Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Euthanasie : le rapport Leonetti demande le statu quo

Jean Leonetti, médecin, député maire d'Antibes, remet demain à François Fillon le rapport parlementaire d'évaluation de la loi fin de vie de 2005, qui s'oppose une fois de plus à la légalisation de l'euthanasie. Explications par Jean Leonetti :

L "Lorsque le malade est en fin de vie, le dispositif légal actuel, qui privilégie la qualité de la vie par rapport à la durée de la vie, résout l'immense majorité des problèmes rencontrés. Il m'a semblé dans ce cas inutile et juridiquement dangereux d'introduire dans la loi une exception d'euthanasie. […] Des malades psychiatriques sont euthanasiés en Belgique, alors que ces patients doivent théoriquement être écartés du dispositif. En Suisse, un tiers des personnes qui choisissent l'aide au suicide n'ont pas de maladie grave et incurable. Enfin, là où les sons palliatifs ont été développés, comme récemment en Hollande, l'euthanasie régresse, car cette prise en charge diminue considérablement la demande de mort."

Toutefois, la loi actuelle permet l'euthanasie en arrêtant l'alimentation du malade :

"Dans un texte commun plutôt tardif (2007), le cardinal Vingt-Trois et le grand rabbin David Messas avaient dénoncé le point défaillant, gravement immoral, de cette loi qui autorise l’arrêt de l’alimentation d’un malade, en la considérant comme soin thérapeutique et non plus comme un soin ordinaire. C’est la brèche qui ouvre légalement la porte à l’euthanasie par omission (passive), à distinguer certes de l’euthanasie active, comme une différence de degré et non pas de nature dans le « droit » de donner la mort !"

Michel Janva

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services