Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Exclusions : LR a encore fait du cinéma

Une véritable comédie :

Images"Après des semaines de tergiversations et d’embarras, le parti LR n'a pas entériné sa décision : malgré un accord, le quorum n'a pas été atteint au sujet de l'exclusion de ses rangs cinq de ses responsables pro-Macron, ce mardi, lors d’un bureau politique de la clarification. La décision est donc reportée à la semaine prochaine. Un nouveau bureau politique est nécessaire pour confirmer leur éviction.

Ces cinq responsables sont le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, le secrétaire d’Etat à l’Ecologie Sébastien Lecornu, ainsi que les responsables des députés «Constructifs», Franck Riester et Thierry Solère. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a lui déjà quitté LR pour rejoindre le parti présidentiel LREM.

D'ores et déjà, le départ d’Edouard Philippe est acté : il était le seul des cinq à ne pas s'être déplacé et ne pas avoir été entendu par la commission chargée de les auditionner. Dans un communiqué, la direction du parti dit "en prendre acte"."

Seulement 7 membres se sont opposés à l'exclusion des "constructifs" sur les 43 membres présents. Quant à Sens Commun, le mouvement semble garder sa place. Il faut dire que Madeleine de Jessey a du promettre de ne pas franchir l'impossible rubicon :

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Aucune alliance avec le FN ! Cette pseudo-droite est toujours aussi bête ! Affligeant !
    Que ne regardent-ils pas vers d’autres pays européens où l’alliance des droites et des souverainistes leur permet de gouverner !
    La France est-elle condamnée par la manœuvre habile de Mitterrand ou par le serment secret de Chirac aux B’nai Brith ? Toutes manœuvres pour diviser la droite…

  2. Tempête dans un verre à eau…sans eau !

  3. Pour le 1 Er cas , des traîtres osent juger d autres encore plus traîtres qu eux , histoire de se forger une virginité politique , c est dire l incongruité de ces gens-là dans le spectre politique français . Bof , juste un prétexte pour faire un repas tous ensemble à l issue de leur réunion, qui a accouché d une souris . Un non-événement au plus haut sommet , c est dire l utilité de ces personnes .
    Pour le cas de SC , beaucoup plus intéressant , tout en restant ancré ( provisoirement ?) , cela permet de nouer des relations avec la copine de Madeleine de Jessey , soit Marion Marechal le Pen , qui n est plus au FN . Et ça , c est intéressant car on va retrouver des personnalités de pointe hors partis , qui pourraient constituer un embryon de la réunion d une droite chretienne , hors du systeme des partis . La graine semée par Ménard va peut-être commencer à germer .

  4. Ces pauvres “politiciens cathos” si naïfs, si “bien pensants” (pas dans le sens de l’Eglise, mais dans celui du “politiquement correct”… quoique le 1er se rapproche dangereusement du 2d!) seront toujours prêts à jouer les dindons de la farce, voire les Kérensky.

  5. Écume et clapotis (pour l’épisode LR).
    Concernant la fin de l’intéressant message de Le Forez, ce pertinent rassemblement chrétien, transpartisan, me semble devoir ne pas être limité à la droite chrétienne, mais être étendu aux “personnalités de pointe” (dont les noms sont connus) du centre, de la gauche et de l’extrême-gauche chrétiens, pour la défense de la famille et du mariage, pour la défense de la vie (de l’embryon au vieillard, de la conception à la mort), et pour un front commun anti-loi Taubira, anti-PMA, anti-GPA, anti-torture, anti-euthanasie, anti-peine de mort, etc.
    Sens Commun a dévoyé l’esprit transpartisan de la MPT ; il faut revenir aux sources de la MPT.
    Maranatha.

