Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Expérimentation sur l’embryon : de la clause de conscience à l’interdiction totale

Communiqué de Choisir la vie :

C "Dans la nuit de mercredi à jeudi, la commission spéciale de révision des lois de bioéthique à l’Assemblée a adopté un amendement tendant à poser le principe d’une clause de conscience pour les soignants et les chercheurs amenés à travailler sur les embryons et cellules souches. Ainsi, "Aucun chercheur, aucun ingénieur, technicien ou auxiliaire de recherche quel qu’il soit, aucun médecin ou auxiliaire médical n’est tenu de participer à quelque titre que ce soit aux recherches sur des embryons humains ou des cellules souches embryonnaires autorisées".

L’association Choisir la Vie salue ce maintien de la liberté de conscience des soignants et chercheurs mais estime qu’une telle clause est parfaitement insuffisante dès lors que la commission persiste à renouveler les dérogations entourant le principe d’interdiction de la recherche sur l’embryon. L’association Choisir la Vie encourage la recherche sur les cellules souches adultes qui a déjà fait preuve de son efficacité. Elle sollicite l’interdiction de toute expérimentation sur l’embryon sans aucune dérogation."

Partager cet article

6 commentaires

  1. je l’ai déjà dit, je le répète : pour un croyant l’embryon est un etre humain. S’il est vivant les expérimentations sur sa personne sont de la VIVISECTION.

  2. Je partage votre avis, nou ne pouvons autoriser l’expérimentation sur l’embryon…
    Cependant, il est important de comprendre que les naissances, la démographie sont les dangers qui guettent notre Planète ! Il n’y a pas de vie tant qu’il n’y a pas de procréation, alors tournons nous vers une dénatalité, pour être responsables face au danger que représente la surpopulation…
    Michel Tarrier, déjà évoqué ici, a écrit un second livre que je vous invite à lire, vous comprendrez mieux les enjeux :
    Michel Tarrier : “Faire des enfants tue… La Planète”
    chez http://www.amazon.fr
    ou à réserver chez votre libraire, ou à la Fnac au 21 février 2011
    Bonne lecture

  3. Les expérimentations sur des etres vivants ne sont pas de la vivisection ? ah bon !

  4. Dans l’esprit des thuriféraires de la marchandisation de l’homme par l’homme , cette clause n’est qu’une concession temporaire destinée à faire avancer le mortifère schilmblick.
    Si les chosent devaient “par manque de mobilisation” suivre leur cours, je vous mets mon billet, que dans moins de 3 ans, au nom de la suave “égalité” les mêmes feraient pression pour la réquisition des réfractaires.
    La logique et le cynisme de ces gens-là n’a , tout comme les enjeux financiers en cause par-delà les “bons” sentiments invoqués , aucune frontière, par définition.
    Non et non à la gestion de la “chose huamaine ” .
    Apprentis-sorciers, dégagez!

  5. l’expérimentation sur un étre vivant c’est de la vivisection. Ah c’est sur que c’est pas modéré de dire ça, mais ça doit etre encore moins agréable à vivre.

  6. vivisection : vivus vivant, secare couper
    poltron : pollex truncatus,l’empire romain les hommes sans courage se couper le pouce pour échapper au service militaire.
    version moderne : secatus commentarum

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services