Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Liberté d'expression

Face à Alliance Vita, le lobby LGBT use de violence. Une femme enceinte frappée

Face à Alliance Vita, le lobby LGBT use de violence. Une femme enceinte frappée

Ce jeudi 15 novembre à 13 heures, Alliance VITA a lancé paisiblement sa campagne d’alerte et de mobilisation contre la PMA sans père dans 70 villes. Conformément à la loi, les délégations départementales de l’association avaient déclaré ces rassemblements dans chacune des 70 villes, pour y exercer leur liberté d’expression et leur droit de manifester.

Or, dans 17 villes, des groupes ont appelé sur les réseaux sociaux à organiser des contre-manifestations à l’endroit même de nos rassemblements, sans déclaration préalable, c’est-à-dire de façon illégale. En certains lieux, malgré une présence policière plus ou moins active (Christophe Castaner veut sévir contre les gilets jaunes, mais il ne protège pas les citoyens qui déclarent leurs manifestations), les contre-manifestants ont exercé des violences sur les biens et les personnes, en tentant de dérober ou de détruire le matériel de campagne et de couvrir par leurs cris les discours, allant jusqu’à insulter voire molester certains participants.

La justice va être saisie et une plainte devrait être déposée là où une femme enceinte de huit mois a été giflée.

Tugdual Derville, délégué général de l’association, présent au rassemblement sur l’esplanade de la Défense près de Paris (qui s’est déroulé dans le calme) réagit à ces incidents :

« Tout d’abord, je veux remercier les volontaires qui ont participé au lancement de cette campagne pour leur engagement paisible. Dans 53 villes, nous avons pu exercer notre droit de manifester dans la paix, avec un excellent accueil des passants. Des groupuscules ont tenté dans 17 villes de nous intimider pour nous réduire au silence, au mépris de la loi. Je veux saluer les participants qui ont enduré des cris, des insultes et même des crachats ou des coups. Cette violence rend compte d’un état d’esprit, dominé par une volonté de toute puissance. C’est justement ce que nous contestons avec cette PMA sans père. Dans plusieurs villes, la police elle-même nous a avoué son impuissance à canaliser la violence de ces groupes. Ce n’est pas un bon signe pour notre démocratie. Nous sommes loin du « débat paisible » promis par le président de la République ! Comment peut-on accepter que ceux qui se conforment à la loi soient bousculés par ceux qui la transgressent ? Notre ténacité paisible reste entière. Céder à des groupes de pression qui veulent interdire le débat n’est de l’intérêt de personne. Nous espérons que tous les démocrates, même ceux qui ne partagent pas nos convictions, auront à cœur de défendre notre droit de les exprimer. Quant à nous, nous ne nous laisserons pas intimider. »

Face à ces atteintes à la liberté d’expression, Alliance VITA a décidé :

  • de saisir la justice partout où des violences ont été exercées ;
  • d’interpeller les responsables de l’ordre public pour savoir comment garantir son droit de manifester, alors que les déclarations préalables se sont retournées contre des participants ;
  • d’intensifier la campagne Touche pas à mon père !

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Bien entendu nous sommes avec ces manifestants provie qui ont entièrement raison.
    Ceci dit, lorsque Tugdual Derville dit :
    “Nous espérons que tous les démocrates, même ceux qui ne partagent pas nos convictions, auront à cœur de défendre notre droit de les exprimer.” … est-il naïf ?

    Evidemment que non, les soi disant “démocrates” ne broncheront pas …
    Et en sous main ils excitent et soutiennent ces groupuscules fascistes, dont faisait parti Clément Méric.

  2. Je retiens que des humanistes pro PMA ont giflé une femme enceinte de 8 mois. Qui aurait pu tomber, et ce faisant faire une fausse couche et/ou mourir elle même. Le symbole est clair : la violence est décidément du côté des pro PMA, violence qui s’appliquera en 1er lieu à leurs enfants fabriqués (car c’est une violence que de cacher les origines biologiques d’un enfant) mais ‘après eux le déluge’….

  3. Les autoproclamés “ultra tolérants” sont souvent les moins tolérants, ils usent de violence contre les personnes qu’ils identifient comme les plus vulnérables, par lâcheté et méchanceté.
    Les néoféministes obsédés par l’écriture inclusive LGBTXYZ et s’emportant contre le “patriarcat”, qui frappent une femme enceinte presque à terme de grossesse, si je ne connaissais pas l’idéologie et les méthodes de l’extrême-gauche, cela me laisserait sans voix, mais ils ne sont jamais à une contradiction près!

  4. Je suis allée au rassemblement d’Alliance Vita ce midi contre la PMA sans père.
    Face à nous, il y avait les LGBT agressifs qui n’ont pas arrêté de nous insulter, “homophobe, pédophile”, avec des slogans comme “à bas la famille, l’Eglise, la patrie”. De vrais anarchistes, incapables de donner des raisons rationnelles, construites de leur combat.
    Elles sont venues nous demander si on condamnait les prêtres pédophiles, la réponse a dû les décevoir car tous, nous avons répondu qu’on les condamnait et qu’il fallait que la justice passe.

    L’homme qui est un père et qui a lu un texte pour expliquer pourquoi il était contre la PMA sans père s’est fait traité de pédophile, d’homophobe. A la limite il pourrait porter plainte contre ce groupe LGBT.

    Ces LGBT ne sont pas audibles tant qu’elles seront dans les insultes et non dans les arguments raisonnés, ils sont dignes des gamins dans une cour d’école maternelle!
    Le pire c’est que l’une des LGBT, professeur, avait amené ses élèves avec elle. Une vraie faute professionnelle car on ne demande pas à un professeur d’endoctriner ses élèves mais de leur enseigner le programme!

  5. Bien dit, Madelaine et Jim L ! Et j’ajouterais que les organisateurs de ces manifs pour la défense des enfants devraient prévoir quelques personnes pour filmer (et quelques unes pour les protéger) la violence des facho-gauchistes, et diffuser tous azimuts sur Internet !

  6. En effet filmer est une bonne méthode pour diffuser les violences de ces abrutis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique