Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

Evangélisation ou prosélytisme ?

Evangélisation ou prosélytisme ?

De l’abbé Fabrice Loiseau, supérieur des Missionnaires de la Miséricorde divine :

A la suite du discours du pape François au Maroc, une polémique que l’on croyait enterrée a resurgi dans certains secteurs de l’Église : l’annonce explicite de la Foi peut devenir prosélytisme. Il est crucial de bien définir le sens des mots.

Le prosélytisme est devenu un terme péjoratif désignant une attitude sectaire qui tend à utiliser la faiblesse psychologique ou matérielle de ses interlocuteurs avec des moyens de propagande disproportionnés. En ne faisant pas appel à l’intelligence et à la liberté de l’individu, le prosélytisme devient une idéologie.

Affirmer que l’annonce explicite de la foi chrétienne à des gens non catholiques ou appartenant à d’autres religions est une forme de prosélytisme, contredirait le pape François. Dans le chapitre III de son encyclique Evangelii Gaudium, le Saint Père rappelle l’exigence pour l’Église d’annoncer explicitement la foi chrétienne à tous les hommes. La lettre du Saint Père du 29 novembre 2018 pour le centenaire de Maximum illud rappelle bien « l’invitation permanente de Jésus : “Allez dans le monde entier et proclamez l’Évangile à toute la création” (Mc 16,15). Adhérer à cet ordre du Seigneur n’est pas une option pour l’Église : c’est sa “tâche obligatoire“, comme l’a rappelé le concile Vatican II, puisque l’Église “par nature, est missionnaire“. […] Pour correspondre à une telle identité et proclamer Jésus crucifié et ressuscité pour tous, le Sauveur vivant, la Miséricorde qui sauve, “il est nécessaire – affirme encore le concile – que l’Église, toujours sous la poussée de l’Esprit du Christ, marche par la même voie qu’il a suivie, c’est-à-dire par la voie de la pauvreté, de l’obéissance, du service et de l’immolation de soi jusqu’à la mort“ ».

Ainsi le Saint Père exprime bien dans ses discours la différence entre le prosélytisme qui est une diffusion malsaine d’une idéologie et l’annonce qui est le témoignage authentique d’une personne vivante : le Christ Rédempteur qui vit en nous. Revendiquer le pape François pour mettre en cause l’évangélisation à tous les hommes, c’est affirmer que le pape dirait tout et le contraire de tout…

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Sans vouloir faire de mauvais esprit pour beaucoup de prêtres ou de catholiques, l annonce explicite de la foi n est même plus faite , alors de là à simplement évoquer le prosélytisme, il y a de la marge.

  2. Le fameux bon et mauvais chasseur. On lit ce communiqué et on a l’impression qu’il manque la fin tant on n’a rien compris après l’avoir lu.
    Non franchement, le relativisme ce n’est pas le truc de l’Eglise.

  3. “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit” ( Matthieu 28:19). En ces temps de Pentecôte, le rappel est salutaire.

  4. Allez dans le monde entier proclamer l’Evangile… tout est dit ! Et il n’y a même plus besoin d’aller bien loin, notre pauvre France est devenue terre de mission depuis quelques lustres, grâce à, soit dit en passant, au clergé français qui navigue sans regarder le compas depuis pas mal de temps…

    Bon, parmi nos prêtres, évêques et archevêques, il y en a, Dieu merci, qui savent encore garder le cap, mais ils sont fichtrement peu nombreux !

    Alors oui, annoncer la Bonne Nouvelle est notre devoir à tous, évangéliser doit être une seconde nature (pour na pas dire la première !), puisque le Christ nous le demande, et une demande qui a valeur d’ordre !

  5. Ben voui, justement, le pape dit tout et le contraire de tout…c’est ça le problème ! Jamais personne n’a eu besoin de “rectifier”, “clarifier” ou je ne sais quoi, un discours de Pie XII, que je sache : parce qu’à cette époque bénie, on disait les choses clairement (et le pape parlait de doctrine…). On disait que le vice, c’est mal, et que les autres religions sont fausses. Ce n’est pas deuxmilledixneufocompatible, mais cela reste la vérité, n’en déplaise à nos mitrés violets, rouges ou blanc. Non, les différentes religions ne sont pas voulues par Dieu, c’est même exactement le contraire. Alors arrêtez de perdre votre temps à défendre l’indéfendable !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services