Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Extension de la séparation des Églises et de l’État en Guyane

C'est la proposition de loi présentée par le sénateur Karam :

"La laïcité est une valeur fondamentale de la République Française. C'est un principe de liberté, qui garantit à chaque citoyen de croire ou de ne pas croire, et de pratiquer sa religion en toute liberté dans la sphère privée.

Pour garantir ce droit, la loi du 9 décembre 1905 stipule que « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

Pourtant, la Guyane, alors définie comme « colonie » au moment du vote de cette loi n'est pas, aujourd'hui, au principe de laïcité. De même, le décret du 6 février 1911 portant séparation des Églises et de l'État en Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion, ne s'applique pas au territoire de la Guyane. Devenu département et région, ce territoire n'est toujours pas entré dans le droit commun quant à ces dispositions.

Conformément au principe défini à l'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen selon lequel la loi « doit être la même pour tous » la loi de 1905 doit s'appliquer à l'ensemble du territoire de la République.

Il convient ainsi de retirer du budget des collectivités le financement des cultes en Guyane pour assurer la promotion de l'intérêt général, de l'égalité entre tous les citoyens, croyants ou non."

La laïcité selon le sénateur Karam, c'est juste une histoire de fric.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Et quand d’autres financent la construction de mosquées, ils pensent a l’égalité entre les citoyens ?

  2. Mais, en ce cas, il faut étendre cette réforme du droit applicable à la séparation des églises et de l’état à l’Alsace-Moselle ?
    En outre, il faut immédiatement suspendre les graves entorses au droit commun qui ont lieu en Nouvelle-Calédonie !
    Que pense le sénateur à ce sujet ?
    Ou bien l’égalité dont il se gargarise n’est bonne que quand ça l’arrange ? XD

  3. « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Alors pourquoi l’argent public subventionne les constructions de mosquées ? Au nom du principe d’égalité, la loi doit s’appliquer à tous les cultes.

  4. Pauvres Guyannais qui étaient heureux d’avoir pour religion d’Etat le catholicisme, et chez qui il n’y avait ni temple protestant ni mosquée, ils vont être envahis par tous les faux prophètes si cette proposition de loi aboutit ! Finie l’unité dans la Foi ! Ce sera la division et la guerre, comme en métropole !

  5. A ce prix, on pourrait suggérer la séparation de la Guyane de la France.
    Le centre spatial n’est plus français depuis longtemps et pour le reste, on s’en moque.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services