Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Exposition pornographique à St Pierre de Montmartre : les horreurs sont revenues !

Alors qu'elles avaient été retirées, un lecteur me communique :

P "Alors que les paroissiens se croyaient débarrassés des œuvres les plus abjectes le samedi matin suite à l’intervention d’une poignée de jeunes fidèles montmartrois, la profanation a continué dans la journée de dimanche. Des sexes masculins en érection, des testicules, une femme allongée les jambes écartées la vulve dilatée, des seins découpés, tout cela en pâte à modeler (auteur Emmanuelle GUTIERRES REQUENNE), étaient encore visibles, en « Entrée libre » comme l’annonçait une affiche, dans la salle paroissiale de l’église Saint Pierre de Montmartre ce dimanche.  Des gravures de femmes dans des positions extravagantes, le sexe à l’air, et une peinture de femme en train de se masturber étaient également toujours visibles des visiteurs (la liste n’est pas exhaustive !). Avertis dans la matinée, les jeunes et courageux paroissiens ont alors décidé de réagir en occupant l’entrée de la salle paroissiale en début d’après-midi tandis que le responsable de la paroisse, l’abbé LAUNAY, était devenu introuvable.

La tension est vite montée entre le petit groupe de paroissiens et les organisateurs de l’exposition venus en nombre qui ont trouvés le soutien inattendu du président de l’Amicale des artistes et des écrivains de Notre-Dame de Montmartre Philippe-Marie CHRISTOPHE. […] Le groupe […] a vaillamment soutenu la pression des organisateurs pour prévenir et mettre en garde les potentiels visiteurs qui s’approchaient de l’abjection et du scandale qui se perpétraient en ce lieu symbolique. Parmi eux des fidèles de la paroisse, des familles avec enfants, et des croyants de passage dont beaucoup de touristes […]

Frédéric ARDIET, le sinistre organisateur de l’expo porno et membre de l’association « Art, culture et foi » est arrivé sur les lieux en fin d’après-midi, rouge de colère de ne pouvoir poursuivre en toute impunité ses basses œuvres. Il n’a émis aucun remords ou regret devant cet étalage d’obscénités. Dimanche soir, le responsable de la Paroisse qui a autorisé l’exposition, l’Abbé Jean-Jacques LAUNAY, restait toujours injoignable."

Partager cet article

28 commentaires

  1. Et que dit l’évêché de Paris ?

  2. Bravo aux courageux paroissiens pour leur intervention. La description des oeuvres exposées ne laisse pas de doute. A force d’irénisme l’on en arrive à cela, tolérance n’est pas charité chrétienne.

  3. c’est lamentable de la part du prêtre de la paroisse, mais s’il est introuvable peut-être l’a-t-on sequestré? dans ce cas il est innocent. Comme me disait l’ancien prêtre de ma paroisse, un bon prêtre que l’on a viré parce qu’il n’était pas conforme à la politique de l’évêque: le “cléricalisme” des laïcs mis en place et retribués bien souvent sera pire que le vrai cléricalisme(ce cléricalisme était peut-être exagéré mais il enseignait au moins la vraie Foi et le curé était maître dans son église!

  4. L’évéché était fermé de l’intérieur …

  5. Les loups se sont emparé des clef de la bergerie.

  6. Tout est dit dans ce post.
    Les enfants n’ont pas à se trouver nez à nez avec les oeuvres que vous décrivez. Ni les fidèles venus de pays étrangers. Le sexe est partout, déjà, quel est ce besoin de le faire entrer dans les églises ?

  7. Pourtant, l’église est magnifique, et les touristes qui la visitent, nombreux dans ce quartier de carte postale, sont étonnamment respectueux. Rien à voir avec ce qui se passe à côté.

  8. Quand cessera-t-on de considérer les églises et autres lieux paroissiaux comme de vulgaires “salles” pour des expositions ? Quand on sait la valeur de “l’art” aujourd’hui, il faut plus que se méfier ! et dire NON !

  9. Le curé est entierement responsable de ce qui se passe dans son église et ses annexes. Voci ce que nos évèques écrivaient dans “Faire vivre nos églises” en 2008 à Lourdes :
    http://www.liturgiecatholique.fr/IMG/pdf/Faire_vivre_nos_eglise_Lourdes_2008_Mgr_Minnerath.pdf
    “Aucune manifestation non cultuelle ne peut être organisée dans une église communale et dans ses dépendances sans l’autorisation formelle de l’affectataire. C’est l’affectataire qui décide si une activité autre que cultuelle est compatible avec le caractère sacré du lieu […] De plus, l’affectation concerne tout l’édifice avec ses dépendances de manière indivisible […] Toute manifestation non cultuelle doit être compatible avec le
    caractère propre du lieu, et doit être l’objet d’un contrat écrit entre l’affectataire et l’organisateur.”
    L’Évêque de Paris, voire la CEF, se doit donc de réagir.

  10. Il faut quand même remarquer que ces expositions abjectes se multiplient, et les dérives également. Mais le plus grave, c’est le silence de certains prêtres sur le sujet, et la caution qui en résulte…

  11. ce serait une expo tradi, il y a belle lurette que les la¨cs de service auraient fait fermer les portes!

