Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Fabrication et vente d’enfants : une forme moderne de traite humaine

Jacques Bompard interroge la secrétaire d'État, auprès de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargée de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie sur la récente décision du tribunal de grande instance de Nantes qui s'est prononcé en faveur de la transcription, sur les registres d'état civil, des actes de naissance de trois enfants nés par mères porteuses à l'étranger (Inde, Ukraine et Etats-Unis) :

"Cette pratique est, à juste titre, prohibée sur notre territoire. Il est donc ahurissant que le droit français se fasse par normalisation des violations de ce même droit. Cela l'est d'autant plus, que ces violations entrent en contradiction manifeste avec l'intérêt de l'enfant et qu'il établit une forme moderne de traite humaine. Il est, en effet, fondamentalement contraire à l'intérêt d'un enfant d'être traité comme un objet de propriété puisque vendu ou donné. Cela donne lieu aussi bien à du trafic d'êtres humains qu'à une marchandisation de la femme. En outre, cette transcription dans les registres d'état civil va bien au-delà des exigences de la Cour européenne des droits de l'Homme depuis la condamnation de la France en juillet 2014 car le droit français a ainsi déjà remédié aux reproches de la Cour européenne qui dénonçait l'incertitude pesant sur la nationalité des enfants et sur leur vocation successorale. Il la somme donc d'arbitrer en faveur de l'intérêt de l'enfant, c'est-à-dire en faveur de l'interdiction de la GPA."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Oui, comme au pires moments de la “traite”, certains naissent esclaves, de par la décomposition des mœurs… Mais rien d’étonnant en cette époque pourrie où tant d’autres sont envoyés à la poubelle avant de pouvoir naître!

  2. Et projet de vente dans les anciens ports * négriers * français relookés pour l’occasion ????

  3. La France n’est simplement plus un pays de droit
    On peut y voir des “magistrats” (sans rire) bafouer les intérêts des plus faibles non pas depuis la cellule d’une prison ou d’un bagne mais depuis un Tribunal !

  4. Les démocrates-chrétiens les socialistes, et les libéraux non chrétiens, “condamnent” (ils adorent condamner) la GPA, en s’appuyant sur le seul argument à leur niveau : le fric.
    De pauvres femmes vendent leur ventre, et c’est pas bien.
    Mais quand le fric n’est pas en jeu, alors ils sont contents : et vive la P.M.A. !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique