Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Fabien Bouglé : “Il est illusoire de baser un programme politique sur une analyse des sondages”

Fabien Bouglé, Conseiller municipal de Versailles – Groupe d’opposition Versailles Familles Avenir, analyse le positionnement du FN suite au premier tour de la primaire : 

"(…) Sauf cas de force majeur, François Fillon sera le prochain candidat à l’élection présidentielle de 2017. Le peuple de droite a renversé la table par rejet du prêt-à-penser médiatique et de l’oligarchie mondialiste. Les deux candidats favoris étant arrivés très loin derrière François Fillon.

L’élection de Trump n’y est pas pour rien car elle a constitué le rejet de l’élite par le peuple en colère. Incontestablement, François Fillon, à la fois homme du terroir et de la France traditionnelle, en a bénéficié (…) Bien sûr, cette posture est probablement le fruit d’un opportunisme politique, mais son programme a le mérite d’être assez clair, en particulier sur deux thèmes qui seront fondamentaux : les migrations et l’islam.

Encore une fois, c’est la politique des médias et des sondages qui a été désavouée. Il est donc illusoire de baser un programme politique sur une analyse des sondages.

Marine Le Pen va donc probablement être opposée à l’élection présidentielle à François Fillon, et si sa ligne politique conduite par les frères Philippot et leurs sondages continue, elle va vraisemblablement la perdre. En effet, Marine Le Pen s’évertue à se gauchiser et à s’orienter vers une ligne chévènementiste, excluant les uns après les autres les soutiens de droite de conviction du parti. Progressivement, elle quitte les fondements idéologiques du parti créé par Jean-Marie Le Pen, abandonnant les thèmes de droite. Le FN se transforme progressivement en un colosse aux pieds d’argile…

Déstabilisant tout son électorat attaché aux valeurs de la France, Marine Le Pen n’a-t-elle pas déclaré récemment que « l’islam était compatible avec la République » là où Fillon parle fort en souhaitant « vaincre le totalitarisme islamique » ? C’est là une opposition fondamentale et totalement clivante. Cette fracture entre les deux finalistes à la présidentielle sera particulièrement profitable à François Fillon, qui sera rejoint par la droite, une partie de la gauche et une grande partie de la droite hors les murs qui fait de cette question la question prioritaire de l’élection présidentielle.

Bien sûr, il y a les aspects sociétaux ! François Fillon ne souhaite pas l’abrogation de la loi Taubira et c’est bien dommage, mais l’électorat qui a manifesté considère aujourd’hui que les questions de migrations et de l’islam sont prioritaires. L’absence du Front national aux deux grandes manifestations de Versailles contre les migrants a été analysée comme une volonté d’adoucir le discours du parti, souhaitant ne pas être associé à des personnalités clivantes anti-islam. Là encore, c’est un très mauvais signal adressé aux militants qui se démobilisent et ne croient plus à une lame de fond mariniste.

La seule solution, aujourd’hui pour Marine, est de changer de ligne politique et de revenir aux fondamentaux. À défaut, les frères Philippot seront encore les meilleurs militants de François Fillon…"

Partager cet article

24 commentaires

  1. Philippot and co sont là pour amadouer les invertis et faire perdre Marine le pen (en minuscule par rapport à son père) ; et cette sotte ne voit rien venir….

  2. Mr Bouglé fait de la rhétorique bien fallacieuse:
    Je cite: “Marine Le Pen n’a-t-elle pas déclaré récemment que « l’islam était compatible avec la République » là où Fillon parle fort en souhaitant « vaincre le totalitarisme islamique? »
    Il compare deux choses différentes bien que liées: l’islam d’une part et le totalitarisme islamique d’autre part.
    Fillon a-t-il dit que l’Islam était incompatible avec le république? non. Donc ce monsieur ne prouve rien.
    Il ferait mieux de considérer les actes: combien de musulmans/islamistes ont acquis la nationalité française lorsque Mr Fillon était premier ministre..?
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

  3. sur Boulevard Voltaire, le ton n’est pas le même, c’est désolant mais c’est comme ça :
    “Primaire à droite: l’économie et l’emploi, le moteur des électeurs
    (…) Par ailleurs, 35% des votants sondés déclarent aussi avoir voté avec comme préoccupations principales la sécurité et la menace terroriste. Ils sont 31% à assurer avoir également pour motivation les thématiques des valeurs et de l’identité française.
    Arrivent, plus loin, les sujets de la dépense publique (28%), de l’immigration (27%) et de la fiscalité (27%). (…)”
    http://www.bvoltaire.fr/actu/primaire-a-droite-leconomie-et-lemploi-le-moteur-des-electeurs

  4. La seule qui rejette le système mondialiste est Marine. Fillon est un homme du système. Nous l’avons eu 1er ministre de Sarko pendant 5 ans. Qu’a-t-il fait? Il est pour le mariage homo, il est immigrationniste, il est opposé à tout accord avec le FN et à la proportionnelle. Bref un homme du système mondialiste et cosmopolite comme tous les autres, droite et gauche réunies.Ce que ne veulent pas voir ou comprendre certains, c’est que la coupure n’est plus horizontale entre la gauche et la droite, mais verticale, entre les « élites » et le peuple, entre les ruraux et les grandes villes, entre les médias tous confondus et le peuple, entre ceux qui ont la parole et ceux qui n’ont que leur bulletin de vote, entre ceux qui vivent de leur travail et ceux qui vivent du système. C’est là qu’est la coupure. Toutes les cartes le montrent. C’est ce que les Philippot comme vous dites essaient d’expliquer depuis longtemps.
    Le point positif de Fillon est qu’il est paisible et rassurant et c’est ce qui va certainement le faire président de la République devant un pays déboussolé qui a peur.

  5. Extraordinaire le Salon Beige ce soir.
    Fabien Bouglé qui a soutenu Poisson (moi aussi j’ai voté Poisson et j’apprécie Fabien que je connais) nous explique (et c’est le cas de la moitié des personnes qui postent ce soir) que Marine et le FN sont nuls, médiocres, qu’ils vont s’effondrer; que leur stratégie est vouée à l’échec, etc…
    J’ai commencé à militer au FN en 1984 quand celui-ci est passé de 0 à 10 % puis j’étais cadre du FN quand celui-ci est passé de 10 à 15 % et maintenant je suis militant du FN (mais moins impliqué) alors que celui-ci est passé de 15 à 25 %…le seul parti en France qui part de 0 % pour arriver à 25 % et qui reçoit des leçons de stratégie de la part de personnes qui sont passés des 3 % de Jean Royer au 1,31 de Boutin en 2002 puis au 1,4 % de Poisson (soit 0,2 % du corps électoral total).
    Non seulement je suis déçu par le Salon Beige (mais c’est pas grave) mais surtout je me rends compte que la mouvance catho est totalement déconnectée du réel, des chiffres, des analyses sociologiques, etc…On nage dans la folie pure
    [ Non la progression du FN n’est pas celle que vous décrivez. Vous oubliez que le FN est tombé à 5% aux européennes de 1999 suite à la scission après des régionales tonitruantes et à 10% aux présidentielles de 2007 après le deuxième tour de 2002 à 16%… A chaque fois à cause d’un chef aveugle et sourd qui n’a pas voulu écouter certains analyses. Comme quoi, les hauts et les bas sont possibles et rien n’est écrit à l’avance.
    Les analyses que nous publions valent ce qu’elles valent mais elles me semblent intéressantes.
    Rendez-vous le 23 avril 2017… Ce ne sont pas les surprises électorales qui manquent en ce moment.
    PC]

  6. Et l’Europe qui nous tue dans tout ça ?
    Vous en parlez ?
    Vous en avez entendu parler sur les ondes à propos des deux chèvres qui vont s’entre-tuer d’ici dimanche prochain ?

  7. Non, le seul qui rejette réellement le système mondialiste avec une sortie de l’UE, c’est François Asselineau de l’UPR !

    Et il est tellement anti système qu’il est totalement boycotté par les médias !

  8. Vous avez raison de parler de Trump. Fillon est sur la même ligne que lui : coopération avec Assad et Poutine, lutte contre l’Etat Islamique (au lieu de lui vendre des armes) et soutien aux chrétiens d’Orient.
    Certes, il n’est pas opposé au mariage pour tous, il est européiste, immigrationniste… Il n’est pas UMP pour rien. Mais, bon, face à Juppé, il n’y a pas photo.

  9. Les Français qui ont voté Fillon ou Juppé se bercent d’illusions. Rien à en attendre tout à redouter !!!
    Juppé et Fillon candidats Bilderberg !!!!!
    L’emballage change mais le programme est le même. Quel que soit le candidat !!! Ceux qui dérangeaient avaient été évincés, comme Morano !
    Ce matin sur BFM un journaliste a même avancé l’hypothèse que Fillon prenne Sarkozy comme premier ministre ????????
    “François Fillon confie à Philippe de Villiers “Les Bilderbergs, c’est eux qui nous gouvernent””
    https://www.youtube.com/watch?v=XhAuCSDAy_w

  10. Je suis estomaqué de ce que je lis sur François Fillon dans nombre d’articles pourtant écrit par des gens censés.
    Comment peut-il être présenté comme défenseur de la chrétienté (cf le dernier post de Guillaume de Thieulloy) alors qu’il est ultra-favorable à l’avortement, qu’il veut maintenir le mariage et l’adoption gay, et qu’il a voté en début d’année l’aggravation de l’euthanasie ?
    Comment peut-il être vu comme un combattant de l’islam alors qu’il a, comme 1er ministre, célébré l’islam de France, inauguré une grande mosquée (Argenteuil), et qu’il ne s’est jamais opposé à une immigration massive dont on sait qu’elle est majoritairement musulmane ? (+ 200 000 entrées par an pendant son “quinquennat”).
    Enfin comment peut-on célébrer son ultra-libéralisme, son ultra-mondialisme, et son programme économique qui serait génial (au contraire du FN qui serait communiste), alors que c’est ce qui nous coule depuis 40 ans, et que le bilan économique du duo Sarko-Fillon entre 2007 et 2012 est désastreux ?! Il faudrait arrêter de confondre libéralisme et libertés.
    Une fois de plus beaucoup se contente de quelques déclarations et d’un programme il est vrai bien ficelé sur le papier pour accorder une confiance aveugle à ce professionnel de la politique.
    Son programme est peut-être clair, mais il a fait exactement le contraire lorsqu’il avait le pouvoir.
    En face, nous avons un FN qui peut surprendre sur certains points de son programme économique, mais qui a le mérite de la clarté :
    – favoriser les solutions pour limiter l’avortement
    – abroger la loi Taubira
    – arrêter l’immigration
    – redonner sa souveraineté à la France en fuyant l’UE
    – arrêter avec l’atlantisme à outrance
    Alors ce serait encore beaucoup mieux si la ligne Marion prenait le dessus, mais il n’y a pas de comparaison possible entre Fillon et MLP.
    De toute façon, ce sont les mêmes bourgeois qui cherchent toujours tous les moyens pour éviter de voter FN. Même quand ce parti était parfaitement catho-compatible et économiquement libéral, ils le rejetaient en trouvant d’autres prétextes.
    Les caciques de l’UMP ont bien raison de se foutre de la gueule de nos convictions, ils les trahissent et ils gardent nos voix…
    Fillon, c’est le Chirac de 1995, c’est le Sarkozy de 2007. Je ne me suis pas fait avoir en 1995, ni en 2007. Ce n’est pas en 2017 que ça arrivera.

  11. Je viens de lire l’article de Guillaume de Thieulloy intitulé “Au deuxième tour, on élimine !”, et pour lequel on n’accepte apparemment pas encore de commentaires pour l’instant. Dommage. Je suis plutôt d’accord avec lui..
    Je profite de ce que c’est en revanche possible pour votre article pour faire remarquer que Guillaume de Thieulloy me semble avoir une idée toute différente de la vôtre sur deux points: i) quand voter utile plutôt que par conviction (au premier ou au second tour) et ii) que représente la candidature de F. Fillon pour nombre de français chrétiens.
    J’exprime cet avis d’après un article récent de votre part, où je vous affirmais que Fillon n’avait jamais dit qu’il soutiendrait Alain Juppé (alors que vous aviez prédit qu’il le ferait), et où vous ne le ménagiez guère. Vous m’aviez donné rendez vous lundi. Nous y voici.
    Vos articles à mon avis trop virulents contre Fillon contenaient alors explicitement un encouragement à voter pour M. J-F Poisson au premier tour, en disant qu’il fallait laisser parler ses convictions au premier tour.
    Sauf que c’est un conseil très imprudent quand trois candidats font la course en tête, ce qui m’apparaissait déja. Car si nous avions tous appliqué vos conseils et que les sondages avaient vu juste sur les écarts entre candidats (c’est à dire très faibles) nous aurions certainement favorisé Juppé au détriment de Fillon, ce qui aurait été catastrophique.
    Apparemment votre position ne semble pas être celle de monsieur de Thieulloy. Ne pensez vous pas qu’un minimum de cohérence doive exister dans un blog comme le vôtre, surtout sur des sujets qui me semblent si importants ?

  12. Fillon était bien premier ministre de Sarkozy non?
    Si il n’était pas d’accord avec l’entré légale de 200000 immigrés par an il pouvait démissionner non?
    La bourgeoisie de droite va voter pour lui mais pitié qu’elle ne prétende pas le faire pour la patrie.

  13. 1 les “fondamentaux” ça n’existe pas puisque “fondamental” est toujours un adjectif . On dit fondement (curieusement Monsieur Bouglé avait commencé à utiliser ce mot là “les fondements idéologiques du parti créé par Jean-Marie Le Pen”) ou alors on dit “principes”
    2 Fillon : lutterait contre “les migrations,… l’islam” ? c’est une vaste blague !! Il a affirmé vouloir accueillir des “migrants” (traduire immigrants) dans sa commune s’il était maire, a été le premier Premier ministre à inaugurer une mosquée (Argenteuil)… tout twitter résonne de ces infos !!
    quelle vaste blague !
    On a connu Bouglé mieux inspiré !

  14. Je saisis ici l’occasion de dire combien j’apprécie le texte de Guillaume de Thieulloy ci dessus, comme celui de F. Bouglé.
    Ayant moi aussi voté Poisson je suis très déçu et regrette que les cathos aient sacrifié une partie de leurs convictions en votant F.Fillon, croyant ainsi faire un vote “utile”. Hélas ce vote a surtout servi à réduire à néant le poids politique du porteur de nos convictions: JF Poisson. C’est navrant.
    La percée spectaculaire de FF semble largement due à ce vote catho des LMPT via sens commun. Il me paraît indispensable que FF entérine ce fait en infléchissant son programme dans le sens de celui de JFP pour les questions “sociétales” et de souveraineté en particulier. Il n’avait d’ailleurs pas manqué de commencer à le faire au cours de la campagne….sans citer ses sources bien entendu.
    Pour 2017 je suis comme G.de Thieulloy dans l’expectative. Le FN se doit de nous envoyer les messages que nous attendons, à moins que sa stratégie soit d’éviter la prise du pouvoir en 2017!

  15. “Pour moi le FN ne sera JAMAIS fréquentable”
    Christine Boutin
    “j’ai toujours combattu le FN et le combattrai TOUJOURS”
    Christine Boutin
    Présidente d’honneur du PDC

  16. MLP ira chercher ses electeurs chez les classes populaires délaissées qui ne votent plus.
    C’est là qu’est sa marge de manoeuvre et elle séduira son electorat sur la thématique du protectionnisme face à un Fillon libéral.
    Donc oui les voix de quelques catholiques qui se rêvent “droite hors les murs” mais qui finissent toujours pas voter LR elle s’en moque…

  17. @Philippe Carhon
    En 2002, JM LP n’avait pas otenu 16 %, mais 17,79 % après un premier tour à 16, 86 %. Mais ce qui me frappe surtout, c’est votre oubli de ce que la scission mégrétiste -certaines de ces analyses que vous pensez avoir été justes- n’a abouti à rien.
    Pour une raison, c’est que si JM LP a pu se tromper, il a incarné. Or, cela n’est donné qu’à très peu de dirigeants politiques.
    Pour ce qui est des hauts et des bas, cela s’applique à F. Fillon : très haut avec une campagne de l’entre soi et un scrutin censitaire (4 millions de voix sur 30 Millions de voix et 10 % du nombre des bureaux de vote habituels), ce personnage falot va devoir débattre vraiment lors de l’élection réelle, celui du vote de tous les Français.
    Alors apparaitrons les faits : son programme est celui de N. SARKOZY en 2007, et il fut le 1er ministre d’un gouvernement comprenant 3 ou 4 socialistes (avec M. Hirsch).
    Après avoir dit que la France était en faillite, il n’a rien fait et est resté à Matignon. C’est le duo formé avec N. Sarkozy qui a fabriqué F. Hollande.
    Tout est facile à Versailles.
    Organiser une manifestation surtout : pas de gauchistes, pas d’immigrés (les immigrés c’est pour les pauvres, M. Bouglé s’occupe lui de sujets comme l’islam, fondamentaux, mais loin de tout musulman : pas de manifs dans des communes à risque, mais sur la Place d’Armes, cela a beaucoup de chic, quel choc !)) Au Mans, ville PS bourrée d’immigrés, notre manifestation FN contre les migrants se déroula sous la menace d’une contre manif d’anti-fas enant au contact, gens plus dangereux que les marxistes versaillais……
    Oui le fN ne veut pas lancer une guerre de religions : car ce serait se faire condamner et interdire de candidature. Ce que ne risque pas M. Bouglé, qui ne représente aucun danger pour le système bien au contraire : il empêche le FN d’atteindre à Versailles les niveaux des villes voisine. Celles où vivent des immigrés musulmans en nombre important, au point d’occuper le centre ville, ce dont Versailles est exempte. M. Bouglé sera crédible quand il aura porté la bonne parole là où un risque existe, autre qu’un courant d’air avec influenza Place d’armes. En conquérant des voix sur la gauche et non sur le FN.
    Cette phrase est le comble du sophisme : [“Déstabilisant tout son électorat attaché aux valeurs de la France, Marine Le Pen n’a-t-elle pas déclaré récemment que « l’islam était compatible avec la République » là où Fillon parle fort en souhaitant « vaincre le totalitarisme islamique » ? ]
    Cette manière de sous entendre qu’au contraire de F. FILLON, Marine ne lutterait pas contre le terrorisme auto condamne M. BOUGLE, tant le syllogisme et le sophisme sont grossiers.
    Par exemple sur les migrants, a t il été sourd au point de ne pas entendre F. FILLON son candidat de remplacement, son moindre mal catholique, affirmer que s’il était maire il accueillerait des migrants ? Ce que son successeur fait très bien, de telle sorte qu’aux dernières régionales le FN a atteint à Sablé -dont F. FILLON fut maire- près de 30 %, score que M. Bouglé rêvera longtemps d’atteindre à Versailles.
    Ce qui est terrible chez les catholiques bourgeois, c’est que tous les procédés intellectuels font sens, y compris la déformation ou l’amnésie des faits. Ou la fuite devant le risque.
    A Sablé, envahie par l’immigration africaine et où les commerces ferment, tandis que la délinquance croit.
    Le centre ville de Versailles n’en est pas là : le prix du mètre carré y est trop élevé. Cela préserve du doute. Les Sabléens ne sont sans doute pas assez attachés aux grands principes : et ils en ont sont punis, le mètre carré est le cinquième de celui du Bd de la Reine. Cette différence, démontre bien la supériorité du catholicisme versaillais sur le petit peuple sabléen qui vit mal, mais il l’a mérité sans aucun doute (pas assez attachés aux grand principes intangibles), les conséquences de la politique immigrationniste de M. Fillon. Lequel vit à Paris désormais et dans un chateau dans la campagne sarthoise : c’est plus simple. Presque versaillais. Il a fui le désastre qu’il a créé à Sablé. Il s’en préserve, il en a les moyens.
    ET M. BOUGLE souhaite l’aider à créer le même désastre immigrationniste ailleurs : il existe cependant un danger, qui serait que le Metre carré atteigne Bd de la Reine le niveau du centre ville de Sablé.
    Parce que soutenir un candidat à nobles principes intangibles comme F. Fillon, c’est un confort moral qui se paie. Dans qq décennies à Versailles. Aujourd’hui même à Sablé.
    Cette différence financière et ce décalage dans l’urgence expliqueraient-ils la position de M. BOUGLE ? Ou la montée du FN à Sablé ? Ou les deux.Je pose la question. Elle est très politique.
    Comme catholique, je pense que les Sabléens nécessitent plus d’être défendus que les Versaillais, plus menacés par l’ISF que par l’immigration. La nation c’est aussi cet amour du prochain, qui fonde la politique. Et non des mots.
    Pas une prétention à, mais des actes qui prouvent.
    Encore moins que sur des sondages, on ne peut fonder une attitude politique sur le prix du mètre carré immobilier.

  18. L’analyse du vote montre que Fillon est l’élu des artisans, commerçants, chefs d’entreprises et catholiques réellement pratiquants.
    Ils l’ont élus sur la base du slogan simpliste “baisser les charges” et grâce à l’appui des félons de Sens commun.
    Le deuxième tour auquel je vous invite à ne pas participer pour ne pas appuyer la légitimité du gagnant quel qu’il soit peut s’avérer très différent du premier.
    On n’y trouvera plus ceux dont l’unique objectif était d’éliminer Sarkozy et sans doute bien peu de partisans de ce dernier.
    Bon nombre de ceux qui ont voté pour Fillon trouveront fort justement qu’il ne s’impose pas d’enrichir LR d’encore 2 euros de plus.

  19. Excellent résumé de PG.

  20. C’est facile a posteriori de dire que si Poisson avait fait 10%, cela n’aurait pas empêché Sarkozy d’être éliminer et Fillon d’atteindre le 2d tour. Le score très important de Fillon est une surprise pour tout le monde. Vu les sondages des derniers jours, on pouvait plutôt s’attendre à Juppé en tête et Sarkozy et Fillon au coude à coude, et beaucoup d’électeurs, dont moi-même, ont voulu à la fois éliminer l’ancien président et favoriser un candidat plus nettement à droite que Juppé.
    Le SB, après avoir prôné le vote de conviction et beaucoup critiqué Fillon, appelle maintenant à voter pour lui…
    Imaginons un autre résultat : Juppé 35% Sarkozy 21% , Fillon 20% (jusque là c’est crédible au vu des sondages) et Poisson 5%. Nous en serions aujourd’hui à devoir départager le centriste Juppé et la girouette Sarkozy. Résultat c’est Juppé qui aurait gagné à la fin. Les électeurs de Poisson n’auraient-ils pas regretté ensuite de ne pas avoir donné un coup de pouce à Fillon ?
    Je ne sais pas ce que sera la stratégie du FN, mais si elle consiste à se “mélenchoniser”, tout un électorat “droite forte” qui aurait pu voter FN face à Juppé, préférera voter Fillon. A l’inverse, certains électeurs surtout des milieux populaires, rebutés par le libéralisme de Fillon, préféreront le programme étatiste du FN. En terme purement électoral, ce que le FN perd d’un côté, il le gagne de l’autre, et inversement, c’est donc un choix difficile.

  21. Faute de temps libre, j’interviens juste pour dire que, comme Hugues, je connais un peu Fabien Bouglé. J’ai apprécié sa participation à la Manif sur la pointe des fondamentaux de l’abrogation de la loi scélérate. Mais, comme lui, je suis mitigé sur son analyse ici.
    Et Crems dit beaucoup de choses justes…
    Et Pascal GANNAT fait une analyse cruelle… de lucidité et de réalisme…
    Et Godefroid de C. a raison de prédire un second tour très différent de l’imaginable.

  22. Exact pour la baisse du FN: j’ai déchiré ma carte d’électeur, n’étant plus représenté par personne, elle ne m’est strictement d’aucune uilité.

  23. Et si, et si… compte tenu des surprises électorales qui font florès en ce moment, c’était l’imam de Bordeaux qui rafle la mise dimanche prochain ?

  24. Pardon, les participants avec lesquels je suis d’accord sont : Jo, Crems et Rolalalala (je croyais que les noms surmontaient les commentaires et c’est le contraire, ils sont dessous et sous une ligne, c’est trompeur !). J’apprécie la correction grammaticale de TFP aussi, soyons précis dans notre pauvre langue si malmenée…Je ne suis, bien évidemment, pas d’accord avec Machard de Gramont !

Publier une réponse