  12. Le mot obscène veut dire littéralement “hors scène”, pas à sa place, et il est vrai que cette exposition n’est pas à sa place.
    La sexualité peut être un don de Dieu. Le christianisme est une religion incarnée, ou le Verbe s’est fait chair et rien ne permet de dire que le Christ était eunuque ou qu’il ait interdit la sexualité.
    Le mariage chrétien n’est valable que s’il est consommé , sans contrainte, consciement, et dans l’amour. l’acte sexuel entre époux consentant et aimant fait donc partie intégrale des signes visibles du sacrement du mariage que les apoux s’accordent entre eux (et non le prètre!).
    Tout cela pour dire que pour le christianisme, contrairement à ce qui est dit parfois, surtout par ses calomniateurs, fondamentalement, le corps, la sexualité ne sont pas refusés, refoulés, interdit et dévalorisés.
    Mais cela n’empêche pas de considérer que cette manifestation n’est pas à sa place, pas offerte au bon public, et commercialise justement le corps et la sexualité, donc risque de les dévaloriser.
    Il faut rappeller tout cela, afin que l’on ne considère pas encore les catholiques comme de simples “cul bénis”, frustrés et frustrant, à l’aide d’interprétations dévoyées des sciences humaines.

  13. Mgr Vingt-Trois envoie la force publique déloger d’une église des catholiques récitant un chapelet et demandant l’application du Motu Proprio…
    mais Mgr Vingt-Trois nomme des curés/responsables de paroisses et agréé les membres de l’association culture et foi qui souillent une église avec du porno…
    Heureusement Mgr Vingt-Trois s’est rendu au pélé de Chartres… comme cela pense-t-il les catholiques attachés à la Tradition ne l’embêteront plus, pense-t-il.

  14. A quel tarif la salle paroissiale a-t-elle été indemnisée pour l’occupation par cette exposition, dont on cherche en quoi elle sert “art, culture et foi”? (Rappel pour les visiteurs non-parisiens du Salon: Saint-Pierre de Montmartre est localisé dans le micro-marché immobilier le plus coûteux de tout Paris).
    Compte tenu du sujet abordé, peut-être ces œuvres avaient-elles été refusées dans les salles de la “libre commune de Montmartre”, voire dans la “maison des Petits Poulbots” (F. Poulbot était beaucoup plus pudique que les “peigneurs de croûtes” actuels, qui ne répugnent guère à brosser du gamin déculotté).

  15. Bravo pour “Art, culture et foi” ! Vraiment, n’ont-ils rien de mieux à proposer ?
    Quant au curé de la paroisse, cela le gênerait-il de regarder d’un peu plus près les expos qu’on lui propose ?
    Que les artistes minables aillent donc exposer leurs cochonneries dans les lieux glauques qui conviendraient.
    Qui a dit que l’art élève l’esprit ?!…

  16. j’imagine que l’information va remonter a Rome
    Les Eveques francais ne doivent-ils pas passer en ‘entretien’ avec notre Sainte Pere, cette annee ???

  17. Je sais que ce que vais dire n’est pas tout-à-fait vrai parce qu’il y a des jeunes qui déplorent que l’Eglise n’aborde pas suffisamment la question du sexe (moi également, parce que je ne comprends pas la psychologie du sexe opposé et quelques indications très sommaires en la matière seraient très bénéfiques. Sans doute est-ce aux parents de fournir quelques informations… mais s’ils ne le font pas ? L’Education Nationale ne sait pas bien le faire. Son discours sur le sexe est une négation du discours sur le sexe : théorie du “genre” etc..).
    MAIS pour caricaturer :
    Ceux qui sont les plus virulents pour que l’Eglise permette ce style d’exposition, par exemple, sont ceux qui sont les plus proches de la maison de retraite (dixit Peter Seewald et je suis assez d’accord). Quant à ceux qui sont issus des générations suivantes, qui n’ont pas eu à batailler pour une “libération sexuelle”, ils ont tout vu (et pour certains tout connu), à l’âge de 12 ans. Je pense que ces derniers, qu’ils le sachent ou non, sont à la recherche d’un autre discours sur le sexe. La façon dont en parle Kantz me va très bien. La façon dont en parle le monde me va moins bien, et elle ne me va pas bien du tout si elle est reprise telle quelle dans les murs des églises.

  18. Il suffirait de placer un drap sur les “sculptures”. et de l’accrocher solidement..

  19. […]

  20. On jugera l’arbre à ses fruits…
    Que fait l’abbé L.? Où est l’abbé L.? Qui a nommé l’abbé L. à ce poste de curé du Mont des Martyrs? Qui l’y maintient quand il devrait déjà être démis?
    Maintenant pour les faits, ils s’expliquent bien facilement. Ces “modernes” mettent tout simplement dans un temple leurs idoles préférées, pardon, leur idole préférée: le sexe.
    La télé, non plus que les autres media ne leur suffisent plus, il leur faut aussi nos églises…
    Enfin on admirera la ligne de conduite du curé: aux abonnés absents! Mais qui l’a formé celui-la?
    Et bravo pour le courage des intervenants – j’irai sûrement me mêler à eux si j’étais sur place!

  21. Effectivment, le Père Jean-Jacques LAUNAY est absent ou ne décroche pas… Son Tél : 01.46.06.57.63

  22. L’abbé Launay aura à rendre des comptes quand il montera là-haut ! Je ne voudrais pas être à sa place.
    C’est abject ce qu’il a permis !

  23. Non seulement l’Abbé fait l’oeuvre du Diable mais il est lâche et se cache quand il s’aperçoit qu’il y a une réaction.
    C’est vraiment un minable qui nous fait honte.

  24. Si le prêtre est responsable de cela, ça va chauffer lors du Jugement…

  25. […]

  26. Jésus au temple: une sainte colère et un fouet

  27. On attend la peine canonique que Mgr 23 ne manquera pas de prononcer … s’il la prononce …

  28. Je crois savoir que Monseigneur XXIII a été prévenu lundi pour ce triste événement. Espérons qu’il soit mieux inspiré que les auteurs de cette scandaleuse expo.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services