  6. Un peu de patience. Ces 5 exclusions auront bien lieu lors du prochain bureau politique, il y a des procédures à respecter.
    DÉCLARATION À L’ISSUE DU BUREAU POLITIQUE DU 24 OCTOBRE 2017

    3. Le Bureau politique s’est ensuite vu présenter le rapport de MM. LEONETTI et OLLIER, membres de la commission spéciale chargée de l’application de l’article 4-4 du Règlement intérieur
    Le 30 juin 2017, nous avons lancé plusieurs procédures disciplinaires concernant MM Franck RIESTER, Thierry SOLERE, Gérald DARMANIN, Sébastien LECORNU et Edouard PHILIPPE.
    Après avoir scrupuleusement respecté nos statuts, le Bureau politique a jugé important de clarifier la situation vis-à-vis de ceux qui ont choisi de rejoindre la majorité présidentielle.
    Cette clarification est indispensable car dans notre système démocratique on ne peut être à la fois au gouvernement et dans l’opposition.
    Cette clarification est vitale car la confusion entre la gauche et la droite conduit à des combinaisons politiques qui font le nid des extrêmes comme le prouvent les dernières élections en Allemagne et en Autriche. Cette confusion suscite également chez les électeurs un rejet des élus et des élites.
    Au nom d’une conception exigeante et éthique de l’action publique, de la démocratie et du pacte républicain, il est du devoir de notre famille politique de mettre fin à ce feuilleton. Il est aussi urgent de dire à certains que l’alliance du cynisme et de la perversité a des limites. La politique n’est pas un jeu.
    Au cours des bureaux politiques du 11 juillet, du 3 octobre, nous avons longuement débattu de ces procédures. Pour instruire ces procédures, le Bureau politique avait décidé de nommer en son sein une commission spéciale, dont les membres avaient pour mission d’auditionner les personnes en cause dans le cadre du principe du contradictoire.
    Jean LEONETTI et Patrick OLLIER ont conduit ces auditions. Je les en remercie vivement. Ils ont présenté, ce soir, leur rapport devant le Bureau politique. A l’issue de cette présentation, les membres du Bureau politique ont pu s’exprimer et la déclaration suivante a été adoptée à une très large majorité :
    Déclaration du Bureau politique
    « Après avoir entendu les membres de la commission spéciale chargée de recueillir les explications de MM Gérald DARMANIN, Sébastien LECORNU, Edouard PHILIPPE, Franck RIESTER et Thierry SOLERE :
    – constatant leur ralliement individuel à la majorité présidentielle ;
    – constatant que, pour certains, ils ont directement soutenu des candidats contre les candidats investis par Les Républicains aux élections législatives ou se sont présentés sur des listes La République en Marche aux élections sénatoriales ;
    – ayant pris connaissance de leurs déclarations annonçant la création imminente d’un nouveau parti politique, après avoir créé un groupe dissident à l’Assemblée nationale ;Les membres présents du Bureau politique se sont prononcés à une très large majorité en faveur de leur exclusion et a acté le départ d’Edouard PHILIPPE ».
    L’article 24 des statuts des Républicains prévoit que si le quorum n’est pas atteint, un nouveau Bureau politique est convoqué et délibère sans condition de quorum. En conséquence, un Bureau politique se tiendra le mardi 31 octobre, dans le respect le plus strict de nos statuts.
    Paar contre on aimerait connaitre les noms des 65 absents du bureau politique. Ce sont des lâches et c’est avec des gens comme cela que LR a perdu les présidentielles, ils ont lâché F Fillon en pleine campagne présidentielle (cf. le 1er atelier de la refondation).

  7. Ne pourrat-on pas arrêter de parler de non sens commun?
    Ce cinéma est fatiguant.

  8. Comme en 2012 le bazar entre Copé et Fillon, le feuilleton a duré une éternité!
    Les couloirs du siège de l’UMP….ou autre… étaient devenue une scène de théâtre, claquement de portes, intervention de médiateurs, l’un voulait,l’autre aussi…le compte des bulletins faits et refaits…tous cela sous les yeux et les objectifs des journalistes guettant la petite phrase pour le 20h!
    Et pour le suspens, Sarkozy,ce n’est pas de sa faute bien sur, ayant mal géré les comptes de campagne ils ont fait appel aux adhérents pour combler un trou de…d’euros.
    Ils ont le culot de vouloir diriger la France!

  9. Sens Commun coulera avec LR : oublions-les!

  10. Ils n’excluent que des hommes: besoin d’augmenter le taux de féminité dans leurs rangs?

  11. @c’est ici
    ” la gauche et de l’extrême-gauche chrétiens”, ça existe????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!