Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Exposition anatomique avec de vrais corps… de chinois

Le Conseil Lyonnais pour le Respect des Droits (CLRD), composé d’élus et de représentants d’associations, a écrit au producteur de l’exposition anatomique de vrais corps humains, "Our Body, à corps ouvert", pour demander des explications sur la façon dont les corps ont été obtenus et présentés.

"Our body" montre sur 1.200 m2 une dizaine de corps d’hommes et de femmes, entiers ou disséqués, préservés avec des matières plastiques selon un procédé d’imprégnation polymérique. Selon les organisateurs, les corps ont été légués par des volontaires chinois qui n’étaient pas des prisonniers. Ils sont révélés à l’air libre, montrant muscles, nerfs et organes.

Des volontaires chinois qui n’étaient pas des prisonniers

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. Avant leur morts, ils étaient prisoniers et après, ils sont devenus volontaires.

  2. Hallucinant ! Quel irrespect ! Pourquoi n’auraient-ils pas droit à une sépulture digne ?
    Et après l’exposition, on les met à la poubelle ?

  3. Pourquoi les (ir-)responsables précisent que les corps n’étaient pas ceux de prisonniers?
    -Soit, on nous prend pour des idiots (on m’a dit d’être poli ici)
    -Soit ils ont un pète au casque (on m’a dit d’être poli ici).

  4. Cela leur évite d’être executé par balle et de devoir la rembourser

  5. Il arrivera un moment ou Hitler paraîtra un enfant de chœur, par rapport aux horreurs que pourront sortir les Nazis de demain !
    Cette exposition de cadavres est l’exemple type d’un art putréfié et d’artistes mortifères.
    Les autorités qui laissent faire ça, ne sont pas seulement complices, elles sont les premières coupables, et perdent toute légitimité à gouverner !
    Depuis quand, sommes-nous obligé d’obéir à des bouchers ?
    A mon sens la désobéissance civique est un devoir moral!

  6. c’est glauque

  7. De toute façon c’est un moyen malsain de proposer une image de l' »homme machine » au voyeurisme morbide.
    C’est une des multiples expressions de la « sous-culture de mort ».

  8. le refus de la sépulture est particulièrement significatif de la chute de la civilisation. Plus significatif encore, cela ne provoque pas de grands remous…

  9. Berk, c’est dégoûtant !
    Quelle époque !

Publier une réponse