Exil fiscal

Chaque mois, 10 contribuables ayant des patrimoines financiers considérables quittent la France. Les ménages qui détiennent plus de 1,3 million d'euros d'actions et qui déménagent hors de France sont susceptibles de payer une taxe sur les plus-values latentes liées à leurs actions. Cette exit tax s'enclenche s'ils vendent leurs actions moins de 8 ans après leur départ. 

Ces données sur l'exit tax permettent de se faire une idée sur l'exil fiscal. Mais elles ne mesurent pas totalement l'ampleur du phénomène. Certains Français peuvent quitter le pays sans avoir un portefeuille d'actions de 1,3 million.

Une réflexion au sujet de « Exil fiscal »

Laisser un commentaire