maulévrier où il est né . Et si des jeunes femmes au chômage manifestaient dans la même tenue que les femens et se servaient des mêmes armes pour revendiquer le droit au travail ???
    Soyons sûres que le service d’ordre rapproché du premier ministre interviendrait assez violemment … non ??
    Alors ce même service d’ordre serait montré du doigt et accusé de violences ” féminiphobes ” ?? J’en doute !

  13. Frigide Barjot n’est que là pour brouiller les cartes et décridibiliser les vraies raisons de notre NON . A la limite elle est plus dangereuse que les femens .
    Réitérons nos positions :
    Le projet de mariage POUR TOUS et non pour les homosexuels dont se servent les instigateurs de ce plan machavélique , est un projet qui vise à la destruction du pilier de soutennement qu’est la FAMILLE . Ce projet fait partie du plan élaboré de longue date pour , par le chaos installé dans la société et dans les esprits, préparer le terrain pour la venue et l’installation d’un seul pouvoir .
    Mais bon ….est ce que beaucoup le savent ?

  14. Ce qui m’agace le plus c’est d’être obligée de réexpliquer à beaucoup de personnes ce qu’est exactement ce projet .
    Souvent j’entend les gens dire : ah oui …le mariage des homos …bah s’ils s’aiment … pourquoi pas ..
    Même des catholiques !! Au nom de la ” charité ” on fait un amalgame culpabilisant ! Et la conscience alors ??
    Que de désinformation ! que de laxisme ! que de méconnaissance ! pauvre France ! pauvres Français trompés !

  15. Frigide Barjot se place sur le terrain juridique et anthropologique, non sur le terrain religieux.
    C’est ainsi qu’elle réussit à gagner à la cause anti-“mariage pour tous” des non catholiques.
    Et ce n’est qu’en associant des protestants, des juifs, des musulmans, des athées, des agnostiques, des hétéros, des homos anti “mariage et adoption pour tous”, que, peut être, le gouvernement renoncera à son projet.
    Par conséquent, il me paraît nécessaire de ravaler ses critiques contre toute personne s’opposant à ce projet, de se rappeler que seule l’union fait la force, et que non, il n’y a pas que des cathos qui s’opposent à ce projet de loi.
    Faire de ce débat une hypothétique “croisade pour la Foi”, ne sera je pense que ronds dans l’eau.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]