Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Euthanasie : Christian Vanneste dénonce

la pression du lobby pro-euthanasie.

"Il n’est […] pas étonnant de rencontrer dans le combat pour l’euthanasie et pour la promotion de l’institutionnalisation du mariage homosexuel, ces mêmes personnes qui font de la transgression leur fond de commerce ruinant ainsi les fondements de l’anthropologie qu’elle soit judéo-chrétienne ou rationnelle."

Henri Védas

Partager cet article

2 commentaires

  1. En gros, il vise Roméro, homo notoire, qui l’a attaqué devant les tribunaux et qui se trouve être vice-président de l’Association pour le Droit de Mourir. Marie Humbert, dans le Parisien, a d’ailleurs annoncé que cette association l’avait manipulé. CQFD.

  2. Excellente analyse de M. Vanneste. Aprés avoir obtenu le PACS, certains voudraient déjà le mariage homo. Un parallèle (quoique bien différent) pourrait être tenté avec la médecine. Les soins paliatifs suffisent aujourd’hui (normalement et largement) à apaiser les souffrances des malades (même dans les cas de souffrance les plus extrêmes : administrations de morphine proportionnellement aux douleurs). Mais non, ce qu’on veut c’est l’euthanasie (un terme qui porte bien son nom). Aprés avoir obtenu ça, on veut ça… On cherche à dépasser continuellement les limites.
    Il est vrai qu’avec l’euthanasie, il serait tellement plus facile d'”éliminer” certains adversaires ou personnes génantes… et surtout ce serait LEGAL!!! Les médecins : Des Dieux sur Terre! Quant à la famille, qu’elle ose broncher pour voir !
    Toutes mes félicitations aux candidats du système sur la question de l’euthanasie : M. Hollande (pour sa compagne) qui annonce une loi, M. Sarkozy qui l’envisage et enfin M. Bayrou qui souhaite de son côté que cela se décide entre le patient et le médecin mais sans loi (?!?!?!)… à n’en pas douter : le plus clair des trois… (au final on arrive à la même chose)
    M. Bayrou, vous avez oublié de signaler que cette décision devait se prendre “oralement” et surtout pas “par écrit”.
    Avec le PS, l’UDF et l’UMP : on peut mourir tranquille.

Publier une réponse